Un Bourgeois Gentilhomme dépoussiéré au Grand Théâtre


Rédigé par - Angers, le Jeudi 22 Septembre 2011 à 21:55


Pour la compagnie angevine Didascalies, c’est une grande première. Le 7 octobre prochain, les onze comédiens seront sur la prestigieuse scène du Grand Théâtre pour interpréter une version plus actuelle de l’une des plus célèbres pièces de Molière : le Bourgeois Gentilhomme.



De G. à D. Danielle Acker, Monique Brault et Jean Louis Dupont (Monsieur Jourdain)
De G. à D. Danielle Acker, Monique Brault et Jean Louis Dupont (Monsieur Jourdain)
la rédaction vous conseille
Molière c’est un auteur très moderne », déclare Monique BRAULT, metteur en scène et comédienne du Bourgeois Gentilhomme version Didascalies. « Qui serait Monsieur Jourdain aujourd’hui, un personnage qui fréquente la jet set. Les propos de Molière ne datent pas d’hier et pourtant ils sont toujours d'actualité. Le langage a évolué mes les sentiments des êtres humains sont toujours les mêmes, d’ailleurs ils nous ressemblent tous. L’avantage c’est que chacun peut voir dans les personnages ce qu’il a envie d’y voir ».

Malgré les ans, cette pièce vue et revue n’a pas pris une ride et soulève toujours l’enthousiasme des jeunes et des moins jeunes. Pour cette nouvelle version du Bourgeois Gentilhomme Monique BRAULT, n’a rien changé au texte, juste adapté la partie lyrique de Lully et ajouté quelques chorégraphies modernes afin de rendre la pièce plus compréhensible par les plus jeunes.

Car Didascalies n’est pas une compagnie comme les autres. Son credo : partager sa passion pour les textes, notamment avec les plus jeunes, lesquels ont souvent des pièces de Molière dans leur programme scolaire. Les enseignants des collèges apprécient, car ils bénéficient d’un cours grandeur nature. « Nous intervenons en milieu scolaire et même dans les entreprises pour des stages de perfectionnement théâtral. Nous voulons rendre le théâtre abordable, compréhensible par tous. Nous aimons faire sentir les textes », commente Danielle ACKER, chargée de la communication du spectacle.

Pour cette fois la Compagnie Didascalies présente un Bourgeois d’aujourd’hui, avec un Jourdain qui ne fréquente plus la noblesse, mais les artistes sans vraiment les comprendre, achetant à prix d’or des costumes censés lui donner une allure branchée. Mais s’il est toujours aussi ridicule, il est surtout avide d’apprendre et de faire partager ce qui l’a vu lors de ses incursions dans les milieux artistiques. « C’est un Jourdain de notre temps, ce qui le rend encore plus attachant », explique Monique BRAULT, plutôt ravie de pouvoir interpréter cette pièce sur une scène comme celle du Grand Théâtre d’Angers. « Nous rêvions de jouer sur une scène aussi prestigieuse que celle-ci, nous qui jouons habituellement dans des petites salles ».

D’ailleurs la compagnie salue l’initiative du Grand Théâtre d’ouvrir son théâtre à des troupes associatives et locales. « Nous sommes une petite compagnie et ce n’est pas facile tous les jours. Se lancer dans le pari de mettre autant de comédiens sur une scène comme celle-ci c’est de la folie douce », poursuit le metteur en scène. Mais quand on aime et quand on envie de transmettre cette passion, on ne compte pas. Seul le résultat compte, et si le message passe, si la salle se remplit pour ce Bourgeois Gentilhomme pas tout à fait comme les autres, le pari sera gagné.

Le Bourgois Gentilhomme de Molière
Grand Théâtre d’Angers, place du Ralliement
7 octobre 2011 à 14h pour les scolaires et 20h30 pour le public
Tarif des places de 7 à 15 € selon catégorie
Billetterie Grand Théâtre, ouverte du mardi au samedi de 12h00 à 19h00
Tél: 02 41 24 16 40/41




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag