Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Mercredi 3 Septembre 2014


Travail : attention à Facebook et Twitter !


Rédigé par - Le 23/08/2012 - 09:04 / modifié le 23/08/2012 - 09:23


Le conseil provient d’un syndicat de la fonction publique territoriale. Utile à chacun de nous, utilisateurs d’Internet, ce message a pour objectif de faire prendre conscience aux fonctionnaires comme aux employés du secteur privé, des dangers de ces nouveaux moyens de communication, qu’ils soient utilisés dans le cadre du travail ou à son domicile.



La prudence doit être de mise sur les réseaux sociaux, notamment dans le cadre professionnel
La prudence doit être de mise sur les réseaux sociaux, notamment dans le cadre professionnel
Les vendeurs de cartes postales ont du souci à se faire. Vu le nombre de smartphones qui se promènent sur l’hexagone, il est plus facile de prendre une photo de ses vacances et de la partager avec tous ses amis, via internet, sur les réseaux dit « sociaux », Facebook et Twitter notamment que de poster une carte de vacances.

Outre les photos de madame posant lascivement sur la plage ou de monsieur confortablement installé au bar, lorgnant sur les formes des jeunes filles qui passent à proximité, les photos compromettantes ne manquent pas sur ce type de publication.

« On savait qu’il fallait éviter de dégrader son image en mettant en ligne ses fiestas mémorables », écrit un représentant syndical, rappelant qu’en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, une simple photo ou un court message peuvent ruiner une carrière, voire une vie.

À défaut d’être sociaux, ces réseaux peuvent, si l’on n’y prend pas garde en sélectionnant judicieusement ses amis, faire perdre rapidement tout contact avec la société, que l’on soit employé d’une collectivité ou d’une entreprise.

Le syndicat rappelle que chacun est soumis dans le cadre de son travail à des règles déontologiques et notamment un devoir de réserve pour ce qui concerne les fonctionnaires. Si la tentation est grande de diffuser ses photos de vacances elle peut aussi l’être de montrer son cadre de travail et de se servir de ces outils de communication pour diffuser des informations dont certains journaux sont friands. Sans compter sur les faux amis qui peuvent aussi se servir de ces contenus, textes et images pour porter un préjudice à l’employeur et par la même occasion aux collègues de travail.


Public et privé, chaque employé est soumis à la discrétion professionnelle.

La Gazette des Communes, le journal des collectivités rappelle dans l’un de ses sujets l’affaire d’un agent de la mairie de Narbonne, placé en procédure disciplinaire pour avoir remis à la presse des informations concernant la réorganisation d’un service, informations dont il avait eu connaissance dans le cadre de ses fonctions.

« Les obligations tenant au secret professionnel, à la discrétion professionnelle et au devoir de réserve pèsent lourdement sur les agents publics (comme sur les employés du secteur privé), mettant parfois en cause des libertés aussi fondamentales que les libertés d’opinion et d’expression », rappelle le magazine des collectivités territoriales. L’état actuel du droit concernant l’obligation de discrétion professionnelle du fonctionnaire est clairement posé par la loi. (Article 26 de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983) et l’est aussi dans la plupart des conventions collectives et contrats de travail pour les employés du secteur privé.

Cette reprise après plusieurs semaines de relâchement est « l'occasion pour nous d’appeler à la vigilance », prévient le syndicat dans un message adressé à ses adhérents. « Si vous êtes en colère envers votre employeur, ne videz pas votre sac sur Facebook ou Twitter, ce serait considéré comme une faute professionnelle ».

Pour autant il se s’agit pas de couper sa connexion Internet et de résilier ses comptes Facebook et Twitter, mais tout simplement d’être très prudent et de ne communiquer que les informations de notoriété publique et qui ne peuvent pas porter atteinte à votre vie professionnelle ou privée. Rappelons au passage que ces outils disposent désormais de règles de sécurité permettant de restreindre les accès et les circuits de diffusion.





Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur






















Instagram

A PROPOS