Un vent de folie souffle sur le parc de Pignerolle


Rédigé par - Angers le Vendredi 20 Juin 2014 à 19:25


Situé à l’est d’Angers, sur la commune de Saint-Barthélémy d’Anjou, le domaine de Pignerolle accueille, pour la seconde année, les « jardins d’expression » une exposition de jardins artistiques réalisés par des étudiants des filières horticoles de l’Anjou. Cette année, le pôle Végépolys et les enfants des écoles du territoire participent également à cette rencontre créative.



Un des jardins, présenté par des étudiants en horticulture et paysage
Un des jardins, présenté par des étudiants en horticulture et paysage
la rédaction vous conseille
Ce n’est plus un secret pour personne, le végétal est l’un des fers de lance de l’économie locale et historiquement le premier. « A quelques kilomètres d’ici, il y a des entreprises qui fournissaient en végétaux, il y a plusieurs siècles, la Cour des rois de France. Le végétal fait partie de notre identité, c’est l’une des forces que nous devons cultiver pour faire connaître notre territoire bien au delà de ses frontières », déclarait hier, le maire d’Angers, Christophe Béchu, lors de l’ouverture officielle, sur le Domaine de Pignerolle, à Saint-Barthélémy d’Anjou, des « jardins d’expression ».

Avec la volonté d'encourager les filières horticoles, des paysages mais aussi artistiques, les jardins d’expressions s’inscrivent naturellement dans la démarche qui est celle du maire d’Angers, mais aussi du maire de Saint-Barthélémy, Dominique Bréjeon, également adjoint communautaire aux Parcs et Jardins. I

Pour Angers Loire Métropole qui organise cette exposition de jardins créatifs, en collaboration avec Terre des Sciences, Végépolys et le Bureau Horticole Régional, l’objectif est de « créer une émulation entre les différents établissements scolaires » et « montrer à la population le savoir faire de très haut niveau de la formation angevine ».

Et ça marche plutôt bien, puisque 20 projets, sur le thème « un vent de folie au jardin », réalisés par des étudiants d’écoles de paysage, d’architecture, arts et design, ont été retenus par un jury de professionnels (végétal, paysage, communication, tourisme). Les jardins d’une surface de 20 à 40m2 ont été réalisés en collaboration avec la Direction Parcs, Jardins et Paysage de l’agglo, à laquelle s’est ajouté deux équipes de chantiers d’insertion. L’une d’elle a réalisé un jardin particulier et hors concours, celui de Végépolys, intitulé « la folie des nouveautés ».

Un concours d’expression végétale désormais ouvert aux enfants

MM. Bréjeon (Maire de St Barthélémy), Béchu (maire d'Angers), Cesbron (Végépolys) et Gaignard (Terre des Sciences) autour d'un jardin réalisé par les enfants des écoles primaires du territoire
MM. Bréjeon (Maire de St Barthélémy), Béchu (maire d'Angers), Cesbron (Végépolys) et Gaignard (Terre des Sciences) autour d'un jardin réalisé par les enfants des écoles primaires du territoire
Ces installations pour le moins originales, qui montrent si besoin était le talent et la créativité des futurs paysagistes, font l’objet de prix, l’un étant attribué par le public qui parcourra, durant tout l’été, ces jardins, l’autre par un jury professionnel. L’équipe gagnante verra sa réalisation exposée en grand format, l’année suivante dans le cadre de la végétalisation estivale de la place du Ralliement, au centre d’Angers.

Cette année ce sont les gagnants de l’édition 2013, Titouan Charreau, Jordi Delière, Freddy Lepain, Julie Mignet et Anaïs Saliou, du lycée Agricole du Fresne à Angers qui exposent leur réalisation intitulée « Un bain de nature », pour le plus grand plaisir des angevins qui prendront place sur les transats installés au beau milieu.

Nouveauté cette année, les enfants des écoles primaires du territoire ont été invités à concourir en présentant 15 petits jardins dans des bacs mis à leur disposition. 292 enfants ont participé à ce concours et le premier prix a été attribué hier au Centre de Loisirs de la Claverie. Comme les plus grands, leur réalisation sera exposée l’an prochain sur la place du Ralliement.

L’an dernier, pour la première édition, avait rencontré un succès, puisque 35 000 visiteurs avaient fait le déplacement à Pignerolle et 5 000 d’entre-eux avaient voté pour leur jardin préféré.

Les Jardins d’expression sont ouverts au public du 20 juin au 28 septembre 2014
De 10h30 à 19h tous les jours
L’entrée est gratuite.





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51




cookieassistant.com