Un nouveau siège pour la fédération de Pêche de Maine et Loire


Rédigé par - Angers, le 27/05/2014 - 08:54 / modifié le 29/05/2014 - 15:22


Dix ans qu’on en parlait. C’est fait, la Fédération de Maine-et-Loire pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique a élu domicile à Brissac-Quincé, au sud d'Angers, à proximité du Centre de Découverte du Milieu Aquatique et de la Pêche. Ce nouveau siège a été officiellement inauguré le samedi 24 mai en présence d’élus locaux et représentants de la pêche loisir.



Les élus locaux et de la fédération de pêche autour de la Madame de Brissac (photo Fédépêche49)
Les élus locaux et de la fédération de pêche autour de la Madame de Brissac (photo Fédépêche49)
la rédaction vous conseille
Ce projet, initié il y a déjà 10 ans, s’inscrit dans une volonté de mutualiser et développer les compétences de la fédération dans l’objectif de mieux accomplir ses grandes missions et d’offrir un service de qualité à ses adhérents et aux associations de pêche du Maine-et-Loire », soulignait ce samedi 24 mai Jean-Paul Soutif, président de la Fédération depuis 2006.

Devant les 150 invités, membres des associations et représentants du milieu de la pêche, il a rappelé « les grands enjeux liés à la protection du milieu aquatique et au loisir pêche ». En construisant ce nouveau siège social, la Fédération de Maine-et-Loire pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique a souhaité regrouper l’ensemble de ses activités sur le site de Montayer où se situe déjà le Centre de Découverte du Milieu Aquatique et de la Pêche, (CDMAP) labellisé « Maison Pêche Nature », à Brissac-Quincé.

L’équipe constituée de 9 permanents, ingénieur, technicien piscicole, chargé de mission, animateurs, administratifs, va pouvoir favoriser les contacts et la communication, et offrir une gamme de service élargie. Pour la Fédération de Pêche, « ce nouveau bâtiment s’inscrit dans une démarche de cohérence environnementale » – la fédération est une Association Agréée Protection de la Nature et de l’Environnement - « et intègre, voire surpasse, les normes HQE actuellement en vigueur, en matière d’économie d’énergie ».

Préserver les milieux aquatiques et initier les plus jeunes

Le Centre de Découverte du Milieu Aquatique et de la Pêche avec au fond le nouveau siège de la Fédération de pêche (photo Fédépêche49)
Le Centre de Découverte du Milieu Aquatique et de la Pêche avec au fond le nouveau siège de la Fédération de pêche (photo Fédépêche49)
La construction de ce nouveau siège a été possible grâce à la famille de Brissac, propriétaire du château voisin qui a accepté de vendre la parcelle accueillant la nouvelle structure, proche du Centre de Découverte inauguré lui, en 1993 sur le terrain de la ferme piscicole appartenant à cette même famille et où la fédération bénéficie d’un bail emphytéotique.

C’est donc la Duchesse de Brissac invitée d'honneur, qui a symboliquement ouvert les nouveaux locaux, en compagnie de Michel Piron, Député de Maine et Loire, Hamid Oumoussa, Directeur de la Fédération Nationale pour la Pêche en France, Sylvie Guineberteau, Maire de Brissac, Présidente de la Communauté de Communes et de André Marchand, Conseiller Général.

La mission première de la fédération est la préservation des milieux aquatiques. En créant, entre autres, des frayères aménagées, en entretenant les rives, en participant aux réflexions structurantes avec les collectivités territoriales, elle contribue au maintien des équilibres naturels et de la biodiversité. « Le pêcheur est une vigie de la nature pour détecter les pollutions, dépôts sauvages ou braconnage », ajoutent les représentants de la fédération de pêche.

L’accueil des adhérents, les aménagements pour personnes à mobilité réduite et la réflexion sur des parcours labellisés en circuit découverte, passion ou famille, sont également des actions développées par la Fédération de Pêche du Maine-et-Loire.

La seconde grande mission est la transmission des connaissances du milieu et des techniques de pêche aux jeunes générations et l’initiation au loisir pêche. Des animations assurés par les animateurs de la fédération, mais aussi par des bénévoles, à travers les Ateliers Pêche Nature, seront organisées en période estivale en collaboration avec les Points Accueil Jeunes.

L’impact économique de la pêche associative, qui regroupe 1.4 millions d’adhérent en France dans 4000 associations agrées n’est pas négligeable puisqu’il dépasse les 2 milliards d’euros, dont 900 millions d’euros de valeur ajoutée, autrement dit de richesses nouvelles produites.






Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06



cookieassistant.com