Tempo Rives : l’événement musical de l’été angevin


Rédigé par - Angers, le 03/06/2011 - 11:50 / modifié le 04/07/2011 - 07:15


Un petit air de fête sur la cale de la Savate (Maine), un arrière plan de château du Roi-René à la tombée de la nuit et des groupes locaux et internationaux, Tempo Rives la scène musicale estivale d'Angers a de quoi faire regretter ceux qui partent aux antipodes. Cette année Tempo Rives revient, du 13 juillet au 25 Août avec une programmation qui devrait, une fois de plus, exacerber la curiosité des angevins.



Asaf Avidan and the Mojos, un groupe venu tout droit de Jérusalem, véritable phénomène en Israël, à Tempo Rives le 19 juillet à 21h
Asaf Avidan and the Mojos, un groupe venu tout droit de Jérusalem, véritable phénomène en Israël, à Tempo Rives le 19 juillet à 21h
la rédaction vous conseille
Avec plus de 25 000 spectateurs sur 10 soirées, la scène Tempo Rives s’impose désormais comme l’événement musical de l’été à Angers. Ce succès qui séduit ceux qui veulent passer une bonne soirée sur les bords de la Maine tout en se dégourdissant les oreilles, est du en grande partie à la gratuité des concerts mais aussi et surtout à la qualité de la programmation. Voir la programmations en vidéos

On y vient en famille, entre amis, jeunes et moins jeunes pour s’allonger sur les pelouses du Quai de la Savate et se laisser glisser lentement dans des rythmes qui sont loin d’inciter à la mélancolie. Même les artistes apprécient l’accueil du public angevin, au point que certains ont même décidé de venir s’installer à Angers, à l’exemple des canadiennes de « The Narcicyst ».

« Découverte et éclectisme, tel est le fil conducteur de Tempo Rives depuis trois ans », explique le Directeur Artistique Didier GRANET. L’obsession de ce « chineur » musical c’est de trouver des groupes pas toujours très connus du public, mais dont la qualité musicale ne fait aucun doute. Même s’il prend des risques dans sa programmation, il sait qu’il va étonner, surprendre, éveiller la curiosité tout en étant accessible sur le plan culturel. C’est son exigence et sa générosité qui font de ce rendez-vous ce qu’il est aujourd’hui.

Alors un conseil, ne partez pas d’Angers, car cette année encore vous allez manquer quelque chose car cet été Tempo Rives a décidé d’emmener les angevins en tournée musicale à travers le monde, de la Chine aux Etats-Unis en passant par Israël et le Ghana.

Tempo Rives 2001 démarrera juste après le feu d’artifice du 14 juillet avec la musique chaude et cadencée des cubains d’Interactivo (funk latino - Cuba), une invitation à danser jusqu’au bout de la nuit.

Ensuite le public pourra apprécier en juillet la voix atypique et le son pop d’Asaf Avidan & The Mojos (Israël), l’alliance originale de la musique traditionnelle bretonne et du blues des musiciens Eric Marchand et Rodolphe Burger pour la création Before Bach (France), le flow du MC Newyorkais Blitz the Ambassador (hip-hop / funk - Etats-Unis) et l’une des perles de la playlist actuelle de Radio Nova, Ebo Taylor (afro beat - Ghana).

En Août, place à la douceur avec la voix envoutante de Camélia Jordana (chanson - France) et les pékinois du groupe Hanggaï (rock et musique traditionnelle - Chine) enfinYom paré de son nouveau costume de "clarinette héro" lâchera ses Wonder Rabbis lesquels délivreront un Klezmer exalté !

Cette année, Tempo Rives deviendra, une fois de plus, nomade avec une petite incursion dans le quartier de Monplaisir pour une soirée avec la fanfare funk Ceux qui marchent debout (France), afin de faire danser la Place de l’Europe le 23 août et aller au devant des angevins.

Enfin n’oublions pas que Tempo Rives désire aussi être la vitrine des expressions musicales locales en offrant une scène en avant-première des groupes locaux, sélectionnés lors du tremplin lancé au printemps au Grand Théâtre d’Angers, ainsi que les ateliers d’été du Conservatoire à Rayonnement Régional, dont les participants assureront le grand final, le 25 Août en avant première de la fanfare punk/jazz Rigolus (France) réputés pour leurs concerts tonitruants. Ceux qui partent vont vraiment le regretter.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51



cookieassistant.com