Travail saisonnier, la vigilance unie des syndicalistes français et polonais


Rédigé par Ralitsa DIMITROVA - Angers, le 14/07/2016 - 08:00 / modifié le 14/07/2016 - 11:17


Le Maine-et-Loire est le département français qui recrute le plus de travailleurs saisonniers dans le secteur agricole. Parmi eux, les Polonais sont de plus en plus nombreux. Cette année, trois militants du syndicat Solidarnosc ont fait le déplacement pour accompagner la CFDT dans la rencontre de ces saisonniers.



La CFDT du Maine-et-Loire s’intéresse depuis trois ans aux conditions de travail des saisonniers polonais, de plus en plus nombreux à venir proposer leurs services dans le département, particulièrement dans les domaines agricoles et agro-alimentaires. A partir de ce constat, des questionnements ont émergé au sein de la CFDT à savoir : dans quelles conditions ces travailleurs sont-ils accueillis ? Sont-ils correctement rémunérés ?

Pour mieux échanger autour de ces questions, la CFDT s’est associée avec des confrères polonais issus du célèbre syndicat Solidarnosc qui sont venus pour la première fois à Angers, l'espace de trois jours. Le temps fort de leur séjour a été la visite d’un camping de travailleurs, à proximité d’une production de myrtilles à Breille-les-Pins dans le Saumurois. « Au total ce sont 300 polonais qui travaillent pour cette exploitation. Il faut savoir ces travailleurs ne sont pas dans l’illégalité, ils ont des contrats et un salaire minimum qui est respecté. Là où le flou persiste c’est au niveau des heures supplémentaires et de leur rémunération », précise Antoine Lelarge, secrétaire général de la CFDT Maine-et-Loire. 

Les années précédentes, les échanges ont été assez complexes entre travailleurs étrangers et syndicalistes, d’une part à cause de la barrière de la langue mais également à cause des employeurs, réticents face à ce travail d'information de terrain. « Il est impossible de nous rendre sur les lieux de travail des saisonniers, nous devons aller sur leurs lieus d’hébergement pour espérer les rencontrer », poursuit Antoine Lelarge. Cette année, les syndicalistes étaient accompagnés de Jacek Rewerski, président de l’association Anjou Pologne, qui a pu jouer les interprètess. Les échanges ont été très fructueux mais un regret persiste sur le terrain. 
 
"S’ils n’avaient rien à cacher les employeurs ne seraient pas aussi réticents face à notre venue"

« Malgré la présence des Polonais, les travailleurs saisonniers n’ont pas vraiment voulu témoigner. Ils ont été mis en garde par leur employeur dès notre arrivée. Nous avons pu échanger qu’avec cinq ou six femmes, l’une d’entre elles nous a dit qu’elle avait peur de parler », affirme Jacek Rewerski. « En revanche, cette réaction nous incite à creuser encore plus la question, s’ils n’avaient rien à cacher les employeurs ne seraient pas aussi réticents face à notre venue » poursuit l’un des syndicalistes. De leur côté, les membres de Solidarnosc ont également pris note des pratiques de la CFDT pour ensuite l’appliquer dans leur propre pays, où exercent de nombreux travailleurs ukrainiens. 
 

« En France nous ne pouvons pas vraiment chiffrer la part que représentent les travailleurs étrangers en fonction de leur nationalité. Nous avons su qu’il y avait environ 300 polonais dans l’exploitation de myrtilles grâce aux syndicalistes CFDT de l’agro-alimentaire », ajoute le secrétaire général. Aujourd’hui, la dimension européenne est à prendre en compte dans le profil des travailleurs en France. Cet échange avec la Pologne a permis, selon la CFDT, de mieux comprendre l’identité de ces travailleurs saisonniers et de faire un pas supplémentaire vers l’affirmation de leurs droits. « Les travailleurs étrangers doivent pouvoir prendre conscience de leurs libertés, encore plus lorsqu’ils travaillent en tant que saisonniers»,  souligne Antoine Lelarge. Peu importe le résultat de leur excursion sur le terrain, les deux syndicats sont déterminés à poursuivre leur collaboration, malgré la distance. 












Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com