The Place Beyond the Pines : un ascenseur émotionnel !


Rédigé par Option Cinéma Lycée Renoir - Angers, le Dimanche 31 Mars 2013 à 15:34


Luke (Ryan Gosling), cascadeur à moto dans un spectacle itinérant, est de passage à Schenectady. Un soir, une femme avec qui il a eu une aventure, Romina (Eva Mendes), lui annonce qu’il a un enfant. Cette déclaration bouleverse l’homme qui décide de rester dans la ville pour subvenir aux besoins de son fils.



Luke (Ryan Gosling), son fils, et Romina (Eva Mendes).
Luke (Ryan Gosling), son fils, et Romina (Eva Mendes).
la rédaction vous conseille
Lors d’une virée à moto dans les bois, Luke rencontre Robin (Ben Mendelsohn), un quarantenaire qui entretient seul un petit garage. Après que Luke lui a fait part de sa situation, Robin l’incite à braquer une banque. Monté sur sa moto, Luke dévalise plusieurs banques et tente de se rapprocher de Romina, qui est en couple avec Kofi (Mahershalalhashbaz Ali). Seulement, lors d’un braquage, Luke se fait poursuivre par la police, et notamment par Avery Cross (Bradley Cooper), un jeune policier qui ne veut pas laisser s’échapper le criminel.

Quinze années plus tard, les enfants de Luke et d’Avery, tous deux âgés de dix-sept ans, se rencontrent dans leur lycée et font connaissance.

Avec "The Place Beyond the Pines", le réalisateur Derek Cianfrance collabore une seconde fois avec l’acteur Ryan Gosling (Blue Valentine), et nous offre un thriller palpitant qui aborde sous différents angles la relation père-fils. Le film nous expose habilement trois points de vue : la première partie du long métrage est essentiellement axée sur le personnage de Luke, puis le réalisateur nous emmène au cœur du commissariat corrompu où travaille Avery Cross, et enfin la troisième et dernière partie est plus particulièrement centrée sur les fils des deux hommes.

Le spectateur ne peut prendre ni le parti de Luke ni celui d’Avery puisqu’il connaît les raisons pour lesquelles le motard agit de cette manière et que le policier fait simplement son travail. On retrouve dans "The Place Beyond the Pines" autant de moments où l’adrénaline est au rendez-vous que de passages où l’émotion nous submerge. Tout cela est couronné par le jeu d’acteur de Ryan Gosling ("N’oublie jamais", "Drive") et de Bradley Cooper ("Very Bad Trip", "Limitless"), totalement convaincants, et avec une Eva Mendes ("Ghost Rider", "Very Bad Cops") que l’on redécouvre dans un rôle poignant. C’est également grâce à la manière particulière de filmer de Derek Cianfrance que l’on adhère aisément à l’histoire. Les caméras embarquées nous plongent dans la course poursuite entre le criminel et le policier, et le plan séquence de plus d’une minute qui suit Ryan Gosling au début du film nous place au cœur du quotidien de l’homme.

Les scènes du long métrage sont soulignées par les musiques originales de Mike Patton ("La Solitude des nombres premiers"), qu’elles soient calmes pour les travelling aériens de la forêt, ou rock pour les scènes de moto, elles concordent parfaitement à l’esprit de l’instant présent. L’éclairage, la plupart du temps sombre, joue un rôle important car il réussit à retransmettre une ambiance, et c’est par cette ambiance que le spectateur est ancré dans le film et ressent plus facilement les intentions de mise en scène du réalisateur.

"The Place Beyond the Pines" fait réfléchir sur les décisions à prendre, et les conséquences sur notre entourage.

Laetitia.












Angers Mag