Trélazé, revoir le débat télévisé entre les quatre candidats


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 14/03/2014 - 16:48 / modifié le 14/03/2014 - 17:39




Trélazé, revoir le débat télévisé entre les quatre candidats
la rédaction vous conseille
Après Angers, Les Ponts-de-Cé et Avrillé, les équipes techniques d'Angers Télé ont posé lumières, caméras et régie à la salle Aragon de Trélazé jeudi après-midi pour convoquer la parole et les propositions des quatre candidats aux élections municipales dans la cité ardoisière.

Devant plus d'une centaine de personnes, le député et maire sortant Marc Goua ("Trélazé Volonté"), Boris Battais ("La Gauche Trélazéenne"), Philippe Lebrun ("Lutte Ouvrière") et Jean-François Garcia ("Trélazé Citoyens Solidaires") ont livré leurs réflexions et échangé autour de plusieurs grands thèmes. Et répondu aux questions de Fabrice Gasdon (Angers Télé), Gérard Tual (Le Courrier de l'Ouest) et Yves Boiteau (Angers Mag).

Hervé Sabba, délégué CGT des Ardoisières d'Angers et co-listier de Boris Battais a ouvert les débats, en intervenant (sur le temps de parole de sa tête de liste) sur la situation de l'entreprise, condamnée à la fermeture par les dirigeants du groupe Imerys. L'occasion pour lui de fustiger l'insuffisance, selon lui, du soutien des pouvoir publics sur ce dossier.

Plus que le développement économique, la question du coût, de l'ambition et de la gestion de l'Arena Loire a cristallisé une parties des échanges et des critiques des adversaires de Marc Goua. Philippe Lebrun a estimé notamment que ce projet aurait du être soumis "à l'accord de la population". Marc Goua a insisté, à contrario, sur les bonnes perspectives de réservation et sur les retours sur investissement (indirects) de l'équipement.

Autre sujet de discorde, l'organisation des rythmes scolaires, le logement et la place de Trélazé dans l'agglomération. Après avoir soutenu l'idée que la présidence de l'agglo n'avait pas à revenir, de droit divin, à la ville d'Angers, Marc Goua a reconnu que la proposition, faite par Frédéric Béatse, d'occuper le poste de 1er vice-président en charge du développement économique, au cas où ce dernier venait être élu maire d'Angers, lui convenait. Et qu'il comptait, le cas échéant, en profiter pour peser sur les orientations de développement économique de la communauté d'agglomération.





















Angers Mag











Angers Mag : Rester calme…: Alors qu'il avait à nouveau ouvert le score, dimanche, dans l'enfer vert... https://t.co/DmrvUUGEyw https://t.co/Cd7ULxn9s1
Lundi 23 Janvier - 09:23
Angers Mag : #cinema La Turquie, l'Europe en arrière-plan à @PremiersPlans https://t.co/Lv1CsQP4Gx https://t.co/lke036SjJA
Lundi 23 Janvier - 07:48
Angers Mag : En Maine-et-Loire, Hamon devant mais mobilisation en berne pour @lesprimaires https://t.co/i9OrhAcBpj https://t.co/ViIZJbpEH6
Lundi 23 Janvier - 06:33
Angers Mag : #cinéma "On l'appelle Jeeg Robot" Violent et débridé @PremiersPlans... https://t.co/fn00BgNGaQ https://t.co/YuUDu1JaAn
Dimanche 22 Janvier - 20:04



cookieassistant.com