Translayon : le sens de l’accueil et de la convivialité


Rédigé par - Angers, le 30/05/2013 - 09:23 / modifié le 30/05/2013 - 14:13


Une fois de plus, les habitants et les vignerons de la Vallée du Layon, un territoire situé au cœur de l’Anjou, réputé pour son vin blanc moelleux, vont se mettre en quatre pour accueillir les visiteurs, randonneurs pédestres et équestres. « La Translayon », cinquième du nom, démarre ce samedi 1er juin. Elle fera étape à Angers sur la Maine le 9 juin.



Vous en prendrez bien un p'tit verre ! Les organisateurs de la Translayon 2013 sur la Cale de la Savatte à Angers
Vous en prendrez bien un p'tit verre ! Les organisateurs de la Translayon 2013 sur la Cale de la Savatte à Angers
la rédaction vous conseille
Le Layon c’est un territoire où coulent deux fleuves : la Loire et le vin », s’amusent Pierre Cesbron, président de la Commission Tourisme de l’Agence de Développement Loire en Layon et Aurélien Debomy, les organisateurs - avec plusieurs centaines de bénévoles - de la Translayon. Unique en son genre, ce grand rendez-vous festif et convivial s’est fixé pour objectif de promouvoir et valoriser un territoire qui offre des conditions idéales au travail de la vigne, en proposant sur deux week-ends, une multitude d’activités alliant loisirs sportifs, fête et gastronomie.

Cette vallée, au milieu de laquelle coule une rivière tranquille, le Layon, laquelle se jette dans la Loire à Chalonnes, à l’ouest d’Angers, offre des paysages tout en douceur composés principalement de coteaux orientés plein sud où 300 vignerons produisent 17 appellations vinicoles issues des cépages Chenin et Cabernet, le tout sur une surface de plus de 1500 hectares. De ce territoire à la richesse incomparable est extrait un vin moelleux d’une grande finesse, résultat d’une combinaison unique du terroir et du climat.

« Ce qui séduit les visiteurs ce n’est pas uniquement le vin, mais la chaleur et la convivialité de ses habitants », poursuit Pierre Cesbron en présentant l’édition de la Translayon 2013. « Cette région se caractérise par son sens de l’accueil, son envie de partager et surtout sa simplicité ». C’est justement cette simplicité qui a permis à Aurélien Debomy de préparer cet événement fédérateur qui plait à tous.

« Cette année encore nous refusons des inscriptions aux randonnées. Pour nous, il s’agit d'organiser une grande fête de taille humaine qui permet à chaque participant d’être satisfait des activités que nous lui proposons », confirment les organisateurs qui n’ont d’autre ambition que faire connaître leur belle région et faire en sorte qu’elle prospère sur le plan économique.


Un événement qui met aussi en valeur le projet Rives Nouvelles d’Angers

La célèbre barrique qui sera transportée par un bateau de la Marine de Loire, d'Angers à la Possonnière (Photo édition 2012)
La célèbre barrique qui sera transportée par un bateau de la Marine de Loire, d'Angers à la Possonnière (Photo édition 2012)
Car la Translayon, qui offre un panel d’activités toutes orientées nature et gastronomie, n’est rien d’autre qu’une opération d’oenotourisme au cours de laquelle les visiteurs peuvent apprécier les richesses du territoire, le vin, les paysages et son patrimoine. D’ailleurs les organisateurs réfutent l’idée d’événement, préférant le terme de rendez-vous accueillant. « Les jolis paysages, un patrimoine important, des vins subtils, la mobilisation et l’enthousiasme des habitants, et … le soleil du mois de juin, tout ça, c’est la clef du succès », confirme Pierre Cesbron. Et pour ceux qui hésiteraient encore ? : « venez et voyez ».

Point fort et fil rouge de cette 5e édition, le transport d’une barrique de vin blanc à l’ancienne, sur une carriole tirée par des chevaux, depuis Cléré, à la source du Layon, jusqu'au port de la Possonnière sur la Loire, arrivée de toutes les randonnées de cette cinquième édition. Ce voyage transitera par la cale de la Savatte à Angers le 9 juin, où la barrique sera embarquée sur une toue traditionnelle.

Sur la Maine puis sur la Loire, la barrique sera accompagnée d’une flottille de bateaux de Loire avant d'être mise en perce à son arrivée au port. « C’est un événement qui met aussi en valeur la Maine et le projet Rives Nouvelles auquel s’associe bien volontiers la ville d’Angers », précise Jean-Michel Geneteau, Directeur d’Angers Loire Tourisme.

Pour en savoir plus et connaître le programme des festivités : www.translayon.fr




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag