Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Un point c'est tout pour le SCO face à Niort


Rédigé par - Le Samedi 10 Novembre 2012 à 15:23


« A défaut de pouvoir gagner un match, il faut savoir ne pas le perdre ». Combien de fois a-t-on entendu cette phrase de la bouche d'entraîneurs battus un soir de match ? Alors si l'on ne devait retenir qu'une chose après le match nul du SCO sur sa pelouse face à Niort (0-0), ce serait cela. Angers n'a pas perdu et pris un point. Car, pour le reste, les 7 000 spectateurs présents hier soir à Jean-Bouin n'ont pas vu un grand match entre une équipe venue pour ne pas perdre et une autre qui n'a pas réussi à s'imposer.



Relevant de blessure Claudiu KESERÜ, n'a pas pu donner toute sa force de frappe (photo d'archive)
Relevant de blessure Claudiu KESERÜ, n'a pas pu donner toute sa force de frappe (photo d'archive)
Absent à Nantes la semaine précédente, Claudiu Keserü était bien sur la pelouse hier soir contre Niort. Mais la présence du meilleur buteur des blanc et noir n'a pas suffi a redonner de l'efficacité à une attaque angevine décidément bien tributaire de l'état de forme du Roumain.

Toujours porteur d'un bandage à la jambe, le meneur de jeu n'a pas eu son rayonnement habituel. Et, lorsqu'il n'est ni à la construction, ni à la finition des phases offensives de son équipe, cela donne ce que l'on a vu hier : une formation angevine volontaire, parfois dominatrice mais incapable de forcer le verrou niortais. D'autant que les visiteurs étaient visiblement venus à Jean-Bouin avec la ferme intention de repartir avec le point du nul et, pourquoi pas de profiter d'un contre... Et, malgré un premier tir de Doré à côté de la cage adverse à la 4e minute, les visiteurs ripostaient à la 7e minute par une frappe de Glombard au dessus du but de Malicki et un ensuite par un tir de Diaw (10e) capté sans difficulté par le gardien angevin.

A la 21e, Gomez, servi par Doré, frappait lui aussi au-dessus de la barre de Roche. A la 32e, à la suite d'un redoublement de passes entre Gomez et Doré, ce dernier marquait de la tête, mais le but était logiquement refusé pour un hors-jeu. Trois minutes plus tard, dans un exercice qu'il affectionne, Keserü inquiétait à son tour le portier adverse d'un coup-franc bien cadré mais Roche détournait en corner. Avant la mi-temps, Gomez, de la tête (39e), puis Doré dont la frappe était une nouvelle fois sortie en corner par le gardien (41e), auraient aussi pu ouvrir la marque. Mais quelques minutes plus tard (44e), Malicki, peu sollicité jusque là, évitait le pire à son équipe en sortant d'une claquette une frappe de Bong.

A la reprise, les Angevins tentaient de nouveau de faire la différence. Tout d'abord, à la suite d'une combinaison entre Doré et Gomez, Keserü centrait devant le but sans qu'un de ses coéquipiers ne parvienne à couper le trajectoire (56e). Puis, quatre minutes plus tard,, un coup-franc de ce même Keserü, qui prenait le chemin de la lucarne,, était détourné des deux poings par Roche. A la 62e, c'était au tour de Ravet d’inquiéter gardien niortais par un centre-tir qui, sans l'intervention de ce dernier, filait tout droit vers l'équerre.

Par la suite, Ravet (65e), toujours lui, d'un magnifique tir de 25m, puis Diallo (75e), côté angevin, dont la frappe était détournée des deux poings par Roche, auraient enfin pu ouvrir la marque. Mais finalement les Angevins s'en sortaient bien puisque à deux minutes de la fin de la partie, Malicki était tout heureux de voir un tir de Gonzalez frôler son poteau gauche pour finir en sortie de but ! Dans les arrêts de jeu, un centre de Diers, entré à la 81e minute, passait devant la cage sans que personne ne parvienne à couper la trajectoire.

Après ce nul, qui satisfait beaucoup plus les Niortais que les Angevins, les hommes de Stéphane Moulin, désormais cinquièmes au classement, ne retrouveront le championnat que le 23 novembre à Caen. Samedi prochain ils rencontrent l'US Val d'Izé à Vitré pour le compte du 7e tour de la Coupe de France.




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur