Terra Botanica parraine le radeau des cimes


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 26/09/2010 - 11:29 / modifié le 27/09/2010 - 14:24


Sensibles à la préservation du patrimoine végétal et à la biodiversité, la fondation Jardiland, EDF et la société Terra Botanica ont signé en début de semaine, à Angers, une convention de parrainage avec l’association « Opération Canopée ». Cette dernière part en 2011 explorer les cimes de la forêt primaire du Sud Est Asiatique, au Laos.



Francis Hallé, Dany Cleyet-Marrel et le radeau des cimes
Francis Hallé, Dany Cleyet-Marrel et le radeau des cimes
la rédaction vous conseille
Francis Hallé, le responsable de l’Opération Canopée n’en est pas à sa première expérience. Ce botaniste montpelliérain a déjà participé à neuf missions d’exploration avec « un radeau des cimes », sorte de grande nacelle de 600 m2 suspendue à un dirigeable à air chaud, au sommet des plus grandes forêts du monde : la canopée. « L’essentiel de la biodiversité est concentrée dans les forêts tropicales et plus particulièrement au sommet des arbres. De cette expédition nous allons ramener des plantes dont vous n’avez même pas idée », commente le botaniste en présentant l’expédition intitulée « Laos 2011 ».

Cette expédition est organisée à la demande du Gouvernement du Laos, lequel, en cette année de la biodiversité, entend bien protéger de la déforestation, une partie de son territoire. Ce qui n’est pas le cas des pays voisins et notamment de la Thaïlande, du Cambodge et de la Birmanie et plus récemment du Vietnam. « Par cette valorisation de la biodiversité, le gouvernement du Laos, espère avoir des retombées en matière d’éco-tourisme et surtout sur l’éducation des populations locales, favorisant ainsi le respect des forêts primaires ».

Pour le responsable de cette expédition, le Laos est un carrefour d’influences bio-géographiques où se rencontrent les flores et les faunes d’Asie Tropical, de l’Himalaya et de la Chine tempérée. Le lieu n’est donc pas choisi au hasard, même s’il nécessite un matériel adapté à des sites particulièrement escarpés. C’est l’aéronaute et concepteur de la plupart des engins utilisés lors des expéditions, Danny Cleyet-Marrel, également présent à Angers, qui se charge de concevoir le matériel propre à l’expédition Laotienne.

Si l’expédition a fait l’objet d’une mission préliminaire, permettant de reconnaître la forêt de Dong Amphanh, dans le sud du Laos, le budget de l’expédition est loin d’être bouclé, même si déjà des partenaires et des universitaires de renommée internationale adhèrent au projet. Ce budget qui s’élève à 1 million d’Euros comprend la logistique propre à l’expédition et les salaires des membres de l’expédition. « Notre opération associe la recherche scientifique et la notion de sauvegarde de la forêt tropicale primaire, patrimoine mondial, régulateur des climats et berceau de la biodiversité planétaire », poursuit Francis Hallé, convaincu par le projet Laotien, mais conscient que sur le plan financier la tache sera ardue.

Coté Terra Botanica, le parc ludo-éducatif entièrement dédié au végétal, lequel a rallié au projet un acteur industriel engagé dans le développement durable, EDF, et l’institut Jardiland pour sa connaissance du monde végétal et la préservation de la biodiversité, c’est une opération valorisante, qui devrait intéresser le public et surtout les scolaires. « C’est 5 ans d’aventure, un travail laborieux et responsable qui nous concerne tous et que nous souhaitons porter à la connaissance des publics et notamment des enfants, très avides d’information. Nous allons relayer le suivi de cette expédition, ici dans le parc, avec des conférences, des débats et des animations », précise avec enthousiasme Nicolas Moulin, le directeur du parc Terra Botanica.

A noter qu’un film permettant entre autres de sensibiliser le grand public au rôle de le diversité biologique et lui faire prendre conscience de sa protection, sera réalisé pendant l’expédition.

Pour en savoir plus sur le radeau des cimes : www.radeau-des-cimes.org




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag