Un festival qui fait la part belle aux jeunes compagnies

Festival d'Anjou 2013


Rédigé par - Angers, le 02/07/2013 - 18:36 / modifié le 03/07/2013 - 18:12


Lancé hier soir avec « le porteur d’histoire », le Concours des compagnies, initié par Nicolas Briançon, le directeur artistique du Festival d’Anjou est suivi de près par le public mais aussi et surtout par un jury de professionnels et un jury jeunes. Les prix qu’ils attribueront samedi prochain permettront d’encourager financièrement deux compagnies de théâtre.



Le jury professionnel et une partie du jury jeunes, ce matin, au siège de l'EPCC Anjou Théâtre à Angers
Le jury professionnel et une partie du jury jeunes, ce matin, au siège de l'EPCC Anjou Théâtre à Angers
la rédaction vous conseille
J’adorerai attribuer le prix à une compagnie qui devienne célèbre par la suite. C’est toujours intéressant d’être au début d’une grande aventure », disait ce matin la journaliste et chroniqueuse Tristane Banon, membre du jury professionnel de la 64e édition du Festival d’Anjou.

Composé de Caroline Verdu, codirectrice du Théâtre de la Pépinière (Paris 2e), Florence Pernel, actrice de cinéma, de télévision et de théâtre, Ana Girardot, comédienne, Tristane Banon, romancière, journaliste et chroniqueuse, ainsi que Niels Schneider, un acteur franco-canadien, le jury se montre enthousiaste à l’idée de pouvoir encourager une troupe, jeune ou moins jeune, à se lancer dans l’aventure d’une création artistique.

Il en est de même pour le jury « Jeunes » composé d’étudiants passionnés de théâtre, à l’exemple d’Amandine qui suit un cycle spectacle théâtral au Conservatoire de la Roche sur Yon « pour devenir comédienne professionnelle ».

S'il s’agit pour chacun d’une première expérience, « c’est le fait que ce festival fait la part belles aux jeunes compagnies qui nous intéresse », explique Caroline Verdu. « Je crois que le Festival d'Anjou est le seul en France à remettre un prix qui représente un bon tiers de la production pour une petite compagnie ».

Si pour l’instant ce jury n’a vu que l’un des cinq spectacles en compétition, il se montre optimiste, la programmation lui semblant d’un bon niveau. « C’est un panel complet et ce ne sont pas des équipes amateurs », poursuit Caroline Vertu.

« Je vais y aller au coup de cœur »

Le choix sera d’autant plus difficile que chacun n’a pas la même expérience en la matière. Directrice d’un théâtre privé, Caroline Vertu « est habituée à prendre des décisions sur la qualité d’un spectacle ». Il en va de même pour Tristane Banon, chroniqueuse et critique de spectacles vivants et cinéma à la télévision.

Pour les autres c’est la découverte, notamment pour la comédienne Florence Pernel. « Je vais pouvoir apprécier cinq spectacles que je ne connais pas et voir toute la difficulté que ça représente pour les comédiens. Je suis très émue par cette aventure ». Il en est de même pour Niels Schneider qui « se positionne comme un festivalier ordinaire, avec une envie d’y aller au coup de cœur » et pour Ana Girardot qui se montre très curieuse à l’idée de pouvoir analyser les pièces. « Je vais y aller au coup de cœur moi aussi, d’autant que je n’ai jamais mis les pieds sur une scène de théâtre ».

Cette diversité devrait permettre quelques discussions animées, à moins que le choix de chacun soit unanime et rapide comme le soulignait Nicolas Briançon. « En 2008 le jury a choisi la famille Flöz en quelques secondes ».

Ce jury attribuera un prix de 20 000 € à la première compagnie afin de lui permettre de monter un nouveau spectacle, présenté dans une prochaine édition du Festival. À noter que ce prix « sera financé en 2014 par la fondation Mécènes et Loire », comme l’a confirmé le Directeur artistique. Il attribuera également un prix d’interprétation doté de 1000 € à la meilleure comédienne ou comédien.

Quant au jury « Jeunes » il attribuera un prix de 5 000 € à la meilleure compagnie, sachant que son choix est totalement indépendant de celui du jury professionnel.





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03