Un Père Noël héliporté à Brissac-Quincé


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 27/11/2010 - 17:54 / modifié le 28/11/2010 - 15:02


Signe des temps, le Père Noël qui est arrivé cet après midi au château de Brissac, non loin d’Angers, pour le 16ème marché de Noël, avait troqué son traineau tiré par des rennes, pour un hélicoptère. Le monde se modernise le célèbre grand-père aussi.



Un Père Noël héliporté à Brissac-Quincé
En ce début d’après midi, plusieurs centaines d’enfants attendaient fiévreusement le Père Noël dont l’arrivée était prévue au pied du majestueux château de Brissac vers 14h30. Soudain, à l'heure dite, un ronronnement s’est fait entendre. Aussitôt les enfants ont levé les yeux au ciel pour apercevoir l’hélicoptère transportant l’ancêtre au manteau rouge et à la barbe fleurie.

Après un tour du château, l’engin s’est mis en position stationnaire au beau milieu de la pelouse, afin de permettre au Père Noël de saluer la foule telle une star. Très excités les enfants étaient au bord de la crise de nerf. Soudain, la porte s’est ouverte et les petits ont pu enfin voir celui qu’ils attendaient depuis une bonne trentaine de minutes pour les premiers arrivés.

Charles-André de Cossé-Brissac, propriétaire des lieux invitait les enfants à crier en direction du patriarche afin de le faire sortir de son engin. L’hélicoptère s’est immobilisé dans la partie basse du terrain, afin de permettre la sortie du Père Noël en toute sécurité. La porte à peine ouverte la meute des bambins s’est élancée en courant vers celui dont ils rêvent en cette fin d’année, suivis par les parents. Il fallait être le premier, derrière les cordages, afin de pouvoir profiter du spectacle et lui remettre lettres et dessins.

Thème du marché de Noël 2010 au château de Brissac, oblige, le Père Noël qui était censé arriver des Caraïbes arborait des lunettes de soleil et un collier de fleur. Mais qu’importe, avec ou sans fleurs, le Père Noël restait celui qui apporte les cadeaux et les enfants n’avaient d’yeux que pour lui.

Après avoir serré quelques mains et caressé quelques minois, le papy s’est dirigé tout droit vers les écuries du château où l’attendait son ile déserte. C’est là qu’il siègera, pendant tout le week-end de ce Noël Tropical au château de Brissac. Mais au vu de la foule qui le suivait et celle qui devrait déambuler pendant ces deux jours, l’île sur laquelle le Père Noël s’est assis ne devrait pas rester bien longtemps déserte.

Un Père Noël héliporté à Brissac-Quincé
Noël Tropical au château
Brissac-Quincé
15 minutes d’Angers, direction Niort Poitiers

Samedi 27 novembre 2010 de 14h00 à 20h00

Dimanche 28 novembre 2010 de 10h00 à 19h00

Entrée adulte 8 €, enfant 2-12 ans : 0,50 €

Restauration rapide sur place sans réservation
Renseignements tel: 02.41.91.22.21



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag