Tourisme : le Maine-et-Loire mise sur l’insolite et l’émotion


Rédigé par - Angers, le 17/11/2014 - 11:39 / modifié le 18/11/2014 - 18:22


Malgré une saison estivale plutôt mitigée et les difficultés du parc Terra Botanica, le Comité Départemental du Tourisme, devenu Anjou Tourisme, veut voir l'avenir avec sérénité. S’appuyant sur le dynamisme des acteurs touristiques locaux, réunis la semaine dernière à Juigné-sur-Loire, la structure départementale mise désormais sur l’originalité et l’authenticité des produits qu’ils proposent.



150 professionnels de la filière tourisme participaient à la réunion d’information organisée par Anjou Tourisme, dans les locaux du complexe hôtelier Loire et Sens à Juigné sur Loire.
150 professionnels de la filière tourisme participaient à la réunion d’information organisée par Anjou Tourisme, dans les locaux du complexe hôtelier Loire et Sens à Juigné sur Loire.
la rédaction vous conseille
On ne le dira jamais assez, le tourisme est un secteur d’activité qui pèse dans l’économie française avec 156,9 milliards d'euros de consommation touristique intérieure, soit 7.4% du PIB en 2013 pour plus de 84,7 millions d'arrivées de touristes (+2,2% par rapport à 2012) (source Ministère de l'économie). « Sa valeur ajoutée de 42 Mds d’euros la place devant les secteurs de l’énergie et des industries agricoles et alimentaires », rappelait jeudi dernier Dominique Monnier, Président d’Anjou Tourisme (*) et vice-président du Conseil Général aux professionnels de la filière touristique locale réunis pour la huitième fois, dans les salons du Fief de la Thioire, à Juigné-sur-Loire, devenu depuis peu un ensemble hôtelier de prestige : « Loire et Sens ».

A l'échelle du département et en attendant les chiffres complets de l'année 2014, malgré les aléas climatiques et les difficultés du parc Terra Botanica (voir plus bas), le chiffre d’affaire se stabilise autour de 911 millions d’euros et une plus-value de 310 millions, le plaçant en troisième position de la région des Pays de La Loire, derrière la Loire Atlantique et la Vendée, départements de bords de mer.
 
Si la structure départementale et les acteurs touristiques, désormais dans le même bateau, peuvent voir l’avenir avec une certaine sérénité, reste encore et toujours à se démarquer des autres départements pour capter l’attention des touristes. Et sur ce point, chacun multiplie les efforts pour exploiter au mieux les atouts naturels du département, de la Loire et de son label patrimoine mondial Unesco.
 
« Nous proposons 166 sites à visiter en Anjou et l’itinéraire « la Loire à vélo » qui traverse notre département est l’un des plus fréquentés  (300 000 cyclistes en 2013 : NDLR) », souligne Laurent Boron, directeur d’Anjou tourisme. « N’oublions pas que le Val de Loire est la troisième région touristique de France ».
 
« Il faut intégrer Terra Botanica dans la démarche touristique départementale et ne pas en faire un élément à part, comme c’était le cas avant ».
 
Les choses ne vont pas trop mal, sauf pour Terra Botanica dont le déficit économique chronique depuis son lancement a nécessité une perfusion du Département pour maintenir à flot ce qui était censé être une locomotive touristique. « Ce parc a manqué d’un véritable manager au départ, il n’a pas été aidé par la météo dans sa phase de démarrage et la communication a été mauvaise et inadaptée. Nous avons notre part de responsabilité dans cet échec », avoue Dominique Monnier. « Mais si le parc a perdu de l’argent, on ne peut pas nier les emplois créés et les retombées économiques pour la seule agglomération d’Angers ».
 
Pour ce dernier, les grands offices de tourisme et les professionnels du tourisme doivent unir leur force pour assurer la promotion de ce parc qui reste l’un des points forts du tourisme départemental. « Il faut l’intégrer dans la démarche touristique départementale et ne pas en faire un élément à part, comme c’était le cas avant », confirme Laurent Boron. « D’autres sites touristiques réussissent à l’exemple du Bioparc de Doué la Fontaine ou la Mine Bleue de Segré qui a su rebondir ».

Une chambre de l’hôtel Rocaminori (Rochemenier en Latin). Cet hôtel unique en son genre dispose de 12 chambres souterraines et d’un restaurant de spécialités locales, taillés à même le falun, pour un tarif de 100 à 140 € la nuit.
Une chambre de l’hôtel Rocaminori (Rochemenier en Latin). Cet hôtel unique en son genre dispose de 12 chambres souterraines et d’un restaurant de spécialités locales, taillés à même le falun, pour un tarif de 100 à 140 € la nuit.
Les professionnels misent sur le patrimoine naturel de l’Anjou, particulièrement attractif, et l’hôtellerie de plein air, un secteur en pleine expansion, à l’exemple du camping  village vacances du Lac de Ribou à Cholet. Mais aussi sur des sites uniques comme l’hôtel troglodyte « Rocaminori » à Rochemenier, ouvert depuis septembre dernier. Le complexe hôtelier Loire et Sens dans lequel avait lieu la réunion des professionnels fait également partie des têtes de ponts cités en exemple.
 
« Le dynamisme touristique ne dépend pas des collectivités mais de la réussite de vos entreprises »
 
Et pour cela les acteurs touristiques s’appuient sur Anjou Tourisme la structure dont le site web est l’un des plus visités du Val de Loire (805 000 visites en 2013 contre 183 000 en Loire Atlantique), des formations au eTourisme, le partage d’une marque : « Anjou, cultivons l’émotion », l’utilisation des réseaux sociaux avec le hashtag « #jaimelanjou » ainsi que la mise en place de « eSPRIT », une plateforme collaborative de partage de données au service des professionnels.
 
« Le dynamisme touristique ne dépend pas des collectivités qui ne sont que des leviers d’aide au développement. Travaillons ensemble car c’est de vos entreprises que la réussite interviendra pour faire connaître notre bel Anjou. Ensemble cultivons l’émotion »
, concluait Dominique Monnier en présentant la structure qui collabore à la réussite touristique du département.
 
(*) Anjou Tourisme regroupe désormais l’ancien Comité départemental du Tourisme, l’hôtellerie de plein air, les commissions tourisme de la Chambre de Commerce et de la Chambre d’agriculture ainsi que la Fédération des Offices de Tourisme de Maine et Loire.
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Anjou tourisme le 17/11/2014 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rejoignez la communauté des fans de l'Anjou en vous associant à la démarche pour promouvoir votre offre ou votre territoire !
Partagez votre Anjou, en liant vos contenus sur les réseaux sociaux au hashtag #Jaimelanjou, qui contribueront à amplifier la présence du territoire sur les réseaux sociaux et à lui donner une image actuelle, connectée et vivante.
Plus d'infos... [http://www.anjou-tourisme.com/espace-pro/marketing-com/e-tourisme/hashtag-jaimelanjou]

2.Posté par Gaignard le 22/11/2014 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Terra Botanica n'était pas intégré dans la démarche touristique départementale alors que cet équipement devait devenir la locomotive du tourisme ? Étonnant ! Espérons que tous les acteurs sauront travailler ensemble comme l'ont toujours souhaité et proposé les acteurs du végétal.








Angers Mag















Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30


cookieassistant.com