Transports et déplacements : quels axes de développement sur la région ?

ELECTIONS RÉGIONALES # 5


Rédigé par La Rédaction - Angers, le 23/11/2015 - 07:40 / modifié le 23/11/2015 - 10:34


Les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre prochain, dans un contexte de bouleversements profonds pour la collectivité : si les contours des Pays de la Loire n'ont pas bougé, la loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République a sensiblement modifié les compétences des régions, à leur avantage. De quoi rendre encore plus fondamental le choix des électeurs, au soir du 13 décembre. Les têtes de liste des différentes formations en lice nous livrent aujourd'hui leurs priorités en matière de transports et déplacements.



© Region Pays de la Loire - M. Gross
© Region Pays de la Loire - M. Gross
la rédaction vous conseille
Depuis 2002, la Région est autorité organisatrice des transports collectifs. Sur son territoire, c’est elle qui gère les trains et les cars régionaux. Et, à ce titre, investit dans les nouveaux matériels ferroviaires ou de nouvelles dessertes, rénove les gares… Son budget infrastructures, transports et déplacements s'élève en 2015 à 276,1 millions d'euros soit 18% de son budget d'investissement.
 
Bruno Retailleau (liste "L'Union pour les Pays-de-la-Loire", soutenue par les Républicains, l'UDI et le MoDem) :
"Je n'oppose  pas la route au rail. Pour le ferroviaire, je vais développer l'offre TER, notamment la ligne Nantes-Angers-Paris qui doit être fluidifiée pour mettre fin à la saturation des voies et aux retards des trains. Nous augmenterons aussi le niveau de services avec la 4G à bord des trains et un billet unique pour tous les modes de transports. Mais dans les secteurs ruraux, la voiture reste indispensable, y compris pour aller à la gare d'Angers ! Et le réseau routier reste un axe de développement économique essentiel. La Région financera donc des axes d'intérêt régional, pour accélérer notre désenclavement. Un exemple dans le Maine-et-Loire : la modernisation de l'itinéraire routier vers le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes."

Christophe Clergeau
Christophe Clergeau
Christophe Clergeau (liste soutenue par le Parti Socialiste, le PRG, CAP21 et plusieurs mouvements écologistes dont Ecologistes !) :
"L’enjeu est de développer sur chaque territoire une offre de déplacement diversifiée et adaptée en articulant train, car, auto partage, co-voiturage, vélo… Nous allons aussi innover en proposant des voitures électriques en location dans les gare TER ou en installant la 3G et 4G dans les TER.  Pour toutes ces améliorations, une carte unique de transport va simplifier la vie des usagers... Concernant le Maine et Loire,  je pense bien sûr à la fiabilisation de la ligne TER Nantes- Angers - Sablé sur Sarthe. Nous soutiendrons aussi les aménagements de la gare d’Angers, notamment pour l’accès sud.
 
Pascal Gannat (liste Front National) :
"Nous souhaitons améliorer  la qualité des routes transversales, en liaison avec les maires ruraux, en soutenant l’effort des départements au travers du schéma régional de développement. Favoriser l’adaptation des rythmes et des capacités horaires des TER, mal adaptés au trafic. Maintenir toutes les liaisons et lignes existantes. Construire un axe Renne- Nantes- Nantes Atlantique, et prévoir la liaison TGV de l’aéroport de Marcé lors du futur doublement de la ligne Le Mans-Sud de la Région, afin de le relier à l’ensemble du territoire régional et national."

Sophie Bringuy
Sophie Bringuy
Sophie Bringuy (liste Europe Ecologies Les Verts) :
"Nous continuerons à privilégier les transports en commun et le ferroviaire face à la route avec une priorité sur les zones rurales. Nos 3 axes forts pour le Maine & Loire : augmenter les cadences et l’amplitude horaire des TER sur les lignes Angers/Cholet et Angers/Nantes ; étudier la possibilité de créer un Tram-Train entre Segré et Angers ; créer des lignes de « Chronobus » (cars confortables, réguliers et rapides) sur les grands axes départementaux non pourvus en desserte SNCF."
 
Alain Pagano (liste du Parti Communiste Français) :
"Nous voulons donner un coup de fouet aux transports en commun en pratiquant des baisses de tarif."
 
Cécile Bayle de Jessé (liste Debout la France) :
"Au niveau régional, des axes trans-départementaux pour améliorer les communications entre département et régions et inter-régions. Des axes transversaux au niveau départemental qui ne mènent pas uniquement au chef-lieu du département."

Gilles Denigot
Gilles Denigot
Gilles Denigot (liste Choisir nos Régions) :
"Dans notre pays hyper centralisateur, tout est fait pour relier les villes au plus petit département de France qu'est Paris qui capte les richesses et concentre tous les pouvoirs. Les liaisons ferrées vers la Bretagne administrative sont inexistantes. Que dire de la ligne ferroviaire qui fait une rupture entre Châteaubriant et Rennes, et des menaces qui pèsent sur des lignes comme Quimper Nantes ? L'Etat central gère les grands axes et dans cette politique comme dans le reste il laisse des broutilles aux régions."
 
Eddy Le Beller (liste Lutte Ouvrière) :
"Je suis pour le développement des transports en commun sous la forme d’un service public, et pour leur gratuité. Les patrons sont les premiers bénéficiaires des réseaux de trains, cars, bus et tramways qui acheminent les salariés vers les lieux de travail : c’est donc à eux de payer. Voter Lutte Ouvrière, ce sera aussi voter contre la privatisation des transports en commun, et notamment celle de la SNCF. Car entre les mains du privé, les transports ne deviennent rien d’autre qu’un moyen pour les actionnaires d’accumuler des profits, et les usagers sont les premiers à en pâtir."
 
Alain Parisot (liste Union Populaire Républicaine) :
"Garantir le maintien des lignes TER existantes."

La liste "Communistes" conduite par Olivier Terrien n'a toujours pas répondu à nos sollicitations.
 



















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com