Un concentré de dynamisme commercial à la Foire d’Angers


Rédigé par - Angers, le 18/04/2015 - 11:40 / modifié le 07/08/2015 - 08:15


La Foire d’Angers, 91e du nom, a ouvert ses portes vendredi matin pour cinq jours. Pour la première fois, la visite des autorités locales a été organisée en fin de journée afin de la faire coïncider avec la remise de trophées organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire.



La Foire d'Angers, un lieu de négociation mais aussi d'apprentissage, avec notamment des ateliers culinaires
La Foire d'Angers, un lieu de négociation mais aussi d'apprentissage, avec notamment des ateliers culinaires
la rédaction vous conseille
Profitant des vacances de printemps, l’incontournable Foire d’Angers a ouvert ses portes vendredi matin au lieu du samedi habituel. Réduite à cinq jours avec un nombre d’exposants légèrement inférieur à celui des années précédentes, cette foire nouvelle formule est suffisante pour dresser le tableau commercial de tout ce qui se fait de mieux sur Angers et sa région dans le domaine de la maison, le jardin, les loisirs, le tourisme et les saveurs.
 
« Nous avions tenté l’expérience l’an dernier et ça avait donné de bons résultats. Nous poursuivons cette année. Plus concentrée, elle devient plus dynamique et provoque moins de lassitude, tant du côté des exposants que des visiteurs », souligne Christian Groll, le directeur d’Angers Expo Congrès, organisateur de l’événement. Finies également les grandes expositions thématiques, le plus souvent touristiques, « coûteuses et difficilement renouvelables » et place aux animations de loisirs (danse, cuisine …), plus dans l’air du temps.
 
Autre nouveauté, la visite officielle des autorités locales, organisée habituellement avant l’ouverture au public s'est déroulée cette fois-ci en fin de journée. Pour les organisateurs il s’agissait de la faire coller à la remise des trophées de la CCI de la Foire d’Angers à 2 des 400 exposants présents cette année.

La Chambre de commerce, associée à la Foire depuis 2013, avait choisi après délibération d’un jury constitué des collectivités et des instances économiques et événementielles d’Angers de mettre en valeur deux entreprises, dont l’une de moins de trois ans, qui se distinguent par leur dynamisme commercial. Chaque prix est doté d’un chèque de 1500 € et d’une réduction de 300 € sur le prix du stand pour la prochaine édition de la Foire.

Philippe Candeloro crée l’animation avec le maire d’Angers

Quand Christophe Béchu tombe la veste pour danser en compagnie de Philippe Candeloro
Quand Christophe Béchu tombe la veste pour danser en compagnie de Philippe Candeloro
Parmi les 46 entreprises de moins de trois ans, présentes à la Foire, le prix « Espoir de l’économie de Foire d’Angers » a été remis à Ronan de Landvoisin, l’un des responsables de l’entreprise « Ramonetou » de Miré (49). Cette entreprise très dynamique qui s’est spécialisée dans le ramonage des cheminées, inserts, poêle, dégoudronnage et inspection des conduits de fumée par caméra, se distingue par une communication percutante.
 
Le « grand prix de la Foire d’Angers » a été remis à Yoann Terrien, gérant de l’enseigne « Cycles Plein Air », de Saint Sylvain d’Angers. Ce magasin de vente de vélos de promenade et vélos tout-terrain s'est spécialisé dans les VAE (vélos à assistance électrique). « Ce prix ne couvrira pas la  totalité des frais engagés sur cette foire, mais une partie. Mais il récompense la qualité du travail de notre petite entreprise et c’est qui me réjouit », déclarait Yoann Terrien lors de la remise du trophée. Cycles Plein Air a installé une piste à l’extérieur du Grand Palais, pour permettre aux visiteurs de tester notamment des vélos tout-terrain à assistance électrique.

La première journée aura été marquée aussi par la présence du patineur et danseur Philippe Candeloro sur la piste de danse du hall Ardesia. Très populaire si l’on en juge par le nombre de personnes qui l’ont sollicité pour un autographe, le patineur a créé l’animation, n’hésitant à inviter à la rejoindre tous ceux qui passaient à proximité à commencer par... le maire d’Angers, Christophe Béchu, lors de la visite officielle.

Ce dernier n’a pas hésité à tomber la veste pour participer à une démonstration de Madison endiablée, photographié par les visiteurs massés autour de la piste de danse. Un moyen de mesurer  en direct, voire de l’amplifier, sa popularité.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Angerscfou le 18/04/2015 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis inquiet, il y a souvent une soirée Chippendale à la foire, il a prévu d'y passer ?

2.Posté par Pierrot le 28/04/2015 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore une fois une véritable réussite et un véritable rdv pour les angevins.








Angers Mag















Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20


cookieassistant.com