Terra botanica : factures et héritage... règlement de comptes en conseil


Rédigé par - Angers, le 16/12/2014 - 09:31 / modifié le 17/12/2014 - 13:17


La délibération de création du Groupement d'intérêt public (Gip) Terra Botanica, d'abord discuté au sein du Conseil général, est passé lundi soir devant le conseil municipal d'Angers. Non sans heurts et avec des dommages collatéraux...



La création d'un Groupement d'intérêt public (GIP), de concert avec le Conseil général, a suscité de vifs échanges au sein de l'assemblée municipale.
La création d'un Groupement d'intérêt public (GIP), de concert avec le Conseil général, a suscité de vifs échanges au sein de l'assemblée municipale.
la rédaction vous conseille
Il y a une semaine, les conseillers généraux réunis en session avaient étudié par le menu l'avenir envisagé pour Terra Botanica. La présentation avait alors donné lieu à  un vif échange entre la majorité de Christian Gillet (UDI) et l'opposition... sans commune mesure toutefois avec la tonalité des échanges de lundi soir, au sein du conseil municipal.

Déjà bien mise en jambe par le tout premier dossier traité -la mise en place de la vidéoprotection à Angers- l'opposition a envoyé Gilles Mahé, l'élu Europe écologie Les Verts (EELV) au feu. Et sans gants. "Eh bien nous y voilà ! La gestion de ce parc, c'est votre boulet, votre héritage, Monsieur le maire (la construction de Terra Botanica s'est effectuée sous la présidence de Christophe Béchu au Département, NDLR). Et c'est ce soir que votre majorité demande à tous les contribuables angevins de sauver la mise d'un parc largement déficitaire et ce depuis plusieurs années".
 
"La gestion de ce parc, c'est votre boulet, votre héritage, Monsieur Béchu". Gilles Mahé (EELV)

Une entrée en matière pour le moins saignante, comme ce qui suit : "Vous qui, sans cesse, en guise de réponse à nos interventions, vous contentez de clamer que c'était dans votre programme et que les Angevins avaient tranché... bizarrement, la participation au sauvetage de Terra Botanica ne faisait pas partie de vos promesses !" Et Gilles Mahé d'en remettre une couche : "Vous avez beau jeu (...) d'agiter des chiffons rouges sur d'autres dossiers qui concernent notre ville et notre agglomération pour échapper à la responsabilité qui vous incombe (...). Mais ni notre ville, ni notre agglomération ne sont dans un état de "coma financier" comme la collectivité que vous avez gérée avant celle-ci." 

Gilles Mahé eut beau ensuite passer au stade des questions -"Pourquoi ne pas engager l'agglo plutôt que la Ville ? Qu'en est-il de la mise à disposition du parc d'agents territoriaux ?"- le "mal" était fait. Et la réponse ne s'est guère faite attendre. 

"Héritage ? Vous auriez mieux fait d'éviter de vous placer sur ce terrain", avance Christophe Béchu. "Quelle est la situation depuis quelques mois, à la Ville ou à l'agglomération ? Une multiplicité de sujets sur lesquels le niveau d'information des Angevins était soit égal à 0, soit tronqué".

Et le sénateur maire d'égrener plusieurs dossiers évoqués ces mois derniers -les 150 M€ d'emprunts toxiques à l'agglo, le Biopole, le village-vacances de Lamourat, les sommes non présentées au budget primitif, la facture de l'ex-futur Centre des Congrès (3,5 M€), le coût d'entretien des bâtiments de Technicolor- ou plus neufs, à l'image du "déficit de fonctionnement d'AquaVita", évalué à 1,5M€/an, "si l'on attend les effectifs espérés".

"En 2017, vous aurez tout le loisir de dénoncer mes propos s'ils ne sont pas suivis d'effets". Christophe Béchu

Sur le fond du sujet, car c'est tout de même là que chacun attend le maire d'Angers, rien de bien nouveau par rapport à ce qui avait été dit la semaine précédente au Conseil général. C'est la ville qui s'y colle, et pas l'agglo, "parce que le terrain appartient à Angers" ; interrogé par Fatimata Amy (PS) sur l'audit de la Chambre régionale des comptes, Christophe Béchu a rappelé que la procédure n'était "pas terminée", puisque l'audit avait également lieu "plus largement sur toute une série de sociétés d'économie mixte".

Et l'élu UMP de donner deux rendez-vous à son opposition : l'un dès 2015, lorsque le rapport de la CRC tombera -"Nous aurons alors l'occasion de parler manipulation et opacité, et chacun devra se justifier", a-t-il avancé, un brin menaçant- l'autre en 2017, à la fin de "l'horizon temporel" auquel engage la création du GIP, où "vous aurez tout le loisir de dénoncer mes propos s'ils ne sont pas suivis d'effets. En attendant, il s'agit de "s'interroger pour trouver des solutions"...

Et sortir par là même de "l'impasse" Terra Botanica en invitant dès 2017, au terme des engagements réglementaires de la collectivité auprès de ses financeurs (Etat et Europe), des partenaires privés autour de la table ?




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par favi13 le 16/12/2014 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce dossier est un véritable scandale. Faire payer aux angevins, qui le paye déjà grâce aux impôts départementaux, une seconde fois la gestion calamiteuse de ce dossier par le CG est honteuse. Une gabegie insupportable!

2.Posté par Ivan le 18/12/2014 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben oui, M. Béchu comme ses congénères, est volontiers généreux avec l'argent qui ne lui appartient pas...















Angers Mag











Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01



cookieassistant.com