Très cher tramway d’Angers


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 12/11/2010 - 22:42 / modifié le 17/11/2010 - 21:30


Lors du lancement de l’opération tramway à Angers, on se souvient des discussions enflammées concernant le dérapage du coût des travaux. Comme si cela n'était pas suffisant, voici que nos élus en remettent une couche en proposant une inauguration jugée exorbitante par certains élus de l'agglomération angevine.



La première sortie du tramway, à Avrillé, en Mai dernier
La première sortie du tramway, à Avrillé, en Mai dernier
la rédaction vous conseille
Depuis le temps que l’on en parle de ce tramway dans les rues d'Angers, il est bien normal de penser à faire la fête lorsqu’il ouvrira au public en juin prochain. Une fête oui, la date est déjà prévue, ce sera le 25 Juin 2011, mais à quel prix ? 400 000 € a annoncé le Président Jean Claude Antonini lors de la dernière réunion du Conseil Communautaire Angers Loire Métropole, mercredi dernier. Certains conseillers sont tombés de leur chaise en entendant le prix à payer pour l’inauguration du tramway.

Ces mêmes élus ont crié à l’indécence, d'autant que selon ces derniers les ménages angevins devront déjà supporter une augmentation de leurs taxes locales l'an prochain. Quand on sait que certains angevins, de plus en plus nombreux souffrent du chômage et de la précarité et que l'on demande a chacun de se serrer la ceinture, c’est tout de même un peu osé. « Nos élus cumulards vivent avec des indemnités conséquentes. Ils sont déconnectés de la réalité », peut-on lire sur le réseau social Facebook. Portée sur Internet, l’affaire dépasse désormais la métropole angevine.

Le président Antonini a tenté de justifier le coût de cette inauguration en déclarant « qu’une opération de cette taille méritait que l’on s’adresse à des professionnels et non pas à des étudiants », une élue ayant proposé que l'on fasse appel à une école de communication pour organiser la fête. Laurent Gérault (Modem) a même suggéré que l’inauguration soit groupée avec les Accroches-Cœurs, et reportée en Septembre, afin de faire d’une pierre deux coups. Une idée intéressante qui permettrait de faire de sérieuses économies.

Alors que la Ville d’Angers cherche 25 Millions d’Euros (7 millions de taxe professionnelle en moins, 8 millions pour construire des logements et 10 millions pour le tramway), selon Pierre Vernot, le Maire de Saint Lambert la Potherie, 400 K€ ne représentent qu’une cuiller à soupe dans l’océan des économies à réaliser ou des recettes à faire rentrer, mais tout de même, les élus angevins seraient bien avisés de revoir leur copie. Jean Claude Antonini qui veut que le tramway ait une inauguration à la hauteur s’est consolé en déclarant que « le projet n’est pas mûr ». Dans l’attente de jours meilleurs il a tout de même retiré la proposition de délibération correspondante.

Après tout ce n’est qu’une simple ligne de tramway et chacun sait qu'elle a déjà couté fort cher. Même si les habitants d’Angers et d’Avrillé ont souffert des travaux, comme le soulignait le Président, cela ne justifie pas une telle dépense. Certes, les angevins seront content de fêter ce nouveau mode de déplacement, mais accepteront-ils que l’on dépense encore plus d’argent, pas si sûr. Et puis, pourquoi ne pas les mettre à contribution pour animer la fête ? Ça couterait certainement moins cher et tout le monde y trouverait peut-être son compte.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par eric le 13/11/2010 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une cuillère à soupe de 400 k€ , au secours !!
J'estime qu'il n'y a pas besoin d'inauguration, effectivement la facture est assez élevée comme ça...
Notre maire aime bien quand il peut épater la galerie, " tu as vu j'ai fait un beau tramway!!"

Attention : bientôt encore un chantier : l'aménagement des rives de la maine.
Il vaut mieux économiser , non ?















Angers Mag