Translayon 2012 : Un accueil chaleureux avec juste un peu d’eau dans le vin


Rédigé par - Angers, le 10/06/2012 - 18:56 / modifié le 11/06/2012 - 08:11


Véritable fil rouge de la sixième édition de la Translayon, la barrique de vin blanc du Layon qui a voyagé pendant ces deux week-ends sur les principaux sites de l'événement, est arrivée cet après-midi au port de Chalonnes sur Loire sous une pluie battante, après un périple de deux jours sur la Loire, sur une « toue », comme au bon vieux temps.



Le déchargement de la barrique de vin du Layon, sous une averse de pluie
Le déchargement de la barrique de vin du Layon, sous une averse de pluie
la rédaction vous conseille
Malgré la pluie qui s’est abattue sur l’Anjou en cette mi-journée ils étaient nombreux sur la cale du port de Chalonnes sur Loire pour assister au débarquement de la fameuse barrique de vin du Layon. D’une capacité de 200 litres, cette barrique estampillée « Translayon 2012 » a effectué un périple d’une semaine sur les hauts lieux de l’événement. Elle est partie de Gennes-Les Rosiers, par voie d’eau, vendredi soir. Après un arrêt à Bouchemaine elle est arrivée vers 15h ce dimanche à Chalonnes sur Loire, ville angevine où le Layon se jette dans la Loire.

« J’ai laissé le robinet sur la barrique, j’espère que les mariniers ne vont pas nous la vider », s’amusait Pierre CESBRON, Président de la Commission Tourisme de l’Agence de Développement Loire en Layon, hier soir à Beaulieu sur Layon.

Alors que le soleil brillait de nouveau sur les bords du Layon, suivie des attelages équestres, dont un superbe ensemble de quatre chevaux conduit par un certain Jean Claude AUCLAIR qui n’est autre que le directeur de l’Alhambra de Paris, la barrique a été transportée au cœur du village de la Translayon et mise en perce avec beaucoup de difficulté, la bonde en chêne refusant de s’enlever.

« Cela prouve au moins la difficulté de violer une barrique », s’est exclamé Pierre CESBRON, ainsi rassuré.

La distribution du précieux nectar aux 300 randonneurs, dont 75 % de cavaliers venus de l’extérieur du département, clôturait une Translayon grand cru, à peine dérangée par la météo quelque peu capricieuse.



Nous avons été accueillis à bras ouverts dans les communes

La distribution du fameux vin aux participants de la Translayon 2012
La distribution du fameux vin aux participants de la Translayon 2012
« Partout nous avons eu un accueil très fort qui s’amplifie par rapport aux années précédentes », concluait Pierre CESBRON. « Des gens ont découvert notre territoire et ce que l’on souhaitait. Ils repartent avec en tête la vallée du Layon, des idées de vin, ce midi on m’a même suggéré une recette pour prolonger la Translayon. Nous n’avons pas eu de difficultés particulières malgré la pluie, si ce n’est que les bons de réservation de l’année prochaine ne sont pas édités et on nous les a déjà demandés».

Même propos de la part de la part de Michel HUART, le président d’Equiliberté, très enthousiaste, pour une randonnée équestre qui restera gravée dans les mémoires. « Je suis satisfait du comportement des participants, car nous étions plus nombreux que l’année précédente. Nous avons été accueillis à bras ouverts dans les communes. Il y a une solidarité des bénévoles dans les communes traversées et c’est ça qui fait prendre la mayonnaise. Nous reviendrons l’an prochain, certainement, mais peut-être sous une autre formule ».

Annie BROUILLARD, présidente du comité départemental de randonnée, salue également la qualité de l’organisation : « même la pluie du matin n’a pas arrêté le pèlerin, tout le monde a marché jusqu’au bout. Je remercie tous ceux qui ont préparé et balisé les circuits, car nous avons découvert de superbes paysages ».

La météo incertaine de ce début juin n’a donc pas entamé le moral des organisateurs comme des participants, les premiers ayant atteint leurs objectifs : faire découvrir et apprécier leur région, les paysages comme la gastronomie et les seconds ravis de l’accueil qui leur a été réservé partout où ils sont passés.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06



cookieassistant.com