Un vendredi au caveau


Rédigé par yannick Sourisseau - Angers, le 31/03/2009 - 08:12 / modifié le 06/04/2009 - 17:07


Quitter l’atmosphère stressante de la grande ville pour aller passer quelques heures autour d’un bon verre de vin, tout en écoutant de la bonne musique, ne peut nuire à personne. En proposant les Vendredi du Caveau, les membres de l’association Layon’art de Vini, a Beaulieu sur Layon, perpétuent le sens de la convivialité propre au terroir angevin.



Les vendredi du caveau, une ambiance que l'on oublie pas de sitôt
Les vendredi du caveau, une ambiance que l'on oublie pas de sitôt
Mais c’est quoi au juste « les vendredi du Caveau » ? C’est un apéro dégustation de vins et de musique, tous les deux mois au Caveau Saint Vincent, à Beaulieu sur Layon, une commune viticole située à 20 minutes d’Angers, sur la route nationale 160, laquelle conduit à Cholet. Utilisé initialement par les vignerons des coteaux du Layon pour assurer la promotion de leur vin, ce petit bâtiment, propriété de la commune est désormais prêté aux membres de l’association « Layon’art de vini », pour organiser leur animation bimestrielle.

« Douze vins de partout à déguster et un groupe de musique pour l’ambiance. C’est ouvert à tous ceux qui aiment le vin (le bon), la musique et la fête, sans aucune prétention » explique François BARDIN, le promoteur de cette activité plus festive que lucrative. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça marche. Désormais les dates sont connues à l’avance et l’on vient de loin pour passer une bonne soirée avec quelques amis. Et pour peu que l’on arrive seul, c’est comme sur « Facebook », les amis des amis deviennent vos amis, grâce à l’ambiance chaleureuse qui règne en ce lieu.

Prenez Stéphane, un vigneron du cru, il ne raterait les Vendredi du Caveau pour rien au monde. Il s’y est fait des copains et il aime les retrouver pour déguster un vin qu’il ne connaît pas particulièrement. « J’aime voir ce que font les autres et les organisateurs sont devenus des copains. Ils ont appris à connaître le vin, le vrai, le bon, nous y avons contribué car au début ils ne connaissaient pas grand-chose. Mais ils sont à l’écoute. Et puis il y a l’ambiance, la musique » dit Stéphane tout en se délectant d’un bon verre de vin rouge, de Sologne, cette fois-ci.

Au " vendredi du Caveau " le principe est simple, comme les organisateurs. Pour 4 € vous obtenez 3 verres de vins judicieusement choisis et aux noms évocateurs. Pour ce dernier vendredi, le 27 Mars, les inconditionnels, et les petits nouveaux, pouvaient déguster au choix, la sélection « Vertige de l’Amour », « Madame rêve », « Osez Joséphine » ou « Gaby oh Gaby », un petit clin d’œil en signe d’au revoir au chanteur poète Alain BASHUNG, disparu récemment. Ce dernier aurait d’ailleurs aimé ce petit coin de paradis où il fait bon vivre, pendant quelques heures, de 7 h à 23h, un vendredi soir après le travail. Ajouté à cela un casse-croute de rillettes d’Anjou et c’est le bonheur.

Coté musique, les organisateurs invitent les copains artistes, ceux qui aiment encore jouer ou chanter dans une atmosphère intimiste. Pour se produire, les musiciens disposent à chaque fois de peu de place, juste à coté de la cheminée, sous la protection de la statue de Saint Vincent, patron des vignerons. Pour l’occasion c’est le trio Cabadzi qui s’était lancé sur la mini scène du Caveau pour présenter son nouvel album « Emeute de souffles ». Avec ses airs hip hop, sans instrument et dans un espace particulièrement exigu, le trio a dû compter sur la qualité de ses voix pour se faire entendre. Avec des textes poétiques, Cabadzi a réussi à entrainer les amateurs de vins rares, dans un univers à mi-chemin du folk, de la chanson française, slam, hip hop et electro, toujours sans instruments, avec des textes parfois décalés en ce sanctuaire de la viniculture. Mais c’est ce qui fait le charme des « vendredi du caveau ».

Pour en savoir +
Contact : François BARDIN – 06 61 54 68 50


















Angers Mag











Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01



cookieassistant.com