Toute une vie pour apprendre


Rédigé par Sébastien ROCHARD - Angers, le 29/05/2013 - 07:38 / modifié le 30/05/2013 - 10:39


Français, mathématiques… les difficultés rencontrées à l’école ne sont pas une fatalité. Car il n’est jamais trop tard pour apprendre et progresser : c’est le message de Stéphane Raimbault à travers son entreprise et l’association qu’il a créées sur Angers.



Stéphane Raimbault (à gauche) accompagne ses clients sur les savoirs de base : français, maths et culture générale.
Stéphane Raimbault (à gauche) accompagne ses clients sur les savoirs de base : français, maths et culture générale.
la rédaction vous conseille
C’est un formulaire lambda, de ceux que l’on remplit des centaines de fois dans une vie, expédiés en deux coups de stylo au début d’un examen ou sur le coin d’une table. Nom, prénom, adresse, pays…, une identité sur papier aux allures d’épreuve et de souvenirs douloureux pour William(*), la trentaine bien sonnée. Lui est un ouvrier modèle, agent de production pour le secteur de l’automobile d’une entreprise de l’agglomération angevine. Mais cet après-midi d’avril, il est un élève appliqué et bien décidé à tirer un trait sur un passé scolaire difficile. à ses côtés, Stéphane Raimbault, ancien instituteur, et patron de l’entreprise « Tout au long de la vie ». Pas à pas, lettre par lettre, il accompagne William depuis le mois de septembre dernier vers un objectif clair : « Gagner en autonomie par rapport à la lecture ».

De leur plein gré. Ce sont les supérieurs de William qui sont à l’origine de cette rencontre. « Ils avaient remarqué que j’avais des difficultés avec la lecture et sont venus me proposer cette formation, se souvient William. J’ai un peu hésité, mais j’ai finalement accepté. Mon fils de trois ans vient d’entrer à l’école et je veux pouvoir l’aider dans son travail ». William a le mot rare mais le regard fier à l’heure d’évoquer « sa motivation ».

Une attitude « positive », selon Stéphane Raimbault. « On ne peut arriver à quelque chose que si les gens viennent ici de leur plein gré », explique-t-il. Le cas de William reste pourtant rare. « Mon entreprise intervient dans le domaine de la formation continue, avec un retour sur les savoirs de base, en français, mathématiques ou culture générale. Il s’agit aussi de gagner en autonomie en lecture et écriture ou de préparer des concours spécifiques ». La plupart de ses clients sont ainsi des collectivités appartenant à la fonction publique, qui inscrivent leurs salariés parmi les moins qualifiés. « Les entreprises privées savent très peu que ce type de formation peut être dispensé dans le cadre du Droit individuel à la formation (DIF) de chacun. Ni que de nombreux financements existent à ce sujet ».

Depuis quelques années, Stéphane Raimbault a donc pris son bâton de pèlerin et va à la rencontre des entreprises du territoire pour présenter ses formations et faire sauter les tabous. « Ce dont on parle là, c’est bien souvent d’illettrisme, même si je n’aime pas beaucoup ce mot. L’idée, c’est de remettre les personnes en nécessité dans un parcours de formation et de les emmener d’un point A à un point B, quel que soit le point A ».

« Lire, écrire, tout au long de la vie ».

Un discours prolongé depuis un an dans un cadre associatif. « En dehors du monde de l’entreprise, de nombreuses personnes correspondant au profil pour la formation son demandeuses, mais n’ont pas les financements pour le faire. C’est dommage d’être stoppé par des questions économiques quand on est arrivé à ce stade d’initiatives ». « Lire, écrire, tout au long de la vie » est née durant l’année 2012, pendant associatif de l’entreprise de Stéphane Raimbault, et accompagne, avec un réseau de bénévoles sur le territoire d’Angers, un nombre restreint d’apprenants. Chiffre après chiffre, mot à mot.

Contact Lire, écrire, tout au long de la vie : Stéphane Raimbault, au 02 41 48 60 10
LETLV@toutaulongdelavie.fr

(*) Prénom d’emprunt












Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com