Terra Botanica : un ballon comme une bulle d'oxygène ?


Rédigé par - Angers, le 27/06/2015 - 08:51 / modifié le 27/06/2015 - 08:51


Inauguré jeudi soir devant plus d’un millier d’invités, le ballon captif du parc Terra Botanica, qui permet de prendre de la hauteur sur le parc, la ville d’Angers et les basses vallées angevines, constitue le fer de lance du renouveau du parc. L'objectif : doper une fréquentation en berne ces dernières années, mais qui semble repartir à la hausse. Sur les trois premiers mois d'ouverture, 75 000 entrées ont été enregistrées, contre 130 000 sur l'ensemble de la saison passée.



Avec le ballon captif et un accueil particulièrement soigné, le parc veut reconquérir son public
Avec le ballon captif et un accueil particulièrement soigné, le parc veut reconquérir son public
la rédaction vous conseille
Avec « 75 000 entrées en trois mois », chiffre annoncé par Christian Gillet, président du Conseil départemental et du Groupement d'intérêt public (GIP), le parc Terra Botanica devrait mathématiquement dépasser les 130 000 entrées de l’année précédente. Mais atteindra-t-il les 220 000 nécessaires à son équilibre ? Denis Griffon le nouveau directeur du parc ne veut pas trop anticiper sur la suite de la saison. « Nous pensons faire mieux que l’année précédente, c’est bien parti, mais nous ne pourrons en être sûrs qu’à la fin de la saison. Une chose est sûre, les familles reviennent vers le parc et le ballon captif devrait contribuer encore plus à ce retour », affirmait-il lundi lors de la présentation du ballon.
 
Prudence similaire chez Damien Touboulic, le chargé de communication du parc. « Cette année nous avons de la chance, car il fait vraiment beau. Tous les voyants sont au vert en terme de fréquentation familiale, c'est plus difficile pour les groupes seniors. Avant, nous travaillions avec les autocaristes, mais les seniors ne voyagent plus en car, mais plutôt en camping-car et voiture. Nous devons allez les convaincre dans leurs groupes ou clubs ».
 
Terra Botanica, qui n’est plus, selon ses dirigeants un parc d’attractions, mais un « jardin extraordinaire », a recentré sa stratégie sur le Grand Ouest, et vise une clientèle plutôt familiale, avec de jeunes enfants, intéressées par la nature et les seniors. « Nous ne nous interdisons pas de mettre en place de nouveaux tarifs, plus ciblés, avec par exemple des billets demi-journée », poursuit Damien Touboulic. Et une tarification spéciale pour les habitants de la métropole angevine ? « Pourquoi pas, nous avons testé pour le Maine-et-Loire, le mois de l’ouverture, et ça a bien marché ».
 
Cette tarification est attendue par les habitants de la région angevine. « Nous payons doublement ce parc avec les taxes locales », soulignait un invité lors de l’inauguration. « J’ai profité du tarif spécial lors de l’ouverture et j’ai amené des amis venus d’un autre département. Cela permettrait aux habitants d’Angers de se l’approprier et non pas de le dénigrer comme ils sont nombreux à le faire ».
 
« On sent qu’il se passe quelque chose, le bouche-à-oreille fonctionne, les visiteurs reviennent. Mais ne nous emballons pas, la route sera longue » - Denis Griffon, Directeur.

Lancé en avril 2010 par le Département de Maine et Loire, cet écrin de verdure de 11 hectares, qui devait être la vitrine de la filière végétale, importante en Anjou, a tout de même couté 113 millions M€ aux contribuables angevins, auxquels viennent de s’ajouter les 1,3 million investis pour la mise en place du ballon captif. Ses détracteurs locaux, ils sont nombreux et pour cause, vont de nouveau s’engouffrer dans cette brèche. Raison de plus pour trouver un moyen de les séduire et de les transformer en ambassadeurs qui en feront la promotion à l’extérieur.
 
Proche du sénateur et candidat UMP aux futures élections régionales, Bruno Retailleau, le Vendéen Denis Griffon, auquel on doit l’organisation des derniers Vendée Globe et la venue du Tour de France, a revu tous les circuits et l’animation, pour que les visiteurs apprécient leur séjour. « On sent qu’il se passe quelque chose, le bouche-à-oreille fonctionne, les visiteurs reviennent. Mais ne nous emballons pas, la route sera longue et je n’ai pas pour ambition d’atteindre des chiffres records dès ma première année ».
 
Et pourtant, il a déjà battu un record, celui des 6 000 entrées payantes, lors du dernier jour de tarification spéciale pour les habitants du Maine-et-Loire. Les clignotants sont au vert et tout est mis en œuvre pour que la fréquentation du parc reprenne de la hauteur comme le ballon captif qu’il vient de lancer.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par barreau le 28/06/2015 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est quoi "le grand ouest" pour terra botanica ? c'est à l'Ouest d'une ligne Lille-Perpignan ? ou Rouen-Bordeaux ? à moins que cela soit la Bretagne, la Normandie et les Pays de Loire ou alors la Bretagne, les Pays de Loire, et le Poitou-Charentes ou alors la Bretagne, le centre- Val de Loire et les Pays de la Loire ? ou tous ? non vraiment je ne vois pas....
Pour moi, la bonne communication, c'est 100 ou 200 ou 300 km autour d'Angers, Grand Ouest ça ne veut rien dire.








Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com