Un poids lourd dans le monde des festivals


Rédigé par - Angers, le Mercredi 31 Août 2016 à 08:00


Les 2, 3 et 4 septembre, le village de La Pommeraye accueille la première édition de The City Trucks Festival, un événement né de la volonté de quelques-uns d'animer le territoire, mais également d'allier leurs passions de la musique et des... camions.



Dès vendredi soir 2 septembre, Selah Sue tiendra en haleine la scène du City Trucks Festival.
Dès vendredi soir 2 septembre, Selah Sue tiendra en haleine la scène du City Trucks Festival.
la rédaction vous conseille
Ce week-end, en l'espace de 24 heures, Selah Sue, Hyphen Hyphen, Louise Attaque, Michael Jones ou encore Boulevard des Airs fouleront la pelouse habituellement réservée aux joueurs de football amateurs de Pomjeannais, le club local. Sans qu'ils s'en aperçoivent, les quelques milliers de spectateurs qui profiteront de la programmation musicale se démèneront sur des plaques qui servent traditionnellement à recouvrir l'herbe du Stade de France.

Irréel ? Au premier regard, sans doute. Mais il faut aller bien plus loin pour comprendre ce qui a fait naître et anime la première édition de The City Trucks Festival et va faire vibrer, trois jours durant, le village de La Pommeraye, 4 000 habitants, porte d'entrée très tranquille des Mauges.
A vrai dire, c'est à une petite révolution que se prépare la commune déléguée de Mauges-sur-Loire, animée en temps normal par l'un des principaux établissements scolaires du département, le collège Saint-Joseph. Une révolution telle que la date officielle de la rentrée scolaire a été décalée de trois jours, au mardi 6 septembre, pour permettre au City Trucks Festival de prendre ses quartiers alentours.
"A la Fête de l'Huma, tout le monde n'est pas communiste. C'est pareil ici : pas besoin d'être routier pour participer au City Trucks Festival"


Tout est parti d'un événement musical, festif et privé, organisé au sein de l'entreprise de transports Jolival. "Il y a deux ans, nous sommes allés voir les transporteurs voisins et amis, avons additionné les budgets et les bonnes volontés, pour créer le Jolifestival", se souvient David Dubillot, le président de l'association City Trucks Festival. Une "petite" fête avec concerts, expositions de camions, feu d'artifice, qui fait son effet dans le landernau et finit de convaincre David et quelques autres que quelque chose de bien plus important est possible.
" On trouvait dommage qu'il n'existe pas, à la Pommeraye ou autour, des événements capables de fédérer les gens et de réunir un large public", reprend David. A l'issue du Jolifestuval, la décision est prise de combler ce manque, en organisant un rendez-vous autour des deux passions des animateurs du City Trucks Festival : la musique et les camions. "Ce sont deux mondes qui paraissent éloignés, mais le mélange et la rencontre de ces deux cultures peut être très intéressante", souligne Fabien Bouchereau, le trésorier de l'association.

Deux ans durant, le noyau dur de l'aventure va multiplier et agiter les contacts d'un réseau énorme, issu de leur métier de routier. Avec une obsession en tête : "Si tu vises petit, personnes ne te suit", formalise David.
C'est vrai pour la programmation, mais aussi pour les infrastructures. Côté musical, l'asso fait appel à un professionnel bien installé, originaire de Montjean-sur-Loire et ami d'enfance. La première édition du City Trucks Festival tape donc fort, avec, sur scène, des têtes d'affiche comme Selah Sue et Louise Attaque, mais également une emprise singulière : l'ensemble du complexe sportif et le Village vacances attenant sont mobilisés par la manifestation, comme des terrains entiers pour accueillir voitures et campeurs. En clair, c'est toute la collectivité qui se retrouve investie : la preuve, ce sont les 400 bénévoles réunis en quelques jours pour être les chevilles ouvrières de la manifestation.

Sur le volet mécanique, le plateau est également très relevé, avec des démonstrations en tous genre, des camions miniatures, des shows mécaniques mais également un atelier de prévention routière : qui de mieux placer que des professionnels du transport pour en parler ? La question reste de savoir si la mayonnaise entre le public traditionnel de grosses mécaniques et celui des festivals. "A la Fête de l'Huma, tout le monde n'est pas communiste. C'est pareil ici : pas besoin d'être routier pour participer au City Trucks Festival", glisse David Dubillot dans un sourire.

En désarmant, avec simplicité et naturel, les problèmes un à un, les organisateurs de l'événement musical de la rentrée offrent d'ores et déjà une belle promesse de partage et de fête, pour un public "le plus familial" possible. Le Village des camions sera ouvert dès 10 heures le matin, et les concerts débuteront les vendredi et samedi soirs, à partir de 18 h ; le tout entrecoupé d'animations musicales par des bandas et fanfares.
Bref, rien d'irréel.
 
The City Trucks Festival, les 2, 3 et 4 septembre à La Pommeraye (49). Tarifs et billetterie : www.thecitytrucksfestival.com/#billetterie. Plus de renseignements sur les sites dédiés : site web, Facebook et Twitter.





Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com