Terra Botanica : dernières touches avant ouverture


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 16/02/2010 - 09:24 / modifié le 29/03/2010 - 11:35


Le parc à thème angevin Terra Botanica ouvre dans moins de 60 jours. Malgré le gel qui persiste dans l’Ouest, les entreprises s’activent pour terminer les travaux dans les délais. En quelques mois le parc à pris son allure quasi définitive et la végétation devrait pouvoir démarrer, comme prévu, dès les premiers jours du printemps.



Thierry HUAU et Jean-Pierre CHAVASSIEUX, devant le comptoir des épices
Thierry HUAU et Jean-Pierre CHAVASSIEUX, devant le comptoir des épices
la rédaction vous conseille
Les responsables du Parc ludo-éducatif Terra Botanica sont optimistes : le site ouvrira bien le Samedi 10 Avril comme cela était prévu depuis le début du chantier. Selon Thierry HUAU, le Directeur de la conception et paysagiste du parc, le chantier est dans le temps. « Il y a beaucoup de choses enterrées que nous ne voyons pas et qui démarreront dès que la température se réchauffera. Nous donnons actuellement les derniers coups de rouge à lèvre. Mais rassurez-vous tout sera prêt », affirmait-il hier aux journalistes présents sur le site.

Coté coulisse ont est un peu plus tendu. Le gel qui persiste depuis la semaine dernière sur l’Anjou n’arrange pas les choses. Même si le site a pris sont allure définitive, si l’ensemble des ouvrages est pratiquement terminé, les derniers végétaux sont parfois difficiles à planter dans un sol un peu dur.

Le gel perturbe surtout les installations aquatiques. Les brumisateurs, cascades, jets et autres effets d’eaux, s’ils sont installés, ne peuvent pas être testés. Le reste des installations avance à pas de géant et l’on peut déjà se rendre compte de l’allure générale de cet ensemble, attendu avec impatience par tous ceux qui nourrissent un intérêt certain par le monde végétal.

Pour Thierry HUAU, le parc qui demandera tout de même 5 à 6 heures de visites pour celui qui veut participer à toutes les attractions et prendre connaissance de la diversité des arbres, plantes et fleurs présents sur le site. « Nous allons donner de la saisonnalité à Terra Botanica. Dès l’ouverture les visiteurs pourront admirer les bulbes, ensuite les roses puis les fleurs estivales. Ils pourront donc venir plusieurs fois en fonction des saisons » affirme le paysagiste, lequel est convaincu que le parc attirera plusieurs milliers de visiteurs au cours de l’année.

« Nous disposerons d’une palette végétale très riche. Certains arbres sont installés dans le parc depuis deux ans et demi. Ils sont déjà bien enracinés » précise le concepteur avec l’enthousiasme teinté d’un peu d’angoisse d’un père qui attend la naissance de son premier bébé. Selon ce dernier c’est au mois de Mai mais aussi en automne que le parc prendra ses plus belles couleurs. Mais avant d’en arriver là, même si les entreprises s’activent pour finir la décoration et mettre en place les attractions puis la signalétique, il reste tout de même deux mois de travaux qu’il va falloir mener tambour battant. Tous espèrent, même s’ils affichent un optimisme de circonstance, que la météo de fin d’hiver, parfois capricieuse, ne viendra par perturber la progression des dernières entreprises.

Le parc Terra Botanica, premier parc ludique et pédagogique consacré au végétal, est unique en Europe. Avec une surface de 110 000 m2, ce nouveau site touristique est constitué de jardins, d’espaces aquatiques, de serres reproduisant tous les climats de la planète, mais aussi d’attractions et de mises en scènes, permettant de comprendre le monde végétal dans une présentation multidimensionnelle.

Initié par le Conseil Général de Maine et Loire, « il constitue surtout une vitrine pour une filière végétale, leader mondialement reconnu, qui ne sait pas toujours communiquer. Nous avons créé toute une dynamique autour de ce parc et toutes les entreprises horticoles de l’Anjou se sentent désormais concernées » précisait Jean Pierre CHAVASSIEUX, le Vice-président de la société d’exploitation du Parc Terra Botanica. Et ce dernier qui se considère comme un jardinier – « c’est mon premier métier » - sait de quoi parle puisqu’il n’est autre que le Directeur du parc oriental de Maulévrier, un des jardins botaniques angevins les plus visités.

Pour en savoir plus, consultez le site web de Terra Botanica





Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00



cookieassistant.com