Tour de France 2016 : une arrivée à Angers puis un départ de Saumur


Rédigé par - Angers le Mardi 20 Octobre 2015 à 14:56


Le parcours de la 103e édition du Tour de France, qui se déroulera du 2 au 24 juillet 2016, a été officiellement dévoilé mardi midi, à Paris. Avec la confirmation d'une arrivée d'étape -la 3e, le lundi 4 juillet- à Angers, et un départ le lendemain, mardi 5 juillet, de Saumur. C'est la première fois depuis 2004 que la grand messe cycliste revient dans la ville-centre du Maine-et-Loire, pour deux étapes de transition entre le grand départ de cette édition 2016, dans la Manche et les premiers contreforts du Massif Central. Bref, le terrain de jeu idéal pour les sprinters...



Le parcours de la 103e édition du Tour de France a été dévoilé mardi midi par Christian Prudhomme, le directeur de l'épreuve, en présence de la plupart des grands animateurs de l'édition 2015 ( Photo ASO )
Le parcours de la 103e édition du Tour de France a été dévoilé mardi midi par Christian Prudhomme, le directeur de l'épreuve, en présence de la plupart des grands animateurs de l'édition 2015 ( Photo ASO )
la rédaction vous conseille
L'information, savamment orchestrée par Amaury Sport Organisation (ASO), l'organisateur du Tour de France, avait filtré dès le début de l'été : Angers accueillera bien -le lundi 4 juillet 2016 et pour la 16e fois- l'arrivée d'une étape de la plus grande compétition cycliste au monde. 

La nouvelle a été officialisée mardi midi, lors de la présentation du parcours par Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France. Une 103e édition qui s'élancera, le 2 juillet du Mont-Saint-Michel puis rejoindra, dans sa première semaine, le Massif Central... en passant donc par le Maine-et-Loire.

Comme attendu, c'est bien l'ensemble du département qui est concerné par le Tour de France 2016, car non seulement les coureurs arriveront (depuis Granville et au terme des 222 km de la 3e étape) dans le centre-ville d'Angers, mais ils repartiront le mardi 5 juillet de Saumur, pour rallier Limoges, lors de la 4e étape.

Un parcours qui devrait permettre aux Angevins de renouer avec une tradition devenue rare, donc précieuse. Si la dernière arrivée du Tour de France à Angers ne remonte qu'à 2004, la précédente se situe elle en... 1979 ! Dans le Maine-et-Loire, on goûte donc la Petite Reine avec parcimonie, alors même que la ville était une place forte du cyclisme, il y a une quarantaine d'années, ce que n'a pas manqué de rappeler Christian Prudhomme lors de sa présentation : "Angers a été le théâtre de deux grands départs, à la charnière des années 60 et 70". C'est même à proximité du château qu'a été disputé le premier prologue de l'histoire du Tour de France...
 "Angers a été le théâtre de deux grands départs, à la charnière des années 60 et 70". C'est même à proximité du château qu'a été disputé le premier prologue de l'histoire du Tour de France...

Si l'on rentre un peu plus dans le détail technique des étapes angevines, à quoi s'attendre exactement, sur les bords de Maine et de Loire ? A des étapes de transition, sans doute, entre le Grand départ du Mont-Saint-Michel, et les premiers contreforts du Massif Central. A Angers, l'arrivée sera jugée, comme en 2004, devant l'Hôtel de Ville, boulevard de la Résistance et de la Déportation. Et l'étape qui s'élancera de Saumur -la plus longue de cette 103e édition- emmènera le peloton jusqu'à Limoges. Un paradis pour les sprinters ? 

​C'est probable, mais un rapide coup d'œil dans le rétro permet de donner du relief à ce qui constitue désormais l'un des temps forts de l'été 2016 en Anjou : au-delà de l'arrivée de 2004, qui avait vu la première victoire sur le Tour du prodige belge Tom Boonen, et une chute spectaculaire dans le dernier kilomètre, les arrivées angevines ont presque toujours couronné des stars de la discipline. Exagéré ? Jugez plutôt : Hugo Koblet, vainqueur en 1951, remportera l'épreuve cette année-là ; Eddy Merckx s'y adjuge le prologue du Tour 1972, puis le Belge Freddy Maertens la 1re étape de l'édition 1976, imité 3 ans plus tard par le Néerlandais Jan Raas. Rajoutez-y Boonen en 2004 et vous formerez, avec les trois derniers cités, un quatuor de champions du monde de cyclisme sur route. Ni plus, ni moins.
 

View image | gettyimages.com Tom Boonen à l'arrivée à Angers le 9 juillet 2004

La grande Histoire du Tour retiendra aussi que c'est sur les routes angevines que Thomas Voeckler, le cycliste français le plus populaire du XXIe siècle, a étrenné son 1er maillot jaune en 2004, au lendemain de son échappée au long cours arrivée à Chartres. Un des forçats de la bande vendéenne et voisine du manager Jean-René Bernaudeau, qui anime et secoue le peloton depuis 10 ans. Et représente l'un des autres points cardinaux du Tour de France : sa popularité et son rayonnement.

Il ne faut sans doute pas aller chercher ailleurs les raisons du lobbying mis en place par Christophe Béchu et ses équipes depuis son arrivée aux affaires, au printemps 2014. Le maire d'Angers répète à l'envi, depuis la campagne électorale municipale, que l'un de ses combats serait le rayonnement de la ville, et c'est le terrain sportif -le seul parcours d'Angers SCO en Ligue 1 y participe au premier chef- qui lui offre sa meilleure carte en la matière : ballottée par les affaires de dopage et les scandales à répétition, la Grande Boucle n'en a pas moins conservé, à travers le monde, une aura considérable.

Elle est diffusée dans 190 pays et attire toujours autant de monde, sur le bord des routes, médiatisant le patrimoine et le territoire comme rarement.

Quelques heures seulement après l'officialisation du parcours 2016, les élus d'Angers ont dévoilé une borne symbolisant l'arrivée de l'étape angevine du 4 juillet. Un bon coup de comm' ou, en l'occurrence, une rétropoussette caractérisée sur la caravane du Tour...
Quelques heures seulement après l'officialisation du parcours 2016, les élus d'Angers ont dévoilé une borne symbolisant l'arrivée de l'étape angevine du 4 juillet. Un bon coup de comm' ou, en l'occurrence, une rétropoussette caractérisée sur la caravane du Tour...
Un argument suffisant pour consentir l'effort financier -110 000 €- demandé par les organisateurs pour accueillir une arrivée du Tour. En totalisant l'ensemble des travaux, des aménagements et de la masse salariale nécessaires à la réception de l'événement, la facture de la collectivité devrait s'élever entre 350 et 400 000 €. "Mais c'est bien moins que les retombées médiatiques et économiques pour le territoire", se réjouit l'adjointe au maire d'Angers, Roselyne Bienvenu (Les Républicains). "C'est très difficile à dire de manière ferme, mais on estime le retour d'investissement à au moins 1 pour 6 ou 7", poursuit-elle. "Je n'oublie pas, non plus, qu'une semaine avant le Tour, la ville accueille les championnats de France d'athlétisme (qualificatif pour les JO de Rio à suivre... NDLR). Tout ça dépasse largement le cadre sportif, c'est un événement ou tous devront être mobilisés pour valoriser notre territoire".  

La rhétorique est peu ou prou la même pour le départ de Saumur - à 65 000 €- qui accueillera, 15 jours avant, une nouvelle édition de... l'Anjou Vélo Vintage. Les deux candidatures n'ont pas été portées de concert, mais ont fini par se rejoindre sur l'autel de la cohérence et de la logique. Des alliés de circonstances, en somme. Dans le jargon cycliste, on appelle ça "être dans la mafia"...

Le parcours du Tour de France 2016 en 3D...




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par barreau le 21/10/2015 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
morale de cette histoire: on gagne en Anjou quand on travaille ensemble !!!!

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00




cookieassistant.com