Tempo Rives, jazz, slam et poésie à l'affiche ce mardi


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 12/08/2014 - 12:17 / modifié le 12/08/2014 - 13:07




la rédaction vous conseille
Adossée à la Maine, le château d'Angers en arrière-plan et le théâtre Le Quai en contrepoint, la scène du festival Tempo Rives attire vers elle chaque été des milliers d'amateurs de découvertes musicales et d'ambiance festive.

Jusqu'au 19 août, 21 groupes, dont dix "locaux" sélectionnés pour assurer les premières parties, se succèdent sur les planches. Pop-rock, soul-jazz, électro-groove, slam, funk, blues, afrobeat... La programmation se veut "audacieuse, électrique et souvent inédite", en ce sens qu'elle réunit des formations, peu (ou pas encore) médiatisées, et qui, pour une grande partie d'entre elles, viennent se produire pour la première fois à Angers.

Chef d'orchestre de l'événement, Didier Granet, le programmateur, nous présente chaque tête d'affiche.

Aujourd'hui, il convient de parler de "têtes", au pluriel puisque l'affiche réunit un violoncelliste jazz de renom, Vincent Courtois, et un poète camerounais, André Ze Jam Afane. Le premier est considéré comme un acteur reconnu des musiques improvisées en Europe. Issu de la tribu bulu et fils du compositeur de l'hymne national du Caméroun, le second est aussi conteur et slameur. Et collabore à de nombreux projets artistiques en France où il est installé.

didier_granet_presente_le_spectacle_de_vincent_courtois.mp3 Didier Granet présente le spectacle de Vincent Courtois.mp3  (1.03 Mo)





















Angers Mag