Un buste de Washington, sculpté par David d’Angers, authentifié aux USA


Rédigé par - Angers, le 15/06/2011 - 19:27 / modifié le 16/06/2011 - 11:58


Le musée californien d'Huntington (USA) est formel : le buste du Président Georges Washington conservé au musée depuis 1924, est celui qui aurait été réalisé par le sculpteur David d’Angers. Ce buste avait disparu dans l’incendie de la Librairie du Congrès à Washington en 1851.



Un buste de Washington, sculpté par David d’Angers, authentifié aux USA
C’est en 1827 que la France avait offert aux Etats-Unis un buste de l’un des pères fondateurs des Etats d’Amérique, Georges Washington, commandé au sculpteur Pierre-Jean David, dit David d'Angers. Ce dernier, fervent républicain, avait également réalisé celui de Thomas Jefferson.

Installé dans la librairie du Congrès, à Washington, ce buste aurait disparu dans l’incendie de l’édifice, comme l’écrivait David d’Angers dans « David, sa vie, son œuvre » : «Je lisais hier dans un journal américain la description de l’incendie de la Bibliothèque de Washington : le buste colossal que j’avais offert à l’Amérique est calciné».

Le modèle en plâtre, offert par le sculpteur à la Ville d’Angers, est conservé à la galerie David d’Angers et en 1903, un comité français s’était réuni pour offrir à nouveau un buste en hommage au président américain.

Le buste conservé au musée d'Huntington, situé à San Marino, dans la banlieue ouest de Los Angeles était connu depuis 1924, date d’acquisition de l’œuvre par le fondateur du musée, E. Huntington. C'est son fils John Kabler, qui reconnaît le premier le buste de David d'Angers, mais sans pouvoir apporter la preuve de son authenticité.

Confié à un expert californien, John Griswold, le buste fait apparaître des détériorations et notamment des fissures et traces de suie qui pourraient attester d’une exposition à une forte chaleur. Cette découverte permet donc de penser que le buste aurait survécu à l’incendie.

Pour Patrick Le Nouëne, le Directeur des musées d’Angers et conservateur en chef, la thèse est plausible, le style du buste du musée californien est semblable a ceux dont le sculpteur David d’Angers avait l’habitude de réaliser.

Le modèle en plâtre, visible à la galerie David d’Angers, illustre la couverture du catalogue «David d’Angers portraitiste», publié l’année dernière. Cet ouvrage est disponible à la galerie David d’Angers et au musée des Beaux-Arts d’Angers



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03