UFAB : Les championnes de France félicitées par le maire d’Angers.


Rédigé par - Angers le Vendredi 17 Mai 2013 à 09:19


Les filles de l’UFAB ont été reçues, hier en fin de journée par le maire d’Angers et le conseil municipal. Frédéric Béatse leur a décerné la médaille d’honneur de la ville, en attendant mieux ?



Les joueuses de l'UFAB entonnant le chant des sardines sous le regard amusé du maire d'Angers et du président du club
Les joueuses de l'UFAB entonnant le chant des sardines sous le regard amusé du maire d'Angers et du président du club
la rédaction vous conseille
Hier, sur le coup de 19h15, le salon d’honneur de la mairie était bien rempli, preuve s’il en fallait que la performance de filles de l’Union Féminine Angers Basket 49 (UFAB) a marqué les esprits.

Frédéric Béatse, entouré de la plupart de ses adjoints et conseillers municipaux, a félicité les jeunes joueuses, le staff et les bénévoles de club angevin, pour la performance sportive de ces dernières années. Ce club de basket, relativement jeune, 9 ans a débuté en division régionale et a rejoint l’élite du basket féminin cette année.

Dans son intervention le maire d’Angers a aussi souligné l’investissement structurel du club dans sa ville." L’UFAB, c’est bien plus qu’une équipe élite, c’est toute une action à destination de la jeunesse Angevine, notamment dans le quartier Monplaisir ".

Mais si l’humilité et les valeurs humaines sont les piliers de ce club attachant, la saison prochaine n’a pas été oubliée, et notamment, le budget de club d’élite que le président, Brito De Sousa va devoir boucler pour valider la montée acquise sur le parquet.

Comme il l’a souligné, " à Nice, personne ne pensait voir l’UFAB rafler le jackpot " (les maillots de championnes de France ressemblent étrangement aux couleurs Niçoises…), " aujourd'hui les filles sont en LFB ".

Frédéric Béatse est conscient qu’il devra mettre la main à la poche," mais ne souhaite pas être le seul ", a-t-il glissé, sous forme de clin d’œil, aux partenaires privés, présents dans la salle.

Avant de trinquer à leur succès, les filles ont entonné le chant qui les a accompagné pendant les 16 heures de route du retour, le tristement célèbre chant des sardines...au grand dam de leur Président qui n'a pas cessé de l'entendre pendant le séjour niçois. " Une fois ça va, mais 500 fois ... ", disait-il tout sourire.

Décidément, ces drôles de dames ne se prennent toujours pas au sérieux. Surtout qu’elles ne changent rien, ça leur réussit si bien.

Présente dans la salle, Roselyne Bienvenu, présidente du comité départemental de basket-ball et conseillère municipale d’opposition, se félicitait également de la réussite de l'équipe angevine. " On n'entendait presque pas parler de cette équipe l'an dernier, désormais elles portent haut les couleurs du basket féminin. C'est formidable".




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01




cookieassistant.com