"Traits d'esprit" : quand Dieu invite à rire de lui !


Rédigé par - Angers, le Jeudi 17 Septembre 2015 à 08:28


A l'occasion des Journées du Patrimoine, une centaine de caricatures - Charb, Cabu, Tignous inclus - seront à découvrir dans les murs de l'association culturelle protestante d'Angers vendredi, samedi et dimanche. Nous avons pu la visiter en avant-première. Quand l'humour et la dérision s'invitent au Temple, on se dit que rien n'est perdu.



Dans l'enceinte du Temple, David Vandiedonck échange avec des élèves du lycée Joseph Wresinski.
Dans l'enceinte du Temple, David Vandiedonck échange avec des élèves du lycée Joseph Wresinski.
la rédaction vous conseille
Il leur a fallu sinon du courage, de solides convictions. Neuf mois après l'attentat qui a décimé l'équipe du journal satirique Charlie Hebdo, les membres de l'association culturelle protestante d'Angers accueillent dans leurs mûrs depuis quelques jours, une exposition qui devrait réjouir -rassurer ?- tous ceux que les replis communautaires et religieux inquiètent.

Et prévenons de suite les procès en opportunisme ou provocation, cette exposition est née en 2013 bien avant les événements terroristes de janvier dernier. Son titre dit déjà beaucoup : "Traits d'esprit : des images pour ne pas se prosterner." "C'est un appel à l'esprit critique", prévient d'emblée David Vandiedonck devant la vingtaine d'élèves de seconde Bac pro logistique du lycée Joseph Wresinski venus la visiter mardi, "un appel même pour les croyants à ne pas rester dans la réception passive et la soumission aux à leurs croyances."

Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l'Université Lille 3, David a découvert l'exposition au printemps à Paris, lors de sa présentation à la Faculté de théologie protestante, comme d'autres membres de la communauté protestante angevine. Avant de plaider vivement pour sa venue à Angers. Dans l'espace France Quéré qui jouxte le Temple, rue du Musée, une quinzaine d'affiches accrochées aux murs entourent le petit groupe de lycéens qu'il accompagne. Il y a là des signatures bien connues : Geluck, Serre, Plantu, Willem mais aussi - comment ne pas les repérer ? -, Cabu, Charb et Tignous, trois des victimes de l'attentat de Charlie Hebdo, réunies sur un même support.

Sur celui-ci, on devine l'une des plus célèbres Unes de l'hebdomadaire satirique, sous un voile noir criblé d'impacts de balles, rouge sang. Juste au dessous, l'humour décalé de Charb offre la distance et le sourire : "Peut-on se foutre de la gueule de Jésus ?" interroge le dessin. Couronne d'épines sur la tête et piercing au téton gauche, l'intéressé lève le doigt : "En tant que juif ou en tant que chrétien ?" Imparable.
"Cette exposition a pour but de montrer qu'on peut rire y compris avec des choses dans lesquelles on croit profondément."

Sous la chaire du pasteur dans le Temple, une ode à l'ouverture signée Piem.
Sous la chaire du pasteur dans le Temple, une ode à l'ouverture signée Piem.
Non loin, Plantu fait beaucoup rire aussi les lycéens. A son chevalet, le vieux Léonard de Vinci dessine à la sanguine son célèbre autoportrait (aussi appelé Tête d'un homme barbu), sous les yeux d'un islamiste paniqué : "Meuh, non ! Ce n'est pas un blasphème, je te dis que c'est un autoportrait. Lâche moi un peu Mouloud !" Une dernière ? Le Chat de Geluck : "On m'a toujours expliqué que Dieu avait créé Adam, adulte. Et je me suis souvent demandé pourquoi il avait décidé de le priver de souvenirs d'enfance."

"Vous avez le droit d'aimer, de ne pas aimer, de donner votre sentiment. Cette exposition a pour but de montrer qu'on peut rire y compris avec des choses dans lesquelles on croit profondément, insiste David auprès des lycéens, Il est primordial de se rappeler qu'on a à faire à des représentations, des images qui ne sont pas la réalité." "C'est de l'humour qui grossit les traits que l'on peut avoir en religion, qui peut irriter mais sans jamais verser dans l'irrespect. Il permet le décalage et le questionnement, c'est pour cela qu'on a tenu à la faire venir" appuie Françoise Giffard, autre membre de la communauté protestante angevine.

Prudente, cette dernière a tout de même demandé une surveillance policière pour l'occasion et limiter à trois jours l'ouverture publique de l'exposition pour les Journées du Patrimoine (18 au 20 sept). Elle a aussi choisi de ne présenter dans le Temple, que des dessins d'auteurs chrétiens -Piem, Molina, Chappatte-, touchant un peu plus aux textes et à la théologie. Sans perdre pour autant en humour. Toutes les images sont différentes et chacun peut se faire sa propre opinion. Je suis catholique mais ne suis pas choqué, même si certaines images me plaisant moins. Je trouve ça plutôt bien" confie Victor. A ses côté, et à bien y réfléchir, son camarade Léo "n'imagine pas la même exposition dans une église. Ce serait étrange."

Pour eux, le débat va maintenant se poursuivre en classe. "L'information fait partie de leur programme de seconde. Cette expo, c'est une belle opportunité pour les élèves de réfléchir, de dialoguer et de verbaliser leurs sentiments" explique Anne-Isabelle Ragueneau, leur professeur de français.

"Traits d'esprit : des images pour ne pas se prosterner", du 18 au 20 septembre de 14h à 19h à l'Espace France Quéré et au Temple Protestant, 5 rue du Musée à Angers.

Retrouver l'ensemble du programme des Journées du Patrimoine à Angers, dans le document ci-joint.

journees_du_patrimoine_angers_2105.pdf Journées du Patrimoine Angers 2105.pdf  (7.32 Mo)





Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com