Triptyque 2009 : un bilan positif


Rédigé par Julie Cadeau - Angers, le Mercredi 18 Novembre 2009 à 14:51


La manifestation annuelle d’art contemporain « Triptyque » organisée par la Ville d’Angers touche à sa fin. Il est temps de dresser un bilan…



Triptyque 2009 : un bilan positif
la rédaction vous conseille
Triptyque… Trois lieux, treize galeries et une multitude d’artistes contemporains. Cette manifestation d’art contemporain organisée tous les ans à Angers prend fin ce dimanche 22 novembre 2009. Cette année, de nouvelles matières apparaissent et nous notons que la photographie cette année a occupé une place prépondérante dans l’univers de la peinture et des sculptures.

L’Hôtel de Ville présente des galeries françaises comme « Granville gallery » dont la ligne esthétique de cette dernière est l’art contemporain, l’installation, la performance et le design conceptuel. Jane Motin nous guide vers cette modernité avec son œuvre « Détresse » qui n’est qu’une masse de chanvre détressé et peigné. Anabelle Hulaut, quant à elle, réclame l’attention du spectateur avec sa photographie « Le détective, le voleur, l’artiste et le modèle » qui met en scène trois personnages et le spectateur en question. Le titre est d’ailleurs un clin d’œil au film de Peter Greenaway « Le cuisinier, le voleur, la femme et son amant ».

La Tour Saint Aubin accueille Claude Lévêque, artiste qui a notamment représenté le pavillon français à la biennale de Venise 2009. Ce dernier nous convie à une triple expérience : sensible (par les couleurs, la lumière utilisée par des néons…), esthétique et métaphysique de l’ouverture au monde.

Le Grand Théâtre, enfin, abrite l’exposition « Che : du héros culte au culte de marque » de la Galerie Suty.

Le bilan de cette édition 2009 de Triptyque s’avère positif selon ses intervenants. En effet, malgré une légère diminution du nombre de visiteurs provoquée par les travaux du tramway (et oui, même les manifestations culturelles sont victimes de la modernité !), le public se montre satisfait. C’est d’ailleurs, une fois de plus, un public hétéroclite qui sera touché par cette ouverture à la créativité. De nouveau l’art se montre accessible à tous.

Rendez-vous l’année prochaine, pour une nouvelle édition de Triptyque…


LES TAGS : art, expo, galerie, triptyque










Angers Mag