Une fête bio qui s’annonce engageante et engagée


Rédigé par Michel Barini - Angers, le 30/05/2009 - 16:27 / modifié le 15/06/2009 - 18:20


Proposée par les magasins Caba-Biocoop et le Gabbanjou, en partenariat avec la ville, la Fête bio de Mûrs-Erigné aura lieu les samedi 6 et dimanche 7 juin 2009, au centre culturel Jean-Carmet. Elle rassemblera des producteurs, des fournisseurs, des intervenants ainsi que de nombreux proches de la filière (associations, conférenciers, consom’acteurs).



Entre 8 000 et 10 000 visiteurs sont attendus par les 114 exposants de la 6e Fête bio de Mûrs-Erigné.
Entre 8 000 et 10 000 visiteurs sont attendus par les 114 exposants de la 6e Fête bio de Mûrs-Erigné.
la rédaction vous conseille
Dans une ambiance propice à la flânerie mais aussi à la collecte d’informations, c’est un village à ciel ouvert qui va prendre ses quartiers dans les prairies du centre culturel, sur les hauteurs de la Roche de Mûrs. Parmi un vaste marché de producteurs alimentaires, de fournisseurs, d’agriculteurs, d’artisans, les visiteurs s’intéresseront sûrement aux produits de consommation ménagère : hygiène, cosmétique, puériculture, textile, vêtements, vannerie, peinture. Ils s’attarderont vraisemblablement à l’espace éco-construction avec ses représentants en énergie renouvelable : habitat, matériaux, isolation, chauffage, récupération d’eau, environnement.

Des conférences aborderont des sujets variés (manger bio, c’est possible ; bien vieillir au jardin ; les énergies alternatives au nucléaire ; de la non-violence à la désobéissance civile) alors que des mini-conférences épouseront le thème qui a été choisi pour cette 6e édition : « le jardin, cultivons la biodiversité ». A cette occasion, des animations seront proposées tout au long des deux journées à l’attention des jardiniers amateurs avec une bourse d’échanges de plants et de boutures, une promenade botanique, des expositions…

La manifestation qui se veut festive mais aussi engagée accueillera quelques associations dont certaines militent au niveau local : Attac 49, Greenpeace, Sortir du nucléaire, Place au vélo, Racines, Amnesty international. Mais que serait une fête érimûroise sans musique, surtout lorsqu’elle se déroule dans un lieu qui a vocation à proposer du spectacle. Seront donc à l’affiche le chanteur, musicien, comédien Jean-Pierre Niobé et la musique engagée de Lucho Kopo ainsi que des groupes de musique indienne ou touarègue. A noter la présence annoncée de Camomille et Hadrien, cet insolite couple (une vache et un jeune homme) qui a connu les honneurs de l’actualité.

Pour certains militants et sympathisants, le moment le plus attendu du week-end aura lieu le dimanche, vers 15 heures, sur le site de la manifestation, au cœur-même de la fête. Un acte de désobéissance civile se déroulera au vu et au su de visiteurs qui seront même conviés à y participer. Afin de sauvegarder leur droit à utiliser les semences paysannes, les « semeurs volontaires » procéderont à un semis de graines proscrites au don ou à la vente parce que non inscrites à un catalogue spécifique.

Une action symbolique qui ne gênera pas plus que cela les représentants de la commune qui n’ont jamais caché leur sensibilité pour une écologie active et encore moins dissimulé leur engagement aux côtés des associations militantes. En défenseur affiché d’une biodiversité en péril, le maire Philippe Bodard revendiquerait presque un parti pris : « Cette fête est un engagement, une sensibilisation, un combat à mener. Elle n’est pas innocente. On s’y cultive, on apprend, on s’éveille. Elle est d’utilité publique ».

6e Fête bio de Mûrs-Erigné. Samedi 6 et dimanche 7 juin 2009. Centre culturel Jean-Carmet, route de Nantes, 49610 Mûrs-Erigné. Entrée gratuite. Restauration et bar sur place. Programme sur le site internet.


LES TAGS : bio, fête, écologie


Michel Barini
Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag