Un peu de soleil dans la morosité ambiante.


Rédigé par yannick Sourisseau - Angers, le 03/02/2009 - 18:10 / modifié le 28/02/2009 - 09:07


Ce week-end, le Centre de Congrès d’Angers, accueillait pour la seconde année consécutive, le salon du voyage organisé par les agences Havas. Cette manifestation qui apportait un peu de rêve en cette période incertaine, aura permis aux visiteurs de faire le tour des offres des voyagistes et préparer les prochaines vacances.



Tous les voyagistes, du plus économique au plus cher, prestataires des agences Havas, étaient présents dans le hall du Centre de Congrès d'Angers
Tous les voyagistes, du plus économique au plus cher, prestataires des agences Havas, étaient présents dans le hall du Centre de Congrès d'Angers
la rédaction vous conseille
Le salon du voyage organisé les 31 Janvier et 1er Février, au Centre de Congrès d’Angers, par les agences de voyages Havas de la place, a connu, comme l’année précédente, un vif succès. Même si la récession est sur toutes les lèvres, elle n’a pas freiné les envies des amateurs de destinations lointaines, de plages de sable fin et de contrées paradisiaques. « Même si la période est difficile, pour les clients, comme pour nous, les visiteurs viennent d’abord chercher un peu de rêve. Mis à part ceux qui ont déjà une idée bien précise, pour les autres il faut que ça mûrisse. Ce salon est utile pour avoir une vision globale de l’offre en matière de voyage. » affirme Monsieur GILLET, gérant des trois agences Havas d’Angers.

Comme partout, la crise économique est passée par là et l’on pouvait s’attendre à ce que les angevins boudent les voyages, faute de moyens ou parce qu’ils ne savent peut-être pas encore de quoi demain sera fait. « Depuis Septembre 2008, nous constatons que les clients vont moins loin. Ils sont plus attentistes et réservent au dernier moment. » poursuit Monsieur GILLET.

Comme d’habitude, les agents de voyages avaient tous les atouts de coté, pour vendre leurs prestations. Teint halé des hôtesses, affiches et catalogues aux photos de mers transparentes et cieux turquoises, les 27 stands des prestataires et tour-operators du salon du voyage angevin avaient de quoi décider ceux qui se posaient encore des questions, pour peu qu’ils aient les moyens de s’offrir l’une de ces destinations de rêve.

L’office de Tourisme de Nouvelle Calédonie, invité de marque de ce salon, proposait d’ailleurs des voyages intéressants, mais réservés aux plus fortunés. Avec des tarifs allant de 2000 € pour un vol sec à environ 4000 € pour un séjour, au moment où la crise frappe de plein fouet la plupart d’entre nous, l’affaire ne semblait pas gagnée d’avance. Et pourtant, nombreux sont ceux qui s’arrêtèrent sur le stand pour prendre des renseignements sur ce territoire français méconnu de la plupart des visiteurs.

Si les voyages « discount « prennent des parts de marchés aux agence ayant pignon sur rue, Monsieur GILLET est plutôt optimiste et la fréquentation de ce salon angevin, bien positionné en début d’année, confirme que l’agence de voyage traditionnelle à toujours une carte à jouer. « Nous sommes disponibles pour préparer des voyages à la carte, selon le budget du client. Certains clients ont besoin d’être rassurés. L’agent de voyage est leur interlocuteur privilégié, qui saura les écouter et leur faire une proposition qui correspond à leur souhait. ».

Alors, crise au pas, ce salon au dépaysement garanti aura prouvé, comme si cela était encore nécessaire, que le voyage reste encore l’un des meilleurs remèdes contre la morosité.


LES TAGS : tourisme

















Angers Mag











Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20



cookieassistant.com