Tuer le match

LE JOUR D'APRÈS #14 : ANGERS SCO - AS Saint-Etienne (1-2)


Rédigé par Thierry LARDEUX - Photo : Yan LUAT - Angers le Lundi 28 Novembre 2016 à 13:07


Battus à Jean Bouin dimanche par une talentueuse équipe de Saint-Etienne, les protégés de Stéphane Moulin peuvent malgré tout nourrir des regrets. Celui d'avoir manqué une occasion de se rapprocher du haut-de-tableau de Ligue 1. Celui, surtout, de n'avoir pas réussi à tuer le match quand son emprise sur le match la lui permettait.



la rédaction vous conseille
Comme souvent cette saison quand le SCO perd un match, il finit par éprouver des regrets. Peut -être moins frustrante qu'à Metz, la défaite concédée face aux Verts de Sainté ne déroge pas à cette règle. Si le SCO peut s'en vouloir, c'est notamment de ne pas avoir réussi à " tuer " ce match.
 
La formule, je vous le concède, n'est pas très jolie. Elle n'en demeure pas moins certainement la plus appropriée à l'heure d'exhumer les regrets qui accompagnent ce sixième revers de la saison du SCO. Tuer le match, c'est profiter de ses temps forts pour définitivement mettre la tête sous l'eau de Verts plutôt pâles en première période. C'est mettre un pénalty hors de portée d'un gardien, même ci celui-ci est le meilleur de notre championnat. C'est se montrer froid quand l'occasion se présente au bout de votre pied.
 
Mais être tueur ne s'improvise pas. Et si ça se travaille, cet instinct de prédateur est aussi souvent inné. Dès ce mercredi au Parc des Princes, les Angevins auront l'occasion de croiser la route de quelques spécimens de cette trempe. A l'image d'un Edinson Cavani, plus souvent raillé pour son art de vendanger qu'admiré pour ses talents de... tueur. Demandez un peu aux Lyonnais ce qu'ils en pensent...





Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag