Un Safari Urbain à Angers


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le Mercredi 16 Mars 2011 à 12:19


Saviez-vous qu’il n’est pas toujours utile de partir vers la savane africaine pour observer des animaux sauvages. En créant les villes l’homme a créé un nouvel environnement qui convient parfaitement à certains animaux, lesquels ne manquent pas d’intérêt. Un Safari Urbain, c’est ce que propose, en photos, le Muséum des Sciences Naturelles d’Angers à partir du 25 Mars.



Même les renards aiment les frites … (Photo Laurent Geslin)
Même les renards aiment les frites … (Photo Laurent Geslin)
la rédaction vous conseille
La ville comparable à une jungle, on le savait déjà, mais de là à côtoyer des animaux sauvages, il y a un pas que le photographe naturaliste suisse Laurent Geslin a franchi. Par de nombreux clichés pris dans la plupart des grandes métropoles du monde, il démontre que nos villes ne sont pas uniquement peuplées de rats et de pigeons. De nombreux animaux fuyant les campagnes hostiles, comme les humains, se sont réfugiés au cœur ou en périphérie de ville, dans les parcs et jardins, parce qu’il y fait plus chaud et que la nourriture est parfois plus abondante.

Alors, comme l’explique le photographe, « si l’on répertorie les espèces qui vivent dans nos villes et qui seraient d’ailleurs difficiles à réadapter dans leur environnement d’origine, la liste serait plus impressionnante qu’il n’y parait ». Selon ses photos, les villes ne sont plus des jungles en béton, mais bien des lieux de vie sauvage, dans lesquels des nouvelles espèces en favorisent la biodiversité.

Les plans d’eaux créés au cœur même des villes attirent les canards et les cygnes que les enfants prennent plaisir à nourrir avec quelques bouts de pain. Des amphibiens et des mammifères aquatiques ont également trouvé refuges dans ces mares artificielles installées au cœur des espaces verts, véritable poumon de nos villes.

Les oies bernaches viennent brouter l’herbe grasse à souhait des parcs périphériques, les pigeons ramiers viennent chercher des brindilles pour leur nid et les merles traquent le vers de terre. Les moineaux et les martinets se sont installés sur les tours et les cheminées, des faucons pèlerin logent même sur ces falaises de béton, faisant des cités leur nouveau terrain de chasse. Quand aux cigognes elles n’hésitent pas quand la température s’y prête à s’installer au sommet des candélabres.

Les terrains vagues, les friches industrielles, les chantiers sont aussi les lieux de prédilection, des insectes mais aussi des petits mammifères comme les écureuils, les hérissons, les fouines et même les renards, quand ce ne sont pas de plus gros animaux, la faim faisant sortir le loup du bois, où plutôt chez nous, des petits cervidés et parfois des sangliers.

L’exposition que présente Laurent Geslin est riche d’exemples en tout genre. Le Muséum la complétera par des animaux que l’on peut trouver dans l’agglomération angevine, entre le jardin des plantes, le parc du Lac de Maine et l’Etang Saint Nicolas.

Safari Urbain
Exposition de photographies de Laurent Geslin
Du 25 Mars au 31 Décembre 2011
Muséum des Sciences Naturelles d’Angers
43, rue Jules Guitton
Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h
Entrée plein tarif : 4 €, réduit 3€, réduit solidaire 2€, gratuit pour les moins de 26 ans.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par aec le 18/03/2011 02:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis...








Angers Mag