Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Un SCO dénué de chance


Rédigé par Jérémy Cherbonnier - Le Lundi 6 Avril 2009 à 16:45


Malgré un jeu retrouvé lors de la dernière journée face à Ajaccio, et un penalty malchanceux, Angers ne voulait pas revivre le même scénario vendredi contre Tours, et pourtant…



Un SCO dénué de chance
Depuis plusieurs journées le SCO est en panne, et cela risque de faire de nombreux malheureux en fin de saison. Malgré un début de saison tonitruant et une série de 14 matchs sans défaite, Angers n’y arrive plus, seulement 1 victoire en 8 rencontres. L’entrain est toujours là, mais les matchs passent et le podium s’éloigne. Les supporteurs ont toujours cette petite pensée dernière la tête, et si seulement… tout le monde croit toujours à la montée.

Pour cela Angers doit retrouver son efficacité offensive et son talent défensif. Face à ce derby tout est permis, mais est-ce bien notre « Tours »...

L’entame de match est bonne, et les quelques supporteurs venus faire le déplacement à Tours ne regrettent pas ces premières minutes. Un début de partie très enthousiaste, un beau jeu produit par ces deux équipes, digne d’un match de ligue 1. Malgré l’ouverture du score de Tours (un but à la limite du hors-jeu) Angers produit l’un des meilleurs jeux de sa saison. Un SCO impeccable et qui ravit tout le monde, notamment après l’égalisation de son buteur maison, Alo’o Efoulou, devenu nouvel international Camerounais. Quelques minutes plus tard il échoue malheureusement sur le poteau... et d'une. Angers est pourtant sur les bons rails. Des phases de jeux collectifs et de multiples occasions, Rivière, Auriac, Brunel, Ayité et Couturier, redonnent le sourire à tous les supporteurs. Les Tourangeaux, eux, subissent les multiples phases offensives.

A la mi-temps le score reste nul, mais Angers gagne aux points, pour le moment le derby leur sourit, et leur public aussi.

A la reprise l’élan offensif est moindre, le match perd de son intensité et de son euphorie. C’est sans doute pour cela que Padovani relâche un ballon anodin, à la 55eme minute, dans les pieds de son défenseur, un ballon qui malheureusement traverse la ligne... et de deux. Un coup de massue donc, alors que tout semblait bien parti. Le sourire ravi des supporteurs angevins se transforme petit à petit en un sourire crispé et tendu. Et c’est encore un but refusé d’Alo’o Efoulou pour une position de Hors-jeu de Rivière qui enfonce le clou... et de trois. Puis un second poteau sur une tête d’Ecuele-Manga clôt le tout... et de quatre. Et l’une des seules occasions tourangelles, procédant en contre, enfonce le SCO, score final 3 buts à 1. C’est avec de la chance que l’on monte sur un podium…