Track, jam & quad : bienvenue au Roller Derby


Rédigé par - Angers le Samedi 28 Mai 2016 à 08:00


Depuis bientôt 2 ans, La Douleur angevine, l'équipe de Roller Derby de l'association Anjou Derby Girls, donne corps à une tradition anglo-saxonne où féminisme, DIY, rockabilly et sport font bon ménage. Et ça déménage...



la rédaction vous conseille
Bon, on peut toujours se balader avec un dictionnaire français-anglais sous le bras, compulsant nerveusement ses pages à la recherche du mot que l'on vient de saisir : avec un petit effort, track, jam, quad, roster ou fresh meat vous seront bientôt aussi familiers que la recette des crêpes.
Mais vous ne comprendrez pas pour autant l'essence du Roller Derby, ni la raison pour laquelle une vingtaine d'accros -quasi exclusivement des filles- tournent en boucle deux fois par semaine sur le parvis du Quai à Angers ou, lorsque le temps est à la pluie, sur le bitume d'un parking en silo.

Ce mercredi soir de vacances scolaires, c'est dans le gymnase André-Bertin -un luxe rare- que Black Beast, Freak Adel, Tazz'Her ou NKA Virus laissent libre cours à leur passion. Casques sur la tête, protections de rigueur, patins aux pieds (des "quads"), les filles de La Douleur angevine, équipe créée en 2014, tournent sur une piste, sorte d'ovale délimité par des plots au sol. Fin de l'échauffement, début des exercices pratiques, pour répondre aux exigences d'un sport au développement exponentiel, depuis quelques années.

Les règles ? Sur la piste, deux équipes s'affrontent, composées chacune de 4 bloqueuses et d'une jammeuse. Chaque fois que cette dernière passe une bloqueuse de l'équipe adverse, son team marque un point. Coups de hanches, d'épaules, constitution d'un mur ; pour l'en empêcher, les bloqueuses ont tous les droits... ou presque. "Tout n'est pas permis", coupe Audrey, aka Crash Bambi Coot. "C'est hyper réglementé, et on ne peut pas disputer de matches avant d'avoir passé les minimum skills" (comprendre des tests d'aptitudes minimales).

Le Roller Derby, c'est aussi du marketing et des visuels qui en imposent...
Le Roller Derby, c'est aussi du marketing et des visuels qui en imposent...
Sport de contact, physique, le Roller-Derby n'en demeure pas moins ouvert à tous, y compris aux hommes : Déconnant le Barbare a ainsi rejoint l'association Anjou Derby Girls il y a peu. "Il n'y a pas de pré-requis", poursuit Audrey. "La plupart des filles ne savaient même pas patiner avant de rejoindre l'asso." Comment expliquer alors l'engouement réel pour ce sport essentiellement féminin, né de l'autre côté de l'Atlantique au cœur des années 20 ?

Sans doute par l'état d'esprit qui en ressort, et le folklore qui y est associé. Dans sa forme moderne, le Roller Derby revendique une culture underground, en même temps qu'une certaine forme de "féminisme, d'esprit Do It Yourself, de punk et de rockabilly".
En match, certaines filles arborent des peintures de guerre sous les yeux, les casques sont customisés, et les tenues près du corps. Chacune d'elles choisit son "derby name" après avoir passé les minimum skills avec succès ; et les différentes "ligues" affichent une identité visuelle propre, déclinée sur différents produits (voir illustration).
Bref, l'association Anjou Derby Girls est une affaire qui tourne. Et pas seulement autour de la piste.
 
Facebook : AnjouDerbyGirls/

En chiffres
1925. C'est la date de création du Roller Derby, à Chicago, aux Etats-Unis. Leo Seltzer, son créateur, l'envisage d'abord comme une course d'endurance, avant d'y introduire des règles de contact. Sport-spectacle star de la TV US, dans les années 40, il déclinera peu à peu jusqu'à la fin des années 70, avant de revenir sur le devant de la scène, sous un format plus authentique, au tout début des années 2000.
 
2. Les deux mi-temps de 30 minutes sont divisées en jam, d'une durée maximale de 2 minutes, lors desquelles les 2 jammeuses (1 par équipe) se frottent aux 8 bloqueuses adverses.

Trois questions à... Audrey Dugas
Secrétaire des Anjou Derby Girls
 
Comment est née l'association Anjou Derby Girls ?
 
"En septembre 2012, le club de roller de l'Intrépide d'Angers a créé une section roller derby, sous l'impulsion d'un étudiant. De plus en plus de joueuses sont venues nous rejoindre et nous avons eu envie de voler de nos propres ailes, en faisant évoluer le roller derby pour qu'il renoue avec ses origines : c'est à  dire un sport inventé par les joueuses, pour les joueuses. L'association a donc été créé au printemps 2014 et son équipe, La Douleur Angevine, existe depuis septembre 2014."
 
C'est un sport exclusivement féminin ?
 
"Pas exclusivement, mais essentiellement. Des sections mixtes existent dans certaines ligues, ainsi que des clubs masculine, mais c'est vrai que la très grande majorité des pratiquants sont des joueuses. C'est sans doute une des raisons du succès de ce sport, ces dernières années, notamment à la suite du film Bliss (sorti en 2009 NDLR), de Drew Barrymore, avec Ellen Page. L'engouement correspond plus à un phénomène de tendance, une envie de s'affirmer, que d'un véritable goût pour le patin !"
 
Quelles sont les perspectives de développement du roller-derby, à Angers ?
 
"Nous avons de plus en plus d'adhérents, mais pour participer à un championnat, nous sommes un peu bloqués par la question des infrastructures : en dehors des vacances scolaires, nous n'arrivons pas à trouver de salles disponibles sur l'agglo. C'est vrai que nos entraînement sur le parvis du Quai nous donnent un belle visibilité, mais pour les matches, il nous faut une salle !"




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00




cookieassistant.com