« Twapéro » : une convivialité bien réelle


Rédigé par - Angers, le 08/07/2011 - 16:27 / modifié le 08/07/2011 - 17:01


La « twittosphère » commence à prendre de l’importance à Angers. Pour preuve le « Twapéro », la rencontre amicale pour adeptes du réseau social « Twitter », organisé à l’Inishmore pub, le seul vrai pub irlandais d’Angers, a connu un franc succès. Les « twittos » comme ils s’appellent désormais ont besoin, de temps à autre, de passer du virtuel au réel.



le twapéro, lieu de convivalité pour les fans de Twitter
le twapéro, lieu de convivalité pour les fans de Twitter
la rédaction vous conseille
Lancé en 2006, « Twitter », véritable outil de réseau social et de microbloging permettant d’envoyer des tweets (« gazouillis ») depuis un téléphone mobile, de préférence un smartphone, ou un ordinateur, connectés au réseau Internet, intéresse de plus en plus de communicants.

Certains se constituent un réseau d’amis, à l’instar de l’autre réseau social Facebook, permettant de suivre tout ce qui agite la communauté qu’ils se sont constituée au fil des mois. D’autres et notamment les médias et les entreprises d'une manière générale ont trouvé là un moyen de se faire connaître et de diffuser une information ciblée.

L’avantage de « Twitter » c’est la taille des messages, moins de 140 caractères, et leur rapidité de circulation sur le réseau. Même les liens, vers des contenus plus importants issus de blogs ou de journaux en ligne ou encore les albums photos, sont raccourcis par des services annexes permettant de ne pas trop amputer le nombre de caractères.

Et tout le monde s’y met : politiques, chefs d’entreprise, mères de famille, journalistes, tous envoient au cours de la journée, dans le métro, au restaurant, ou au cours d’une réunion, des petites informations aussitôt captées par ceux qui suivent (les followers) l'emetteur du message. Chacun peut alors répondre ou mieux encore, faire suivre (retweeter) le message aux autres membres de sa propre communauté. Tout peut circuler sur « Tweeter », les vraies informations, envoyées par un « twittos » (celui qui tweette) crédible, comme les rumeurs les plus folles, le réseau servant alors d’amplificateur, un banal message pouvant déboucher sur une véritable affaire d’État.

Même dans un monde virtuel des liens se créés entre les « twittos », lesquels souhaitent à un moment ou un autre se rencontrer physiquement. Les « twapéros » lancés justement sur « Twitter » ont permis de créer le vrai moment de convivialité dont les « twittos », semblaient avoir besoin.

A Angers c’est la deuxième fois que les fondus du « tweet, » pour la plupart des acteurs du web, le principal service utilisé sur Internet, décident de lancer un « twapéro ». Au fil des mois, la communauté s’agrandit. Hier soir, à l’Inishmore, un vrai pub d’Angers, tenu par un Irlandais, lui-même présent sur « Twitter », ils étaient une bonne cinquantaine à échanger des messages de sympathie, de vive voix, autour d’un barbecue et quelques bonnes pintes de bière, sélectionnées par le maître des lieux.

Dans ce lieu très chaleureux, on parlait de « Twitter », bien sûr, mais aussi d’éventuels projets numériques communs ou complémentaires. C’est ainsi qu’un petit noyau avait saisi l’occasion pour évoquer l’installation, à Angers, d’une Cantine Numérique, un lieu d’échange et de travail collaboratif entre les acteurs du web. D’autres échangeaient leurs cartes de visite et se proposaient des rendez-vous.

Mais ces initiatives, un peu professionnelles, ne sont pas du goût de tout le monde comme « twittait » ce matin l’un des participants : « Le #twapero2angers d'hier soir s'apparente plus à un #afterwork qu'à un #twapero je trouve. Dommage que le côté "pro" soit trop présent ici ».

Moment de convivialité certes, mais les objectifs ne sont pas tous les mêmes selon que l’on soit professionnel du web, simple « geek », c'est-à-dire passionné de technologie numérique, ou encore communicant à la recherche d’amis. Un « twapero », même s’il est apprécié de tous est, dans le monde réel cette fois, un croisement de plusieurs communautés aux enjeux différents, voire opposés, chacun échangeant des idées et des informations.

Et pour boire une bonne bière irlandaise : www.inishmore-pub.com




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com