Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Samedi 23 Août 2014


Un manuscrit précieux à la bibliothèque


Rédigé par Catherine NEDELEC - Le Jeudi 20 Septembre 2012 à 09:44


La Bibliothèque municipale d’Angers expose, jusqu’au 14 novembre, un manuscrit original de Nicolas Houssemaine. Ce roman de chevalerie, écrit au XVIe siècle, est enrichi d’un exceptionnel travail d’enluminure.



Le manuscrit est l'exemplaire original et signé de l'oeuvre de Nicolas Houssemaine
Le manuscrit est l'exemplaire original et signé de l'oeuvre de Nicolas Houssemaine
Nicolas de Houssemaine est connu comme docteur régent de la faculté de médecine d’Angers de 1506 jusqu’à sa mort en 1523. Fondateur et bâtisseur de la première chapelle de la Daguenière en 1518, il fut inhumé dans l’église Sainte-Croix, à Angers.

Le manuscrit acquis cet hiver par la bibliothèque est sa première œuvre. Elle était destinée à l’un de ses patients, Jean de Chabannes, qu’il voulait remercier de ses bienfaits. Antoinette, sa fille aînée, en hérita à sa mort, ainsi que son époux René d’Anjou, seigneur de Mézières et petit-neveu du roi René. Le récit lui-même fait référence à Lambert, Comte d’Anjou, dont l’armée fut écrasée à Soissons par Loys de France. Le manuscrit revient ainsi dans la ville qui l’a vu naître, portant témoignage de l’histoire de ses seigneurs.

Une politique de valorisation de la bibliothèque

Le récit, sa reliure et ses six pleines pages peintes confèrent à cet ouvrage un intérêt particulier pour les historiens de l’Art et des Lettres. Une dizaine de chercheurs travaillent déjà sur ce document. Leurs recherches feront l’objet d’une présentation lors d’une journée d’étude à l’Université d’Angers. La bibliothèque d’Angers renforce ainsi son rayonnement autour de ses collections anciennes, utilisées dans le cadre d’études sur l’Histoire de France, de sa littérature et de son art graphique.

Exposé pour le grand public

Jusqu’au 14 novembre 2012, les visiteurs pourront apprécier le manuscrit authentique au rez-de-chaussée de la bibliothèque. Les enluminures sont remarquables et le type de reliure utilisé est devenu très rare. La présentation du livre vise à créer une émotion, une ouverture sur un savoir-faire parfaitement maitrisé des artistes de la Renaissance.

Pour faciliter la compréhension de l’ouvrage, le journal de l’exposition, rédigé par Marc-Edouard Gautier, Conservateur à la bibliothèque municipale d’Angers, est mis à disposition du public.

C’est l’achat le plus important de la bibliothèque depuis l’acquisition, il a plus de 30 ans, de deux livres enluminés du XVe siècle. Le projet, d’un montant de 90 000 €, a été soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Région des Pays de la Loire au titre du Fonds régional d’acquisition des bibliothèques et l’association Angers musées vivants.

Bibliothèque d'Angers