Tout Angers Bouge : une course monumentale...


Rédigé par - Angers le Jeudi 4 Juin 2015 à 07:47


C’est devenu un événement incontournable dans la ville : Tout Angers Bouge aura lieu le 7 juin prochain à Angers. Et pour ceux qui n’ont pas pu s’inscrire, la rédaction d’Angers Mag s’est mobilisée pour tester en tenue réglementaire les atours du trail urbain de 8 km, en même temps que ressentir les bienfaits de la course à pied. Simplement héroïque.



La rédaction d'Angers Mag en plein effort, pour tester le trail urbain de Tout Angers Bouge.
La rédaction d'Angers Mag en plein effort, pour tester le trail urbain de Tout Angers Bouge.
la rédaction vous conseille
A l’heure de revêtir, ce mercredi midi d’avril, nos tenues de sportifs aguerris à ce genre d’exercice –autrement appelés sportifs du dimanche- nous aurions bien emprunté le chemin tortueux et pentu du trail du Roi-René (20 km), ou mieux encore, payer à nos corps en quête d’efforts la Tournée des Ducs (38 km)…

Las ! Tout Angers Bouge a veillé jalousement sur les points de départ et les premiers kilomètres de ces deux tracés jusqu’au milieu de la semaine passée (il se fera finalement de Terra Botanica). La rédaction mobilisée et en culottes courtes s’est donc contentée du parcours Trail découverte de 8 km. Un tracé urbain qui prend tout son sens le jour J, mais vaut également le détour à n’importe quel autre moment de l’année.

Sous les pieds, pas mal de bitume (l’occasion de tester les premiers effets du Plan urgence voirie de la majorité ?), mais il s’agit surtout de lever la tête pour profiter du paysage. Départ sur l’esplanade du Quai, traversée de La Maine, puis première difficulté en remontant le long du château. A l’ombre des remparts, pas de round d’observation, ça attaque d’entrée, avant de prendre à gauche pour rejoindre la rue Toussaint et l’hypercentre.

L’occasion de se réapproprier les petites artères de la ville et de fouler au pas de course certains de ses hauts-lieux : le musée des Beaux-Arts (si vous croisez la directrice, saluez-la !), la place du Ralliement puis l’Hôtel de Ville.
La course à pied est histoire d’humilité : la fameuse Montée Saint-Maurice se charge de le rappeler...

Depuis les premiers hectomètres, la rédaction a abandonné toute ambition chronométrique ; pas question pourtant de traîner en chemin, le Jardin des Plantes se présente, poumon vert de la ville : quoi de mieux pour reprendre son souffle et descendre d’un pas souple et félin vers la Maine ? Saint-Serge est en vue, puis le Pont Confluences, où le tram nous dépose (on ne l’a pas pris, hein ! c’est juste qu’il nous dépasse à grande vitesse), avant l’hôpital.

Têtes hautes, torses bombées et moral au beau fixe, nous filons aux Greniers Saint-Jean, puis contournons les Arts et Métiers (ouverts le jour de la course), avant d’aborder le Pont de Verdun, la fleur au fusil. La course à pied est histoire d’humilité : la fameuse Montée Saint-Maurice se charge de nous le rappeler, comme les pavés de la cité rappellent à nos bons souvenirs des muscles que nous avions oubliés.

Têtes basses, torses en dedans et moral dans les chaussettes, le château est devant nous. Il est fermé. Quel dommage ! Nous aurions aimé, comme lors de Tout Angers Bouge, tester notre résistance à l’aune des escaliers menant vers ses remparts… On fait tout de même semblant, pour la photo, avant de traverser une dernière fois La Maine pour rejoindre le Quai. Nouvel embarquement dans trois jours...

Demandez le programme :  www.angers-trails.fr

Pierre de Chambrun.
Pierre de Chambrun.
« Notre récompense, c’est le plaisir des coureurs »
Pierre de Chambrun, président d’Angers Terre d’Athlétisme

Comment résumer l’état d’esprit d’un trail urbain ?
« A la différence de la course à pied classique hors-stade et excepté pour les premiers qui sont à la lutte, le trail urbain, c’est une façon de regarder autour de soi. Le circuit long de 38 kilomètres n’a par exemple rien à voir avec un marathon : on s’arrête dans les ravitaillements, on peut taper la causette, faire part de ses découvertes… Pour les 300 bénévoles qui travaillent sur l’événement, la plus grande récompense, c’est le plaisir des coureurs. »

Comment expliquez-vous son succès ?
« Une enquête de la Fédération française d’athlétisme a montré que si elle réunissait environ 300 000 licenciés, près de 2 millions de personnes courent et participent au moins une fois dans l’année à une course organisée. Sur Angers, entre les joggers du dimanche qui veulent s’essayer et tous ceux qui sont habitués, ça fait du monde que les atouts du trail urbain peuvent drainer. »

L’attrait patrimonial joue aussi un rôle selon vous ?
« Oui, je crois que c’est fort parce qu’excepté le château, connu de tous, il y a vraiment des découvertes à faire. Mais en dehors de ses trails, Tout Angers Bouge possède d’autres arguments forts avec la course des familles, qui réunit à peu près 600 personnes, ou la montée des marches Saint-Maurice, un truc à part qui attire des gens un peu stratosphériques. Cette année, on a envoyé le défi aux monteurs du phare d’Eckmühl (Finistère) dont le recordman du monde de la montée. »




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par barreau le 04/06/2015 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore une fois, notre seule référence est le phare ouest... et personne n'a pensé à solliciter les participants de la verticale de la tour Eiffel ?
http://www.francetvinfo.fr/decouverte/verticale-de-la-tour-eiffel-une-soixantaine-d-athletes-grimpent-1665-marches-a-pied_854767.html

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46




cookieassistant.com