Tourisme : un bon début de saison en Anjou


Rédigé par - Angers, le 05/08/2015 - 07:35 / modifié le 15/10/2015 - 08:18


Comme au plan national, la saison touristique semble avoir bien débuté en Anjou. C'est ce que soulignent les responsables de quelques-uns des principaux sites d'accueil du département. Mais la prudence reste de mise car c'est bien le mois d'août qui se révèle souvent décisif pour nombre d'entre eux.



Selon son directeur Denis Griffon, les tendances de fréquentation de Terra Botanica sont restées bonnes en juillet, et ont vu le public hors département progresser.
Selon son directeur Denis Griffon, les tendances de fréquentation de Terra Botanica sont restées bonnes en juillet, et ont vu le public hors département progresser.
la rédaction vous conseille
Il y a des signes qui ne trompent pas. En juillet, près de 23 400 personnes ont passé les portes de l'office de tourisme d'Angers, place Kennedy, soit 8,5% de plus qu'en juillet 2014. Sachant que l'affluence avait déjà progressé en juin (+4%) et mai (+10%) par rapport à l'an passé et même s'il convient de rester prudent, ces chiffres témoignent d'un intérêt grandissant pour l'offre touristique angevine. "Cela confirme l'ampleur prise par le tourisme de proximité, n'hésite pas Aude Rocher, la directrice des accueils à Angers Loire Tourisme. La meilleure preuve est que nous n'accueillons pas que de touristes mais aussi des Angevins qui viennent chercher une idée, un conseil pour accueillir des parents ou des amis. Et ces Angevins deviennent prescripteurs à leur tour."

A raison de 700 à 1000 visites par jour, les hôtesses d'accueil de la place Kennedy ne s'ennuient pas cet été. Et le site internet d'Angers Loire Tourisme connaît lui aussi une belle affluence. Mais qu'en est-il sur le terrain pour les acteurs du tourisme ? A défaut d'un tour d'horizon exhaustif, nous avons frappé à la porte de cinq des principaux sites de visite en Anjou où se confirme partout une bonne tendance pour cette saison estivale. "Assez bonne" préfère t-on prudemment tempérer au Comité départemental du tourisme où l'on précise qu'elle profite précisément surtout aux sites de visites mais moins à l'hôtellerie et à la restauration.

Au camping du Lac de Maine à Angers, Cyril Benoît, le directeur parle d'une "fréquentation identique à l'an passé" mais aussi de réservations pour août "meilleures notamment pour les mobil-homes". A Montreuil-Juigné, dont le camping municipal vient de glaner sa 2e étoile, les chiffres sont en progression et les perspectives pour août, bonnes aussi. Deux retours qui montrent que pour l'hôtellerie de plein air, les choses ne se sont pas trop mal élancées non plus.

Terra Botanica : "La bonne tendance se confirme"
Avec 75 000 entrées enregistrées en trois mois, les responsables du parc-jardin avaient affiché leur optimisme fin juin à l'occasion de l'inauguration du ballon captif, la nouvelle attraction de la saison. Un mois plus tard, pas de communication chiffrée mais une confiance qui reste de mise. "La tendance est restée bonne en juillet et on se dirige bien vers notre objectif de réaliser une meilleure saison qu'en 2014 (160 000 visiteurs, tout compris, NDLR)" glisse Denis Griffon, le directeur de Terra Botanica. Parmi les motifs de satisfaction, l'augmentation du taux de visiteurs hors département avoisine désormais les "60-65%". "Ça commence à être intéressant. Le ballon a certainement produit son effet mais le bouche à oreille est indéniablement bien meilleur" analyse Denis Griffon. Le parc qui fermera au public le dimanche 27 septembre, accueillera deux événements le premier week-end d'octobre : la Coupe des France des fleuristes et la Fête de la Sciences. Une garantie supplémentaire pour le bilan de fin de saison.

Selon les responsables du château d'Angers, l'exposition Maurice de la Pintière connaît un beau succès.
Selon les responsables du château d'Angers, l'exposition Maurice de la Pintière connaît un beau succès.
Château d'Angers : "+10% en juillet"
"On est en progression". Administratrice du château d'Angers, Patricia Corbett affiche le sourire. Fin juin, près de 90 000 entrées avaient déjà été comptabilisées par ses services. Un bon résultat qui s'est confirmé en juillet avec une progression de 10% de la fréquentation par rapport à juillet 2014. "Ce mardi, ça grouille de monde et je vois bien que les gens prennent leur temps" constate la responsable du monument qui espère passer la barre des 200 000 visiteurs en 2015, comme l'an passé. La réouverture complète du Logis Royal et la réhabilitation des jardins font, selon elle, partie des éléments d'explication. L'exposition autour du peintre vendéen Maurice de la Pintière draine aussi du public. "La programmation mis en place à l'année pour faire vivre les lieux a un impact. C'est un monument qui vit." Qui pourrait vivre mieux encore ? "J'en suis convaincue. Nous avons pour objectif notamment de mieux mettre en valeur et faire connaître la tapisserie de l'Apocalypse qui reste méconnue." Plusieurs projets sont ainsi dans les cartons dont une création au printemps prochain autour du poète et essayiste Michel Butor. 

"Paint", l'une des nouvelles animations numériques de l'abbaye de Fontevraud se pratique dans l'abbatiale (crédit photo : David Darrault).
"Paint", l'une des nouvelles animations numériques de l'abbaye de Fontevraud se pratique dans l'abbatiale (crédit photo : David Darrault).
Abbaye de Fontevraud : "Plutôt pas mal"
Avec près de 200 000 entrées (visiteurs, scolaires, séminaristes... tout compris), l'abbaye royale de Fontevraud avait vu sa fréquentation légèrement augmenter en 2014. "Sur les six premiers mois de l'année, on enregistre un léger mieux. On est satisfait" indique Cécile Bichon, chargée de promotion et des relations presse du monument saumurois. Surtout, le chiffre d'affaires "billetterie" est en hausse d'environ 4%. Les nouveautés de l'année donnent satisfaction, à commencer par les "Rendez-vous", ces focus thématiques proposés à la carte. "Le restaurant fonctionne très bien et l'hôtel aussi même s'il n' pas encore atteint son plein potentiel" précise David Martin, le directeur de l'abbaye. Les spectacles des "Dimanches de l'été" ont vu leur affluence grimper de 20 à 30%. Les outils numériques d'aide ou d'accompagnement à la visite ont trouvé eux-aussi leurs publics. "Un gros tiers des moins de 8 ans adoptent aujourd'hui l'I-Pad pour se balader" ajoute Cécile Bichon. Dans l'abbatiale, l'installation Paint qui permet aux visiteurs de voir leurs propres dessins projetés dans travées, plaît aussi beaucoup.

Bioparc de Doué-la-Fontaine : "Plus de 45 000 visiteurs en juillet"
Au parc zoologique de Doué-la-Fontaine, la prudence prévaut à l'heure de tirer de premiers enseignements de la saison touristique. Pour une raison très simple, c'est au mois d'août que celle-ci se joue traditionnellement. "C'est le plus gros mois de l'année et l'an passé, la météo avait réduit à néant les très bons chiffres du début de saison. On l'aborde donc avec une légitime appréhension" explique Michel Bondu, le responsable de la communication et du marketing du Bioparc. Néanmoins, les raisons de se réjouir de ce début de saison existent. "L'avant-saison a été pas mal avec un très, très beau mois d'avril. Juin a été un peu moins bon qu'en 2014 mais juillet s'est révélé très bien avec plus de 45 000 visiteurs. Pour l'instant, on touche du bois, c'est une bonne saison" précise Michel Bondu. Point positif, le retour des clients étrangers, 13% plus nombreux en juillet avec une forte proportion de britanniques et de belges, mais moins de néerlandais.

Parc Oriental de Maulévrier : vers (encore) une très belle saison
Plus grand parc d'inspiration japonaise en Europe, le Parc Oriental de Maulévrier près de Cholet a connu l'an passé une fréquentation record, franchissant la barre des 100 000 visiteurs (plus de 88 000 en 2013). Un succès historique qui pourrait bien se confirmer cette année au regard des statistiques du début de saison. "On est au dessus de 2014. On a connu notamment un très, très beau mois de juillet avec 2000 visiteurs de plus qu'en juillet l'an passé" indique Fabrice Jeanneteau, le responsable des animations. Le printemps avait déjà été profitable pour le Parc Oriental avec notamment plus de 17 000 visiteurs pour le seul mois de mai. "Notre positionnement non loin du Puy du Fou, pas très loin des côtes sans doute, mais est-ce qu'il n'y a pas non plus un effet "crise" ?" s"interroge Fabrice Jeanneteau. La programmation événementielle du parc connaît elle-aussi le succès avec, par exemple, plus de 1000 entrées pour l'opération "Peintres au jardin" dimanche 2 août.




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Miko le 11/08/2015 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi j'en ris pas mal d'avance....Ya bien plus de touristes dans la Médina de Fez qu'aux alentours du Chateau du Roi René....alors franchement de qui se moque t'on chaque année!
C'est plus que pathétique je trouve que ce bourrage de crâne langue de bois..j'ai pas vu un chinois ni un japonais visiter la ville...faut dire qu'après des années successives de destruction de patrimoine ..ya vraiment plus grand chose à visiter...! Alors de qui se moque t'on..?

Même pas un musée d'Art moderne dans cet...








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com