Un ordinateur qui obéit au doigt …


Rédigé par yannick Sourisseau - Angers, le 14/12/2008 - 19:46 / modifié le 31/12/2008 - 18:22


Et si demain votre PC se pilotait - comme l'iPhone d'Apple - à l'aide d'un ou deux doigts ? C'est ce que HP propose avec son TouchSmart IQ500. Pour HP, cette machine est une double révolution, même si, initialement, l'idée remonte à 1984 ! En attendant c’est le premier PC inspiré du très attendu Windows Seven



Un ordinateur tout en un...

Un ordinateur qui obéit au doigt …
C'est d'abord et avant tout un ordinateur tout en un qui n'a pas à rougir devant la concurrence, à commencer par celle d'Apple et de son iMac. Pour le brancher, rien de plus simple, il n'y a que l'alimentation déportée à relier au secteur. Clavier, souris et télécommande sans fil ont juste besoin - une fois les piles insérées - d'être posés à portée de la machine.

Avec un écran de 22 pouces au format large (1 680 x 1 050 pixels mais pas full HD), il ne manque rien au TouchSmart : il intègre ainsi un lecteur-graveur de DVD (mais pas de lecteur de Blu-ray), une webcam (VGA), un tuner analogique et TNT (mais pas HD), un lecteur de cartes mémoire, une carte graphique pour joueur occasionnel (nVidia GeForce 9300M GS à 256 Mo dédiés), un processeur puissant mais pas trop (Intel Pentium M T5850 à 2,16 GHz), 4 Go de mémoire vive, un disque dur rapide (7 200 tours/minute) de 500 Go, deux enceintes... Et le tout est piloté par une version 64 bits de Windows Vista (Windows Vista Edition Familiale Premium). Et n'oublions pas l'essentiel : le chiffon...

... qui s'utilise avec un doigt !

Mais ce n'est pas pour faire la poussière que HP le propose, c'est pour ôter les traces sur l'écran... Car cet ordinateur s'utilise d'un doigt. On n'est pas là face à un iPhone géant, car si la dalle détecte la position des doigts sur l'écran, elle n'est pas pour autant tactile. Un faisceau lumineux émanant du pourtour de l'écran se charge en revanche de détecter la position d'un ou deux doigts. Ecran tactile ou pas, l'effet est impressionnant !

Des applications « maison » qui demandent à évoluer

Comme Windows Vista n'est pas encore capable de piloter toutes vos applications de cette manière, HP a développé une surcouche graphique. Vous pouvez ainsi choisir l'une de vos activités numériques d'un doigt. Et au besoin, vous pouvez personnaliser tout aussi facilement cette interface pour mettre en avant l'une des applications dont vous avez besoin. Le résultat n'est pas encore à la hauteur de ce que Microsoft nous promet avec Windows Seven, le successeur de Vista, mais on peut déjà remplir l'agenda familial, poser des notes sur l'écran plutôt que sur le frigo, lancer une vidéo, surfer sur Internet ou retoucher une photo. Et si les applications proposées par HP ne sont pas nombreuses, il est toutefois possible de piloter le bureau de Windows en rêvant aux utilisations possibles d'une telle interface tactile.
Le prix annoncé pour cet ordinateur n'est pas négligeable (1 490 euros), mais il n'est pas excessif au regard de ce que proposent Apple ou Dell pour des machines tout en un, sans compter la petite touche tactile innovante.

Document 01Net


















Angers Mag