Une fausse équipe de France ?

De notre correspondant Touté Faw


Rédigé par Touté Faw - Angers, le 18/06/2010 - 16:25 / modifié le 20/06/2010 - 22:17


C’est la plus grosse supercherie jamais imaginée. Jeudi soir, devant des millions de téléspectateurs du monde entier et sous les yeux des 35 000 spectateurs du Peter Mokaba Stadium de Polokwane en Afrique du Sud, des individus ont usurpé l’identité des footballeurs de l’équipe de France en disputant le match à leur place.



Sur le site de la fédération cette photo montre les Bleus à l'entraînement avant le match France-Mexique.
Sur le site de la fédération cette photo montre les Bleus à l'entraînement avant le match France-Mexique.
À l’heure actuelle, personne ne s’est encore aperçu de l’imposture tant elle a été minutieusement préparée, peaufinée, interprétée et menée à bien. Un modèle du genre qui ne sera peut-être jamais révélé. Mais qui sont ces étrangers qui se sont substitués aux Bleus français sans que personne ne s’en aperçoive ? Comment ont-ils réussi à réunir autant de sosies au point de tromper la sphère du foot et les amateurs éclairés ? Et comment pouvait-on savoir que ces protagonistes qui ont quand même tenu tête aux Mexicains n’étaient pas les véritables idoles tricolores ?

Quelque peu bousculés en vivacité, en détermination, en technique collective et individuelle, les imposteurs ont tellement fait illusion dans le jeu qu’il était difficile d’envisager une telle mystification. Sans aucun doute constituée d’excellents footeux du dimanche, cette bande de truqueurs a presque tenu tête aux Mexicains avant de s’incliner en toute logique. Jamais, le Mexique n’avait battu la France. Voilà qui est arrivé au grand dam d’un pays tout entier qui n’en revient pas et s’interroge toujours. Désormais, il n’y a pratiquement plus d’espoir d’aller chercher une place en huitième de finale. Il faut donc rentrer à la maison !

La désillusion est ultime. Au point que les commentateurs tombent unanimement à bras raccourcis sur Domenech et ses hommes. Dupés par le stupéfiant canular, la presse et le public sont impitoyables. Et la polémique sur le niveau de jeu est lancée pour bien longtemps. Pourtant, aujourd’hui, la vraie question est ailleurs car le moment est grave et dépasse le cadre purement sportif. Que sont devenus les disparus, seront-ils de retour pour le dernier match contre les Bafana Bafana, les reverra-t-on un jour sur un terrain ? Le mystère est entier.

Pourtant, à bien y réfléchir, des signes reviennent à l’esprit. Comment croire que le sélectionneur allait s’obstiner à titulariser Anelka et Govou à la pointe de l’attaque après tant d’essais infructueux. Comment imaginer qu’il allait céder constamment aux exigences de Ribéry en le faisant jouer à gauche aux dépens de Malouda, l’homme en forme ? Comment admettre qu’il allait sacrifier Gourcuff pour incompatibilité d’humeur avec certains cadres ? Comment penser qu’il ne détenait pas le pouvoir au sein de son groupe ? Comme si un boss laissait la gestion de son entreprise à ses employés.

Cette supercherie est bien étrange. À quand remonte cette étonnante substitution de personnages publics par des clones plus vrais que nature ? Des indices pourraient d’ailleurs être versés à cette affaire qui ne manquera pas d’éclater au grand jour. Tout le monde a vu ces images de supporters déguisés en Raymond Domenech parmi les spectateurs. Certains se permettant impunément d’imiter le sélectionneur avec faux sourcils et perruques. Etait-ce une répétition avant de passer à l’acte de l’enlèvement, une diversion pour tromper les enquêteurs ? Affaire à suivre…








1.Posté par amselme le 18/06/2010 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On t'a reconnu! Jacques Finot sors de ce corps!

2.Posté par amselme le 18/06/2010 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais c'est un bel article quand même, belle supercherie bien que tu vas un peu vite en besogne. Si la véritable équipe ressort des limbes dans lesquelles elle a été plongée, mathématiquement tout est encore possible. Mathématiquement? Rien n'est moins sur en fait, Pythagore disait "N'entretiens pas l'espoir de ce qui ne peut être espéré."
Ils n'ont plus qu'a préparer leur valise.

3.Posté par πέτρα le 19/06/2010 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
‘‘Ils n'ont plus qu'a préparer leur valise’’, oui mais pour certains d'entre eux, serait-t-il possible de réactiver la mise en place d’une aide au retour volontaire : une prime de retour en quelque sorte (le "million Stoléru"). Mon grand-père me l'avait dit, tu verras mon petit ...
Pour réussir dans ce genre d'entreprise il ne faut pas être est trop poli , ni trop bien élevé, ni trop beau gosse, et pendant qu’on y est dans les compliments, ni trop “peu coloré”.!!! C'est aussi une question de ...








Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com