Un week-end champêtre tout en bio


Rédigé par Michel Barini - Angers, le 21/05/2010 - 16:23 / modifié le 25/05/2010 - 12:06


Un rendez-vous de militants, un marché à ciel ouvert, un lieu d’échanges et de rencontres, un festival bucolique, mais aussi une simple destination de promenade… La Fête bio de Mûrs-Erigné, c’est un peu tout cela, et même un peu plus. Elle aura lieu les samedi 5 et dimanche 6 juin sur les hauteurs de la Roche de Mûrs, près du centre culturel.



« Le textile sous toutes ses coutures » s'invite à la fête du bio.
« Le textile sous toutes ses coutures » s'invite à la fête du bio.
Sus aux lourds sabots, aux grossières sandalettes, aux vêtements difformes, au style baba cool ! Place à la mode ! C’est en effet une initiative qui risque de bousculer les idées reçues des perplexes, des réticents et même des atrabilaires qui raillent la cause - il y en a encore - qu’ont prise les organisateurs en choisissant de mettre en avant « le textile sous toutes ses coutures ». Conséquence, le bio ose et se met carrément à la mode. L’idée est de proposer une revue de mode expérimentale avec un défilé de collections créées à partir de matières bio, équitables ou recyclées. À découvrir sans a priori.

Quand les magasins Caba-Biocoop, le Gabbanjou et la ville ont lancé la première édition en 2004, c’était à l’occasion de l’ouverture d’une boutique bio sur la commune. À l’époque, la manifestation avait des allures de marché hebdomadaire avec sa trentaine de producteurs et de vendeurs à l’étalage. Aujourd’hui, ils sont 130 au village bio de Jean-Carmet. « Dix de plus que l’an dernier. On ne souhaite pas grossir trop vite et nous accueillons les exposants locaux en priorité. Mais on ne se ferme pas pour autant », explique Béatrix Dusser-Guenal, de la Caba.

La preuve, ce sont 7 000 visiteurs qui ont alors été comptabilisés en dépit du mauvais temps, alors que les chiffres des éditions précédentes estimaient à plus de 8 000 leur nombre. « Ça progresse tous les ans. Nous avions démarré avec 4 000 visiteurs », précise Valérie Brossard, chargée de mission santé-environnement à la ville. Pour cette année, on s’attend à recevoir au moins autant de monde, d’autant que les organisateurs ont soigné leur programme. « Cette fête, désormais reconnue dans le milieu un peu partout en France, a notamment pour objectif de faire découvrir le bio à ceux qui ne le connaissent pas » ajoute Claude Colin, présidente de la Caba-biocoop.

Une reconnaissance à laquelle le maire socialiste de Mûrs-Erigné, Philippe Bodard, n’est pas étranger, loin s’en faut. Militant écologique, engagé comme personne dans l’action durable, il vient d’ailleurs d’être nommé membre du nouveau Comité national de développement durable et du Grenelle de l’environnement par décret ministériel du 13 avril. Sous la tutelle du ministre de l’Écologie, de l’Énergie et du Développement durable Jean-Louis Borloo, il siégera en tant que l’un des deux représentants (un élu de gauche, un élu de droite) de l’Association des maires de France (AMF) au bureau national du Comité.

Pour en revenir à la manifestation et fermer la parenthèse politique, on trouvera tous les savoir-faire sur place : boulangerie, transformation fromagère, viticulture, élevage caprin, biscuiterie, culture légumière, plantes. On s’intéressera à d’autres fabrications de consommation ménagère, eux aussi largement représentés par la production bio : hygiène, textile, puériculture, vannerie, peinture, édition. L’éco-construction ne sera pas en reste avec ses représentants en énergie renouvelable (géobiologie, environnement, panneaux solaires, matériaux, isolation, récupération d’eau, chauffage au bois).

Aussi au programme de ces deux jours : conférences (la publicité et ses excès, changeons de banque, le vélo au quotidien, la grande distribution, le compost, les goûts et les couleurs…) ; animations extérieures (promenade botanique, ateliers soins du visage, danses, bibliobus, la caravane à contes…) ; expositions (cultivons la biodiversité, le vélo au Pays-Bas…) ; bibliothèque (expos, fonds nature…) ; stands associatifs.

7e Fête bio de Mûrs-Erigné. Samedi 5 (à partir de 15 heures) et dimanche 6 juin 2010 (de 10 à 19 heures). Centre culturel Jean-Carmet, route de Nantes. Entrée libre. Restauration et bar bio. Programme détaillé sur internet.



Michel Barini
Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18



cookieassistant.com