Tramway d'Angers : Béchu sort son plan B


Rédigé par - Angers, le 30/01/2014 - 11:17 / modifié le 30/01/2014 - 14:33


Les propositions des candidats à la mairie Angers sont à peine dévoilées qu’un sujet fait déjà débat : le tracé nord de la deuxième ligne de tramway et la traversée de la Maine. Très critiqué, Christophe Béchu est allé défendre son choix auprès des commerçants et habitants de la Doutre, mercredi soir à l’ENSAM, en compagnie de Bernard Dupré, son « Monsieur tramway », Emmanuel Capus et Alain Fouquet, tous deux habitants du quartier.



Beaucoup de monde, environ 150 personnes, pour interpeller le candidat Béchu au sujet du passage du tramway dans la Doutre
Beaucoup de monde, environ 150 personnes, pour interpeller le candidat Béchu au sujet du passage du tramway dans la Doutre
la rédaction vous conseille
Le tracé de la deuxième ligne de tramway sera-t-il l'un des enjeux des prochaines élections municipales à Angers ? Tout porte à le croire. Les revendications sont fortes, notamment dans le quartier de la Doutre et plus particulièrement dans la rue Beaurepaire, qui y concentre la plupart des commerces.

C’est Christophe Béchu qui a mis le feu aux poudres en proposant pour la partie nord de cette ligne B, un axe qui prendrait naissance de la place Molière où passe l’unique ligne actuellement en service, pour rejoindre le campus universitaire de Belle-Beille en traversant la Doutre par le pont de Verdun, la rue Beaurepaire et la place de la Laiterie. Craignant plusieurs années de travaux et des fermetures de boutiques comme ce fut le cas lors de la construction de la première ligne, les commerçants ont de suite réagi, relayés par les autres concurrents dont les projets de tracé empruntent un autre itinéraire. Le député et conseiller municipal d'Angers, Luc Belot, un proche de Frédéric Béatse, y est allé ainsi de son avertissement .

S’il ne s’agit que d’un projet, inscrit dans un programme qui n’a des chances d’aboutir que si le candidat est élu, les commerçants ont préféré prendre les devants en faisant savoir à Christophe Béchu que s’il voulait justement avoir des chances d’être élu, il valait mieux qu’il abandonne ce tracé. « Ce tracé est un caillou dans la chaussure qui est censée vous mener à la mairie », déclarait Thomas Franco, chirurgien-dentiste dans le quartier et porte-parole des commerçants. « Nous voulons vous ouvrir les yeux et vous éviter que cette mauvaise idée serve d’arguments à vos adversaires ». Façon de signifier au candidat, qu'est c'est plus son projet que sa candidature qui pose aujourd'hui problème.

Avertis par leurs collègues du centre-ville, les commerçants de la Doutre dont certains survivent n’envisagent pas un seul instant que l’on puisse empêcher l’accès à leurs boutiques pendant la durée des travaux. « Votre projet va détruire les commerces et les emplois, tout en augmentant les problèmes de circulation, déjà difficiles dans le quartier » argumentent les habitants, qu’ils soient commerçants ou non, mettant également en avant l’atteinte aux monuments historiques, nombreux dans ce quartier.

" J’ai noté le choix clair et net pour cette seconde option "

les différentes options proposées hier soir (Cliquez sur la carte pour l'agrandir)
les différentes options proposées hier soir (Cliquez sur la carte pour l'agrandir)
« J’ai entendu vos préoccupations », a répondu le candidat. « Je reproche à l’équipe en place son manque de concertation, je ne vais tout de même pas faire la même chose. On se voit ce soir pour en discuter, même si nous ne sommes qu’en campagne et qu’il faudra se revoir si je suis élu, pour faire avancer le projet ».

Sans revenir sur son projet initial qu’il considère comme le plus cohérent par rapport à l’aménagement de la rive opposée de la Maine qu’il propose, Christophe Béchu a sorti un plan B de son chapeau, calmant ainsi les ardeurs des plus vindicatifs. « Nous avions envisagé plusieurs hypothèses, dont celle de construire un autre pont. Dans tous les cas il faut se raccorder au tracé existant et je suis persuadé que la place Molière est le meilleur endroit ».

L’option 2, qui a retenu l’attention des habitants, traverserait la Maine sur un nouveau pont qui permettrait de rejoindre le boulevard Henri Arnauld en direction du Quai, tracé qui permettrait de desservir l’édifice culturel, sans pénaliser les commerçants, sauf peut-être pendant la foire St Martin comme l’a souligné un habitant. « Dans tous les cas je ne lancerai pas ce tracé sans concertation avec vous », a martelé Christophe Béchu. « J’ai d’ores et déjà noté un choix clair et net pour cette seconde option ». Ce nouveau tracé sera désormais indiqué comme l’option N°1 sur la vitrine de son local de campagne et sur les documents distribués aux électeurs, comme l'a affirmé Christophe Béchu.

Ce parcours qui nécessite la construction d’un nouveau pont, « à l’endroit le moins large de la Maine », ferait économiser plus de 500 m de tracé, « une économie qui permettrait de financer une grosse partie de l’ouvrage », estime le président du Conseil Général.

Mais sollicités par les soutiens de Laurent Gérault, venus faire la promotion du tracé de leur candidat à l’entrée de la salle, certains habitants ont évoqué la proposition du candidat centriste, de passer par le haut de la Doutre pour rejoindre le pont Confluences. « Peu réalisable et sans intérêt pour le quartier » a balayé d'un revers de la main Christophe Béchu, lequel n’envisage pas un rapprochement avec son adversaire comme lui suggérait un habitant. « Je ne changerai pas ma liste au second tour, pour de simples manœuvres politiciennes. Je ne suis pas dirigé par un état-major politique et la ville n’appartient pas à un parti, mais aux Angevins ».

Ce troisième scénario 3 qui permettrait un raccordement depuis la station du CHU au boulevard Henri Arnauld a été évoquée à demi-mots par d’autres habitants. Elle offrirait l’avantage de faire l’économie d’un pont.

Le débat reste ouvert. Plus que jamais, il prouve que la deuxième ligne de tramway est bien au cœur de la campagne électorale. Et qu'elle pourrait bien, entre autres, faire basculer les choix en faveur du candidat qui proposera la solution jugée la plus satisfaisante.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par Livet le 05/02/2014 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est impensable de voir un candidat à la Mairie d'Angers se prendre les pieds dans le tapis sur la question d'un tracé de ligne de tramway.Mais Monsieur Béchu n'en est pas à son premier coup d'essai sur plusieurs dossiers de ce type au niveau du département et pourtant entouré de techniciens.

16.Posté par Oumane Sar le 31/01/2014 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour moi, l'opposition entre B and B, c'est l'opposition de la carpe et du lapin, B&B, c'est politique politicienne contre arrivisme forcené, avec les angevins pris en otage, il faut donc sortir de ce piège, et choisir un vrai maire pour Angers.

15.Posté par jacques le 31/01/2014 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Béchu perd pied!
Un nouveau pont sur la Maine?
Et prend les angevins en otage, "C'est moi avec n'importe quel programme, n'importe quel projet, ou Rien d'autre". Il se moque de nous!
Quelle violence!

14.Posté par Augustin le 31/01/2014 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Concertation? ou Concert Station ?
Un nouveau Pont ? ben voyons!
Et puis chacun dans la salle a pu comprendre que le pont de Verdun était déjà retenu!
Hier opération enfumage de la Doutre par l'équipe de CB. Furax de voir que Gérault retient l'attention des angevins, il se sent une fois encore obligé de faire peur et du chantage aux angevins.
Ne seriez vous pas aller un peu trop loin?

13.Posté par Nico le 30/01/2014 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@jean luc : pour moi, pas de distinction entre "civils"et autres. A partir du moment où on choisit de se présenter on fait de la politique (dans le bon sens du terme). On souscrit à un projet qui, quoi qu'on en dise, n'est pas "neutre" politiquement : quelle place laisser à la voiture ? Quid de la vidéosurveillance ?... Il me semble que ces sujets ne sont pas traités de la même façon selon nos convictions. On ne peut pas toujours faire appel au pragmatisme, il y a un moment où il est question...

1 2 3 4














Angers Mag











Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06



cookieassistant.com