Toussaint artistique à Murs-Erigné


Rédigé par - Angers, le 02/11/2013 - 08:25 / modifié le 02/11/2013 - 08:25


Comme le veut la tradition, les artistes de la ville de Murs-Erigné au sud d'Angers se sont installés à l’espace Jean Carmet, pour le long week-end de la Toussaint. « Les artistes de notre commune », c’est l’occasion pour les talentueux auteurs de partager leurs créations et leur passion dans une ambiance chaleureuse.



Toussaint artistique à Murs-Erigné
la rédaction vous conseille
Une trentaine d’exposants au total participent à la 27e édition de ce salon, avec cette année l'inauguration de « l’Artothèque » une création récente et originale de la municipalité, permettant aux adhérents de faire rentrer l'art dans la maison en louant un tableau d’artiste pour une durée déterminée, comme on le fait parfois pour un livre dans une bibliothèque. Exceptionnellement, cet évènement a remplacé le traditionnel " invité d'honneur ".

Les activités présentées lors de ce salon annuel recouvrent les domaines de la peinture, la photographie, la sculpture, le cartonnage, le modelage et la composition florale.

Franck Maurier et ses composiitons florales
Franck Maurier et ses composiitons florales
Franck Maurier, nouvel exposant dans la catégorie composition florale. Du fond de son garage cet artiste floral réalise des ouvrages décoratifs à base d’objets du jardin, tels que pots, arrosoirs, brocs, brouettes, nains…

Les sujets sont transformés, réduits, relookés et fleuris. Il propose également de les réaliser sur mesure et a des prix très attractifs qui ne manqueront pas d'intéresser les amateurs du genre.

Patricia Soleau (a droite) au taquet au crochet !
Patricia Soleau (a droite) au taquet au crochet !
La participation à cette manifestation est historiquement réservée aux personnes résidant dans la commune, a celles qui y ont déjà travaillé ou résidé par le passé. C’est ainsi que Patricia Soleau, expatriée à Faveraye-Machelles, n’a pas pu résister à la nostalgie des années érimûroises.

Patricia fait dans le chapeau, le sac à main et le porte-monnaie. À l’aide de vieux tissus coupés en bandes elle réalise au crochet des objets de toutes les formes et couleurs, donnant ainsi une seconde vie aux chiffons mis au rebut. Elle en parle avec amour et pour rien au monde elle n’abandonnerait cette passion.

Cette année l’animation est assurée par le plasticien Matthieu Belleville, dit « Matt.B ». Originaire d’Aix en Provence, il a commencé son parcours par le Street Art. Son travail est une alternance de détails prononcés et de corps en mouvement, cherchant à déstabiliser son œuvre pour mieux titiller l’imaginaire de chacun.

Ce vendredi, jour de la Toussaint, il a retenu l'attention du public en créant une œuvre sur une toile de 2 mètres carrés en quelques heures pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Ce salon dont l'entrée est gratuite, se déroule sur quatre jours et prendra fin dimanche soir à 19 heures.




François BREAU
Contributeur Angers Mag - spécialisé dans le domaine scientifique et le milieu naturel. Cinéaste,... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag