Un printemps polynésien en Anjou !


Rédigé par manuia.penehata@gmail.com - Angers, le Mardi 2 Février 2010 à 09:44


Non, vous ne rêvez pas, en mars et avril prochain, la cité du Roi René s’animera au rythme des musiques et danses des iles paradisiaques du bout du monde. Des étudiants regroupés au sein de l’AEPF (Association des Étudiants de Polynésie Française d’Angers), invitent tous les angevins pour une immersion au cœur de la Polynésie grâce à deux représentations culturelles.



Oihanu, une légende polynésienne
Oihanu, une légende polynésienne
la rédaction vous conseille
En 2007 un groupe d’étudiants inscrit à l’Institut Supérieur de l’Enseignement Privé de Polynésie débarque en France, à Angers, afin de préparer un Master en Communication et en Psychologie. Certains se connaissant avant leur arrivée, ils se sont retrouvés pour préparer des sorties en groupe et même des spectacles de danses polynésiennes. Ces étudiants avaient pour objectif de découvrir ensemble la France et partager leur chaleureuse culture avec ceux qui les entouraient. Ces actions les ont conduits tout naturellement à créer en 2008, l’AEPF, afin de renforcer la solidarité au sein de leur communauté de Polynésiens étudiants et résidents de la métropole.

Pour le printemps prochain, l’AEPF organise à l’attention des angevins, deux spectacles ensoleillés.

Le premier aura lieu le Dimanche 7 Mars prochain, à la salle Daviers, 5 boulevard Daviers, 49000 ANGERS, de 10h à 17h, sous forme d’une journée culturelle intitulée « Une journée à Tahiti ». Un circuit pédagogique, rythmé de manifestations culturelles sera ainsi proposé aux petits comme aux plus grands afin de découvrir ou redécouvrir les richesses de la culture polynésienne.

Le second, aura lieu Samedi 3 Avril aux Greniers St Jean, Place du Tertre St Laurent, 49000 ANGERS, de 19h à 00h. Il s’agit cette fois-ci d’un spectacle de danse et de chants intitulé « Oihanu, une légende polynésienne ».

Ce spectacle met en scène les moments clés d’un poème d’Henri HIRO : « Oihanu, Dieu de la culture ». Henri HIRO, mort en 1991, était un cinéaste, poète et activiste polynésien pour qui la pratique de l’art est au centre de la construction de soi.

Un entracte se tiendra après la seconde partie du spectacle. Pareil à la journée culturelle de Mars, le public sera invité à découvrir des stands Polynésiens.

Les tickets d’entrée sont en vente depuis le site web de l’association Les bénéfices de ces manifestations permettront de financer le déplacement des membres de l’association au rassemblement annuel des AEPF de France métropolitaine, ainsi qu’un itinéraire de découvertes en Anjou.

Pour en savoir plus sur l'association : http://aepfangers.over-blog.fr











Angers Mag