Un feu royal sur la Maine


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 14/07/2009 - 10:06 / modifié le 21/07/2009 - 11:54


Le traditionnel feu d’artifice du 14 Juillet, tiré depuis la Maine, a pris cette année une couleur plus historique en fêtant, non seulement la prise de la Bastille, mais aussi l’anniversaire du Roi René. D’une durée de trente minute ce spectacle, assez sobre, a enchanté les angevins, venus très nombreux, comme d’habitude.



Le spectacle pyrotechnique sur la Maine (photo SA)
Le spectacle pyrotechnique sur la Maine (photo SA)
la rédaction vous conseille
V ous me reconnaissez ? » disait une voix grave au début du spectacle. « Je suis le château. Je vais vous conter l’histoire du Roi René ». Et dans la foulée une débauche de fusée furent tirées, dès 23h, depuis des barges installées sur le fleuve qui borde le château. Pendant ce temps, ce dernier se parait de couleurs pour mieux le mettre en valeur.

Petite nouveauté cette année, des effets lasers, projetés sur les tours du château illustraient le propos, en reprenant pas à pas l’histoire du Roi qui habitait ces lieux. Des torchères s’allumaient, sur le parapet du pont de la Basse Chaine, donnant au spectacle encore plus d'ampleur.

La foule massée sur le Quai Tabarly, était comme d’habitude, très importante, petits et grands s’extasiant devant les fontaines de lumières qui dégoulinaient depuis le château ou les serpentins géant, montant dans le ciel en sifflant. Tout le monde regardait en silence, appréciant comme il se doit ce spectacle d’une bonne qualité, mais sans excès.

Le plus étonnant, de la part de la municipalité angevine, fut sans doute d'avoir osé organiser un spectacle pyrotechnique en l'honneur d'un roi, le jour anniversaire de la prise de la Bastille et du début d'une révolution qui marqua, dans le sang, la fin de la monarchie. Camille Desmoulins a dû se retourner dans sa tombe.

Cet anniversaire royal coutera tout de même 50 000 € aux angevins. Mais vu le monde qui se déplace chaque année pour l’admirer, d’aucuns ne souhaiteraient qu’on le supprime pour de banales restrictions budgétaires. Le feu du 14 Juillet fait partie des traditions, reste à la municipalité à trouver la bonne mesure.

C’est une société nantaise, Féérie, qui était chargée de mettre en œuvre ce spectacle pyrotechnique. Cette structure qui se chargeait non seulement de tirer le feu d’artifice, mais aussi de gérer toute la logistique nécessaire, a été plusieurs fois récompensée pour la qualité de ses prestations et notamment au prestigieux concours international de Cannes où elle reçue une vestale d’argent, puis d’or. Excusez du peu, pour un anniversaire royal, la Ville d’Angers avait choisi ce qui se fait de mieux, l’addition en sera que plus digeste.

Pour les couches tard la soirée s’est terminée, place de la Rochefoucauld, aux accents latinos du DJ World et animateur de Radio Nova : Rémy Kolpa Kopoul.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03