"Très tôt en scène" lève le rideau au château du Plessis-Macé


Rédigé par - Angers, le Vendredi 21 Mars 2014 à 07:53


La 16e édition du festival "Très tôt en scène" s'ouvre ce 21 mars au château du Plessis-Macé. Avec une programmation des plus éclectiques jusqu'au 13 avril -des troupes amateurs aux compagnies professionnelles- à destination du plus large des publics, scolaires, jeunesse ou adultes. Tour d'horizon.



"Héritage(s)", du collectif Citron, est le premier spectacle proposé par "Très tôt en scène", le vendredi 21 mars. Il vient en point d'orgue de la résidence d'artistes du collectif cette semaine au Plessis-Macé.
"Héritage(s)", du collectif Citron, est le premier spectacle proposé par "Très tôt en scène", le vendredi 21 mars. Il vient en point d'orgue de la résidence d'artistes du collectif cette semaine au Plessis-Macé.
la rédaction vous conseille
Festival de sensibilisation du jeune public au théâtre à sa création en 1999, "Très tôt en scène" a depuis grandi et développé le prisme de son intervention. Porté depuis 2010 par l'établissement public Anjou Théâtre -qui a aussi en charge le Festival d'Anjou- "Très tôt en scène" propose désormais plusieurs temps forts, à destination d'un public des plus variés.

"C'est cette diversité qui fait la force du festival", appuie Emmanuel Dupont, responsable de la valorisation et de l'animation du Château du Plessis-Macé. "Sous la forme actuelle, il répond idéalement à notre volonté première d'amener le jeune public au théâtre, mais également d'aider et de soutenir le théâtre angevin, professionnel, amateur ou étudiant".

Une "Journée des pratiques amateurs"

C'est la nouveauté de cette 16 e édition : le samedi 29 mars, dans le but originel de "sensibiliser les publics à la pratique théâtrale", "Très tôt en scène" organise une Journée des pratiques amateurs. Elle associera le festival du Plessis-Macé aux Traversées Danses proposées depuis quelques jours par le THV de Saint-Barthélémy.

A partir de 15 h, les salles du château se transformeront en laboratoires de danse et de théâtre, pour une initiation ouverte à tous. Chacun pourra s'initier aux joies (et à la difficulté) du spectacle vivant, encadré par des professionnels.

Plus tard dans la journée, à 18 h, "Danse sur un plateau" -le fruit d'un travail mené en amont par Traversées Danse et "Très tôt en scène"- déambulera dans le château, sous ma houlette de chorégraphes professionnels.

Enfin, à 20 h 30 (horaire commun à tous les spectacles du soir), la Compagnie Mêtis -accueillie l'an passé en résidence- donnera "36 poses", de Marc Béziau. Un spectacle pluridisciplinaire qui aborde tous les aspects de la mémoire ayant pour base la photographie.

Sept compagnies professionnelles au rendez-vous

"Blanc", spectacle autour du deuil et du départ, sera donné par la compagnie Oeildudo.
"Blanc", spectacle autour du deuil et du départ, sera donné par la compagnie Oeildudo.
Lancé le vendredi 21 mars par "Héritage(s)", fruit de la résidence d'artistes du collectif Citron (toute cette semaine), le festival accueillera des compagnies amateurs réputées du département : le "Tartuffe" du Théâtre de l'extrême, "La peau elle plisse", par les Choletais Les Fagotins, "La femme du boulanger" par les locaux de Si ma scène te plaît ou la troupe segréenne L'ourson blanc qui jouera "Sur un air de tango".

Plusieurs compagnies professionnelles, souvent soutenues par Anjou Théâtre, sont également au rendez-vous de "Très tôt en scène". Outre le collectif Citron et la compagnie Mêtis, le château du Plessis-Macé accueillera la compagnie Le Temps est incertain, pour une lecture d'"Ivanov" d'Anton Tchekhov puis une représentation de "La Cerisaie", suivie d'un échange avec le directeur du NTA Frédéric Bélier-Garcia, qui a monté l'an passé "La Mouette", du dramaturge russe.

Au programme, également, "Blanc", d'Emmanuelle Marie, par la compagnie Oeildudo, un travail autour du deuil et du départ, ou encore "T.A.G", lecture théâtralisée créée l'an passé à la salle Claude-Chabrol, sorte de polar moderne et urbain accessibles à tous les publics.

Enfin, le jeune public ne sera pas en reste, avec deux spectacles confirmés et plébiscités : "O.S.N.I", par la compagnie Mr Barnabé et "Chuuut", par la compagnie Loba.

Les étudiants de Factuelles pour finir

Art T Fac, du 10 au 13 avril, sera l'occasion pour le grand public de découvrir, à travers une dizaine de représentations, ce que le théâtre étudiants fait de mieux à Angers.

"Très tôt en scène" offre ses planches, comme chaque année, au collectif Factuelles, qui regroupe les troupes amateurs des différents campus angevins, pour un voyage éclectique dans l'univers de la dramaturgie, de Shakespeare à Levey, en passant par Ionesco, Anouilh ou Sartre.

bProgrammation complète sur [www.chateau-plessis-mace.fr.
Renseignements et réservations : 02 41 32 63 27, 02 41 81 41 18 ou réservations@chateau-plessis-macé.fr.]b




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com