Tram d’Angers : une machine pour nettoyer les rails


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 14/10/2010 - 14:42 / modifié le 15/10/2010 - 07:23


Installer une ligne de tramway dans une ville c’est bien, mais l’entretenir c’est encore mieux. Une machine permettant d’assurer le balayage de la voie de circulation du tramway vient d’arriver au centre de maintenance d’Angers. Plusieurs fois par semaine l’engin passera sur l’unique réseau angevin afin d’en assurer la propreté.



La balayeuse en action au centre de maintenance du tramway
La balayeuse en action au centre de maintenance du tramway
la rédaction vous conseille
Construite par la société CMAR, une entreprise angevine installée à Durtal (49) la balayeuse a fait son apparition au centre de maintenance du tramway ce mercredi 13 Octobre. Cette entreprise spécialisée, retenue après un appel d’offres européen, est le leader français des véhicules spéciaux destinés à la propreté des villes, des routes et désormais des tramways.

« Nous travaillons sur un marché de niches. Nous apportons des solutions à nos clients en privilégiant l’efficacité et la simplicité d’utilisation », explique Pascal LELEU, le PDG de la société CMAR. Forte de 43 collaborateurs cette dernière conçoit ses produits sur des plateformes Mercedes-Benz (Unimog), AEBI-FMH ou Multicar.

Impliquée dans une démarche de développement durable, la société CMAR est exigeante sur le niveau de pollution et de consommation d’eau de ses engins, ce qui sied parfaitement à la Ville d’Angers. Mais l’innovation à un prix puisqu’il en coute 300 000 € à la collectivité auquel s’ajoutent les 250 000 € d’un autre engin, un Unimog UG 400, 4 roues motrices, pouvant circuler aussi bien sur les rails que sur la route. Equipé d’une nacelle pour l’entretien des lignes électriques, il peut aussi tirer deux rames de tramway en cas de panne.

La balayeuse, pour sa part, est construite à partir d’une balayeuse de rue classique, de marque AEBI-FMH. La société durtaloise s’est chargée d’installer des essieux rails sur l’engin afin qu’il puisse fonctionner en mode ferroviaire, des équipements hydrauliques et électriques pour le nettoyage des gorges de rails, des plateformes et pelouses, ainsi que l’installation d’outils tels que les brosses, buses haute pression et doigts de grattage.

Cette balayeuse passera en principe une fois par semaine, dans la journée, sur l’ensemble du réseau et pratiquement tous les jours, en automne, lors de la chute des feuilles. « Une gorge remplie de produits et déchets peut provoquer le déraillement d’une rame », précise l’entreprise CMAR, d’où la nécessité, d’acquérir ce type d’engin.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03