Un Samedi en Ville : le théâtre à la rencontre de son public


Rédigé par Esther PAOLINI - Angers, le Vendredi 5 Juin 2015 à 13:40


Après le succès de la première édition en 2013, « Un Samedi en ville » revient samedi dans 12 lieux culturels d’Angers. L’occasion pour le public de découvrir de courtes représentations théâtrales à travers une déambulation citadine. Pour Frédéric Bélier-Garçia, le directeur Nouveau Théâtre d'Angers (et du Quai), deux ans étaient nécessaires pour renouveler une opération lourde et trouver de nouvelles adresses. Petit tour de scène proposé aux Angevins.



Ophélia Kolb, vue dans "La Mouette" de Tchekhov, adaptée par Frédéric Bélier-Garcia, est une des nombreuses comédiennes présentes pour ce Samedi en Ville.
Ophélia Kolb, vue dans "La Mouette" de Tchekhov, adaptée par Frédéric Bélier-Garcia, est une des nombreuses comédiennes présentes pour ce Samedi en Ville.
la rédaction vous conseille
C’est la « cerise » sur le gâteau qui clôture la saison du Nouveau Théâtre d'Angers. L'occasion de montrer le travail effectué durant l’année, "l’activité souterraine" que Frédéric Bélier-Garçia évoque avec fierté. Au côté de nombreux acteurs professionnels se trouvent également des comédiens amateurs, notamment des étudiants ; une façon de rendre le théâtre plus accessible aux jeunes. Pour le directeur du Quai, c’est avant tout une « expérience commune » avec les spectateurs, où le contact est plus grand que dans les « majestueuses salles » du Quai.

Faire du théâtre en dehors des murs de l'équipement culturel phare de la ville lors d’une édition printanière, c’est donc le moyen de toucher petits et grands avec un riche panel de prestations scéniques.

Parmi ces dernières, Frédéric Bélier-Garçia a participé à la mise en scène de deux œuvres aux Salons Curnonsky : "Les Athlètes dans leur tête", de Paul Fournel et les "Nœuds", de Ronald Laing. Un travail sur la psychanalyse et le sport dans une adaptation avec un jeu de confessions « cocasse ».

Au Musée Pincé, à l’Hôtel d’Anjou et aux Salons Curnonsky toujours, c’est l’artiste Hervé le Tellier qui est à l’honneur. « Invité star » de l’événement, il est membre de l’Oulipo, cet « ouvroir de littérature potentielle » et travaille aussi bien le roman que la nouvelle ou le théâtre. Choisi pour son « goût ludique », il travaille beaucoup la « petite forme », c’est à dire un happening de 20 à 30 min qui s’adapte parfaitement aux principes d’ Un Samedi en ville.

L’importance d’un spectacle court et condensé est nécessaire pour laisser la possibilité aux publics de se rendre dans tous les lieux investis, dont l’Ecole des Beaux-Arts, le studio Bodinier ou le Boléro, pour ne citer qu’eux.

Des sites hétéroclites réunis sous la bannière du théâtre pour une réappropriation complète d’adresses courantes ou inconnues. Une aventure  ludique et divertissante, en somme, comme la défend Frédric Bélier-Garçia : « Chaque spectacle est un jeu ».

Détail de la programmation...
http://www.nta-angers.fr/la-saison-2014-15/les-spectacles-127/un-samedi-en-ville,1394.html
http://www.nta-angers.fr/IMG/pdf/grillesamedi_.pdf












Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com